Entremet chocolaté super simple

DSCF3701DSCF3708
J’avais promis à mes colocs (et à mes amis en passant) que si elles me faisaient une commande, je la ferait. Je l’ai bien regretté quand l’une d’entre elles est venue avec un grand sourire me présenter un entremet au chocolat.
Je n’aime pas les entremets, surtout au chocolat, cela me fait penser à ces gateaux avec des couches, de la crème etc. Mais j’aime le défi qu’ils représentent, et comme je suis parfaite (<3), je me suis lancée.
Verdict : c’était pas très long, pas trop de vaisselle et surtout hyper classe ! Je l’ai trouvé bon (très chocolaté et un peu lourd mais c’est un entremet) mais sans plus, mais tou les goûteurs ont adoré, comme quoi je suis la seule à avoir un problème avec les entremets…
Edit : j’ai refait cette recette pour le pot de départ d’une collégue, en modifiant les doses : il a été adoré et je crois avoir vraiment trouvé l’équilibre entre les différentes couches ! Je l’ai décoré avec des noisettes mais j’aurais pu le faire avec des framboises, à méditer.

Continue reading “Entremet chocolaté super simple” »

Tarte légumes-champignons qui change un peu

Cette semaine j’ai tenté de faire une soupe aux choux de bruxelles qui tentait de cacher le goût des choux de Bruxelles sans y arriver du tout. Le pire étant qu’il en reste plein au congélo… Mais j’ai aussi fait des tests réussis, et notamment cette tarte pseudo saine, super rapide à faire si vous utilisez une pâte à tarte déjà faite et de la purée de légumes déjà congelée comme moi.

Continue reading “Tarte légumes-champignons qui change un peu” »

Brownie collant à la poudre d’amandes

 

(Crédits photos : Maxou <3)

Ce week end, il y a 4 anniversaires, mais pas assez de sous / temps pour faire 4 gateaux… J’ai donc fait au mieux, en respectant les demandes des principaux intéressés… Et on a bouffé des gateaux et des pates toute la semaine.

Mais au final, une seule de ces recettes était (de mon avis) assez bien pour être publiée… Car oui, je fais un tri dans tout ce que je cuisine, même si on dirait pas ! (par exemple le potiron au reblochon de cette semaine… Bof). J’ai donc fouillé dans mes recettes pour trouver « du chocolat« .

Continue reading “Brownie collant à la poudre d’amandes” »

Tarte amandine aux coings

 

Depuis qu’avec les copains on habite dans le même quartier, on essaye de profiter du marché du dimanche pour manger un bon poulet ensemble. Et de temps en temps, comme 3 poulets, 1 kg de patates et 2 baguettes ne suffisent pas aux gros tas que nous sommes, on ajoute un dessert fait par moi (comme toujours, ils commencent à s’y habituer) avec les fruits achetés le matin. Genre des coings (coin) (j’adore), le fruit que tu ne sais jamais comment cuisiner.

La recette est vachement bonne, enfin surtout pour moi qui suis une grande fan de tartes amandines, faut avouer qu’elle n’est pas révolutionnaire mais c’est une bonne façon d’accomoder les coings (coin) (non je ne m’en lasse pas). Le nappage de miel à la fin est indispensable pour moi (sinon, c’était assez peu sucré au final), mais mes testeurs n’étaient pas tous d’accord, et ma coloc réclame à grand cri de la sauce au chocolat pour aller avec. A voir.

Continue reading “Tarte amandine aux coings” »

Risotto au vin rouge, roquette et gésiers confits

Ce risotto est parti tout simplement du fait qu’il nous restait une bouteille de vin rouge entamée, mais depuis un peu trop longtemps pour être vraiment buvable… Cette recette a été validée par mes colocs et les squatteurs actuels de chez nous (coucou les lapins <3), et franchement, elle a plutôt la classe, le riz devient violet, et c’est une belle récompense pour le temps de fou que ça met de faire un risotto.

J’ai décidé cette année de commencer le théâtre, et je cuisine donc en ce moment en répétant les lignes de Cuisine et dépendances, ce qui, tu admettra, est plutôt classe quand tu cuisines. Dézo.

