Izi money trop facile

Pâtes aux sardines : la recette surprenament délicieuse

dscf1576dscf1575

Chaque répet de théâtre (nous jouons très bientôt, le stress commence à monter) a lieu de 19 à 21h : je ne sais pas comment font les gens mais moi j’ai faim dès 17h, c’est complètement impossible pour moi d’attendre jusqu’à 21h pour manger. Du coup je me prépare toujours un tupperware pour le midi et pour le soir, je le fais réchauffer juste avant la répet et je mange pendant l’acte 1 (je n’interviens qu’à l’acte 2, heureusement !). Du coup, chacun de mes repas est disséqué par les autres acteurs, qui me regardent en général avec des yeux ronds pendant que j’explique ce que je mange, description en général suivie de « c’est incroyable » « mais ou est-ce que tu trouves le temps de cuisiner tout ça ? ». (C’est une question d’organisation ! En général je prépare 3-4 repas en même temps, ça me prend 2-3h et après je suis tranquille pour le gros de la semaine.). Mais quand j’ai apporté ce tupperware là en répet, j’ai eu des regards plus dubitatifs que d’habitude. Sans raison ! En vrai, cette recette de Beau à la louche ferait aimer les sardines en boîte à tout le monde : la sauce est très parfumée, elle n’est pas liquide et ça te révolutionne un plat de pâtes, en plus c’est faisable avec des ingrédients du placard et cela ne prend pas plus longtemps que le temps de cuisson des pâtes. Aller vazi.

Continue reading “Pâtes aux sardines : la recette surprenament délicieuse” »

Fata, la panzanella érythréenne

dscf1514

Dans la série jenesaispastoutcequejevaisfairedecepainbordel, il y a la panzanella, un plat italien à base de pain rassis, de concombre et de tomates. Et puis la Fata, qui est l’adaptation érythréenne, colonialisme italien adapté aux ingrédients d’Erythrée, on y retrouve la tomate, mais cette fois-ci dans une sauce bien épicée, avec du yaourt frais ! C’était délicieux, je préfère même cela à la panzanella normale, le plat est plus relevé, le côté yaourt froid et sauce tomate chaude font un mélange parfait. Et puis c’est ultra vite fait, izi et pas cher.

Continue reading “Fata, la panzanella érythréenne” »

Pizza à base de patate douce

dscf1464

Eh oui, les pizzas avec une base chelou, c’est ma nouvelle passion. Tu l’as peut-être vu avec ma pizza à base de carottes râpées, j’en ai fait une aux bettraves aussi, c’était top mais les photos étaient pourries…

giphy1

Une fois que tu as fait ta base (avec le légume râpé ou en purée et 1 ou 2 oeufs), tu peux t’éclater sur le topping : souvent, base sauce tomate mais tu peux utiliser du pesto ou de la crème comme une flammekueche, et après, viande, légumes, fromages de ton choix. ici j’ai mis épinards frais, chèvre, noix et miel (avec base sauce tomate mais j’aurais dû mettre du pesto) pour aller avec le côté un peu sucré de la patate douce.

Continue reading “Pizza à base de patate douce” »

Figues au brie et à la poitrine fumée

dscf1400

Il me restait des figues de ma dernière folie, et je voulais faire des folies. Les figues en salé, avec du frometon et du jambon fumé/lardons/bacon, ça marche toujours, comme sur cette tarte ou ce clafoutis. Mon nouveau testeur préféré a rappliqué illico après que je lui ai envoyé la photo (le mec était au meeting de Juppé… Entre gras et politique, j’avais fait mon choix) et a tout dévoré (avec le reste de crumble au potimarron). Quand à moi, vu que je n’ai aucune limite, j’ai raclé le jus de poitrine fumé qui avait caramélisé sur le miel. Voilà. Si tu n’es pas encore convaincu, je ne sais pas ce qu’il faut faire.

Continue reading “Figues au brie et à la poitrine fumée” »

Potimarron et figues rôtis au four

Ok, je poste moins en ce moment. Ce n’est pas que je cuisine moins, mais avant tout que je ne prends que des photos pourries… L’hiver c’est plus compliqué de prendre des photos à la lumière du jour, surtout que j’ai pas mal cours en ce moment, mes photos sont toujours floues, les plats sont moches (les pâtes, ce drame photographique)…

Mais j’ai quand même cuisiné des trucs fort sympas. Le miracle de cette semaine c’était des figues, trouvées au marché dimanche dernier, alors que je pensais qu’elles avaient depuis longtemps disparu. j’adore manger les figues en version salée (comme sur cette tarte ou ce clafoutis) donc je les ai combinées à l’énorme potimarron que mon frère m’avait ramené de la campagne bretonne (merci <3), qu’en général je rôtis juste au four avec des épices. Bref, c’est trop bon, sucré salé, fondant, facile et rapide à faire.

Continue reading “Potimarron et figues rôtis au four” »

Soupe bananes tomates

dscf1378

Je pense que je vais créer une rubrique « recettes bizarres ». Avec tous les mélanges qui font dire à mes colocs « Ah. Quoi?! ».