Continue reading “Risotto au vin rouge, roquette et gésiers confits” »

Gnocchis en bouillon de parmesan aux abricots secs

J’adore cette recette pour les gnocchis, elle met un peu de temps mais rien que pour pouvoir manger les abricots secs en cuisinant, ça vaut le coup. Et c’est plutôt classe comme plat, si t’invites tes parents à manger mais que t’as pas de sous pour acheter de la viande…

Pour deux personnes :

  • Un bouillon-cube de volaille
  • 400 ml de lait
  • 150 g de parmesan
  • Le zeste d’un citron
  • 60 g d’abricots secs
  • Une boite de gnocchis pour deux
  • Quelques feuilles de basilic

Dans une casserole, faire frémir le lait avec le bouillon-cube jusqu’à ce que celui-ci soit bien dilué. Ajouter les 3/4 du parmesan et le zeste de citron. Bien mélanger.

Faire cuire quelques minutes les gnocchis dans de l’eau bouillante. Les mettre dans une poêle avec la moitié du bouillon : les gnocchis vont absorber le bouillon et finir de cuire. Une fois le bouillon absorbé, les faire revenir un peu pour qu’ils grillent légérement.

Servir avec le bouillon restant, les abricots coupés en dés, des lanières de basilic et le parmesan restant

Sablé chocolat fleur de sel

 

Chaque soirée est une occasion d’utiliser mes chers amis comme cobayes, et en général je fais des biscuits : c’est plus facile à manger sans s’en mettre plein les doigts, et ils finissent tout sans rien dire.

Ces biscuits là sont super bons, le sel fait vraiment ressortir le chocolat, et ça se mange à toute vitesse.

Continue reading “Sablé chocolat fleur de sel” »

Quartiers de potimarron au four aux épices et soupe au potimarron, lait coco et curry

Au bout d’un moment, on ne sait plus trop quoi faire des courges, même si on continue à les acheter. Je me balade donc un peu partout sur le internet mondial et je cherche… Du coup j’ai fait de la courge au four et de la soupe !

Update : Deux versions de ces quartiers de courge au four (que je fais très très régulièrement depuis deux ans…) : avec piment d’Espelette, parmesan et cassonade, ou chapelure et parmesan. Choose your weapon.

Continue reading “Quartiers de potimarron au four aux épices et soupe au potimarron, lait coco et curry” »

Tarte aux kakis (et chaussons aux kakis)

Pour notre traditionnelle soirée sushis, mon père m’a demandé de ramener le dessert, quelque chose « aux fruits ». Moi j’avais envie d’un truc un peu original et bizarre (comme dirait ma coloc (merci pour les photos d’ailleurs)), et comme c’était un repas japonais, j’ai regardé sur cuisine en bandouillère. Les kakis en plus c’est des fruits d’automne donc c’est parfait, et la tarte est trés peu sucrée car c’est un fruit vachement sucré à la base…

Et puis j’ai congelé le reste de crème et en le décongelant un peu plus tard, j’ai découvert que c’était parfait pour faire des chaussons (juste mis dans une pâte feuilletée, doré au jaune d’oeuf) !

Continue reading “Tarte aux kakis (et chaussons aux kakis)” »

Pain perdu salé aux courgettes, champignons et tomates

Eh oui, du pain perdu salé ! Cette recette est une recette de la flemme par excellence, tu peux mettre n’importe quel légume, charcuterie, fromage, c’est bien fat et super bon. Et puis surtout, un moyen de finir tous les bouts de pain rassis…

  • 3/4 d’une baguette de pain dure, ou plusieurs tranches
  • 40 cl de crème liquide
  • 2 oeufs
  • gruyére rapé
  • 6-7 champignons de Paris
  • 1 courgette
  • Un pot de sauce tomate
  • 1 oignon

Si tu as de la baguette, la couper en long et en bout d’une dizaine de centimètres.

Fouetter ensemble les oeufs et la crème. Saler, poivrer, et faire tremper les morceaux de pain.

Faire préchauffer le four à 180°c.

Eplucher l’oignon et l’émincer. Eplucher et couper la courgette et les champignons. Faire revenir les oignons dans une poele avec de l’huile jusqu’à ce qu’il soit transparent. Ajouter le reste des légumes et la sauce tomate et faire revenir une dizaine de minutes. Saler, poivrer et épicer avec des herbes de provence.

Dans un plat à gratin, verser le pain et le mélance grème /oeufs. Ajouter les légumes et recouvrir de gruyère rapé. Enfourner pour une vingtaine de minutes.