Cette recette, c’est ma nounou (qui est encore aujourd’hui la nounou de Petit Frère n°3) qui la faisait souvent, et ma mère l’avait présentée à la fête de la soupe. Alors elle a pas gagné la fête de la soupe avec cette recette, n’empêche qu’elle est trop bonne et puis je voulais quand même préciser que ma mère a gagné la louche d’or à la fête de la soupe. Alors que moi je galère comme une malade sur les soupes. Bref, Jaune avait des bananes qui pourissaient, moi des tomates, j’ai envoyé un texto à ma nounou, emballé c’est pesé. C’est un mélange étonnant mais délicieux, le mélange fruits et légumes en soupe passe encore une fois super bien (comme sur carottes poires, chou-fleur orange ou épinards poires…)

Continue reading “Soupe bananes tomates” »

Que faire avec… des fanes de radis et de carottes

dscf1119DSCF9977

Enfin un nouveau « Que faire avec… », très longtemps après Que faire avec… des citrons confits. J’en prépare plusieurs depuis un moment en fait, mais ça demande beaucoup de recettes sur le même thème…

Alors les fanes de radis ou de carottes, c’est typiquement le truc qu’on jette systématiquement sans réfléchir, alors qu’en fait, on peut les laver, les congeler/mettre de côté pour les utiliser dans des vrais bons plats. C’est écolo, recyclage et tu économises des sous. Topissime. Et comme je suis gentille je t’explique. A savoir que j’ai convaincu plusieurs personnes, dont mon cher père, de l’intérêt de garder les fanes !

Continue reading “Que faire avec… des fanes de radis et de carottes” »

Butternut farcie au chèvre

dscf1277

C’était Halloween il n’y a pas longtemps, mais si tu es français comme moi tu sais bien que c’est juste une occasion de plus pour boire, et qu’on ne le fête pas vraiment… Perso j’ai fait le costume estampillé costumedelaflemme : je me suis déguisée en la fille de l’affiche We can Do It. C’est plutôt bien passé, je sens que ce sera mon costume de l’année prochaine.

Bref, niveau nourriture : je te présente le classique des classiques de l’année dernière, mais je ne suis jamais très au point sur les tendances culinaires (l’an prochain, je parlerais de smoothies bowls, tu verras) : Le butternut rôtie au four, farcie au fromage. C’est rapide et super facile, juste assez long à cuire…Je l’ai fait au chèvre mais tu peux mettre le fromage de ton choix ! Bientôt, je vais pouvoir profiter des courges du jardin de mon oncle et de ma tante bretons, et des parents de mon beau-père nordistes, CA VA BOUFFER DU ORANGE.

Continue reading “Butternut farcie au chèvre” »

Purée de courge butternut et de carottes, crumble feta noisettes

dscf1079

La cuisine, comme la littérature, comme le film, comme la musique, et comme tout en fait, c’est que du recyclage d’idées. [instant philo]

Exemple au hasard : j’ai fait un gratin de courge butternut et de carottes. Il me restait des légumes déjà découpés. J’en ai fait une purée.

J’ai déjà fait une purée avec un crumble de fruits secs et de noix. Là j’ai rien dans mon frigo et je suis bloquée à cause de mon entorse. J’ai fait une tarte avec un crumble feta-noisettes. Je recycle.

Continue reading “Purée de courge butternut et de carottes, crumble feta noisettes” »

Poêlée de poireaux au miso

dscf1127

Comme tu le sais peut-être, si tu as bien suivi, je suis actuellement recluse chez moi à cause d’une entorse.

Du coup, le ravitaillement est compliqué. mes colocs ou mon frère m’achétent un truc par ci par là, et ma mère est allée faire des grosses courses pour moi (merci môman). Elle m’a donc ramené… des poireaux. Et pas grand chose pour aller avec. Plus d’oeufs, pas de viande, pas de quoi faire une tarte ou une fondue… Moi qui ai l’habitude de planifier mes repas et d’imaginer ce que je vais cuisiner minimum quelques jours en avance (en fantasmant bien sûr) (pour en savoir plus sur l’intérêt de la planification des repas, Clothilde a écrit un article sympa là dessus). Heureusement, j’ai retrouvé le reste d’un sachet de miso presque fini, dans mon frigo presque vide. Et le miso, avec les légumes, c’est top. Donc voilà, tu as la base de cette recette.

Niveau photos, ce n’est pas terrible en ce moment… Avec mes béquilles je ne cherche pas de détails pour illustrer la scène, je ne monte pas sur les chaises, je ne change pas l’éclairage… Et puis j’ai essayé des nouveaux trucs sur mon appareil mais pas très concluant pour l’instant… En fait, pour photographier le salé j’ai toujours moins d’idée et en général je suis affamée donc je ne fais pas trop d’efforts, je le confesse.

Continue reading “Poêlée de poireaux au miso” »