Végétarien

Chirashi à la mangue et à l’avocat

Après mon chirashi au saumon et à l’avocat, assez classique, j’ai décidé de twister les choses sur les conseils de mon ancienne collégue au nom de fleur. J’ai voulu réitérer l’exploit des roses et j’ai foiré celle d’avocat mais c’est pas grave ! Le twist d’utiliser la mangue au lieu d’un poisson permet de véganiser le plat sans effort, et la mangue dans les plats salés fait toujours son ptit effet.

Je t’ai souvent raconté comment mes tupperwares à midi attiraient les regards et les questions ; ici, à NY, c’est bien pire. Je suis souvent la seule à avoir mon tupperware au boulot ou à l’université, et mes colocs me regardent préparer mes repas pour la semaine, impressionnés mais en même temps très étonnés que je n’aille pas tout simplement prendre un truc à emporter. En effet, j’ai l’impression que tous les midis, les new-yorkais vont acheter leur salade, leur bagel ou autre, et je ne peux pas m’empêcher de me dire que ça doit représenter un budget énorme, surtout associé au latte du matin (bu dans le métro ou sur la route vers le travail) et au take-out du soir (je ne compte même plus le nombre de tupperwares de take-out stockés dans les placards de la maison (j’en profite pour préciser que si tes colocs ont tendance à commander du riz simple quand ils commandent du take-out japonais qu’ils ne finissent jamais, c’est l’occasion parfaite pour faire ce plat (ou un Tamago-Kake gohan))). En même temps, il y a une si grande variété de plats que ça donne envie de tout goûter… Bref, j’ai envie de finir par « à méditer », mais après on va croire que c’est un blog sérieux et que la question du chirashi dans les tupperwares est une question de société…

Continue reading “Chirashi à la mangue et à l’avocat” »

Bibimbap végétarien tout vert

Mais si, tu sais, le Bibimbap, ce truc coréen super joli avec plein d’ingrédients différents rassemblés dans un bol sur un lit de riz et avec un oeuf au milieu ! Comment ça ça ressemble au Buddha Bowl et autre Poke Bowl ? Peut-être, mais pour le coup, c’est un plat traditionnel coréen ; cette version est végétarienne, mais l’originale contient en général du boeuf. En Corée, je n’avais malheureusement pas eu l’occasion d’y goûter, et cela reste un de mes grands regrets, mais je me rattrape à New York, car inutile de te dire que Koreatown et Chinatown font partie de mes endroits préférés ici !

Est-ce que c’est bon ? Évidemment sinon je ne le publierai pas. Est-ce que c’est long ? Oui, un peu, parce qu’il faut faire cuire tous les ingrédients séparément (et en plus après tu mélanges tout donc ça n’a servi à rien). Est-ce que ça en jette ? Grave. Est-ce que je dois publier cette recette depuis des années mais je ne l’ai pas fait parce que c’est vachement long à écrire ? Grave.

Continue reading “Bibimbap végétarien tout vert” »

Pesto de betteraves

Pour transformer ton plat de pâtes en un joli tourbillon tout rose, voilà la recette parfaite. La betterave apporte beaucoup de fraîcheur, et ne prend pas le dessus comme le pesto normal ; perso j’en mets presque autant que de pâtes.

De ce côté de l’océan Atlantique, mes colocs américains ont commencé à comprendre que j’adorais cuisiner des trucs chelous. Et moi je commence à avoir le vocabulaire pour leur expliquer en détail tout ce que je fais. Ca s’appelle de la mixité interculturelle.

Continue reading “Pesto de betteraves” »

Aubergines farcies à l’orientale et à l’oeuf

Cette recette est un mix entre les aubergines imam bayildi (dont j’ai refait les photos récemment d’ailleurs !) et la shakshouka : des oeufs cuits dans une sauce épicée… avec de l’aubergine. Un plat épicé bien réconfortant et délicieux, pour dire au revoir aux légumes d’été ! À vrai dire, je suis pressée de voir arriver les courges, surtout que la saison de la pumpkin pie arrive à grands pas aux États-Unis… Je prépare des articles sur mes découvertes culinaires américaines, donc attends toi à plein de gras ! (mais pas que)

Continue reading “Aubergines farcies à l’orientale et à l’oeuf” »

Recette japonaise ultra basique s’il en est : Tamago-Kake Gohan ou oeuf sur un bol de riz

Dans la série « redécouvrir la gastronomie jap’ avec autre chose que des sushis », voilà le plat parfait ! Le Tamago-Kage Gohan, c’est le plat des malades, comme dans Je ne suis pas un ange où le héros réclame « un bol de riz avec un oeuf dessus ». Grâce à l’oeuf à peine cuit, le riz devient hyper crémeux, un peu comme dans des pâtes carbos ! Côté facilité, il faut juste faire cuire le riz, donc franchement, pas compliqué.

J’ai servi le mien avec des pickles de carottes, mais tu peux prendre du radis mariné, du kimchi, des bâtonnets de concombre, ou même rien, pour les soirs de flemme.

Continue reading “Recette japonaise ultra basique s’il en est : Tamago-Kake Gohan ou oeuf sur un bol de riz” »

Tarte à la tomate-ananas, feta et basilic

Le bonheur de faire une tarte et d’avoir à manger à l’avance… J’adore la feta dans les tartes (avec la courge butternut ou les blettes par exemple), je trouve que ça sublime une tarte basique en mois de deux !

Voilà donc une bonne recette pour prolonger l’été, même si pour être honnête, je n’ai pas à me plaindre de ce côté là (même si j’adore ça) : à New York, l’été indien n’est pas un mythe mais une réalité. Je ne sais pas si nous aurons le temps de voir toutes les plages de la côte avant l’arrivée du mauvais temps, mais ça ne nous empêche pas d’y consacrer nos week-ends…

Continue reading “Tarte à la tomate-ananas, feta et basilic” »

Houmous à la betterave et houmous à la patate douce

J’ai été un peu absente dernièrement, et je m’en excuse… C’est que je suis allée en vacances en Bretagne, regarder la mer pendant des heures des falaises de Kerleloup, faire beaucoup à manger (je t’en reparlerai), boire l’apéro en famille, jouer au tarot et me dire que décidément, j’adore la Bretagne. Après, je suis allée à Nantes visiter cette belle ville avec mes copines et manger dans des restos chics avec mon père. Et puis j’ai fait de nouveau ma valise, mais pour une destination plus lointaine : New York.

Eh oui, j’écris de mon petit palace (non) à Brooklyn, avec le bruit constant du ventilo (typiquement américain), les voix de mes colocs et le soleil qui tombe sur les brownstones. Je ne sais pas si j’arriverai à publier aussi souvent d’ici, car le matériel à ma disposition est beaucoup plus limité, mais j’ai pas mal de photos d’avance, donc tu vas d’abord voir défiler les photos d’été. Qui dit été, dit apéro. Qui dit apéro dit houmous. Après la recette classique et la version cacahuètes, voilà deux autres versions plus végétales, on y retrouve la texture avec un goût moins écoeurant : recette testée lors de mon anniversaire et validée !

Continue reading “Houmous à la betterave et houmous à la patate douce” »

La magie d’Ottolenghi : écrasé de lentilles du Puy au tahini et oeufs durs (avec la technique pour des oeufs durs parfaits !) et purée d’aubergine et grenade

Le retour d’Ottolenghi sur le blog ! Comme ce chef a toujours raison en cuisine, j’ai dépensé mes chèques cadeau de l’été (comme quoi, travailler a aussi ses avantages) dans ses bouquins de cuisine ! La recette d’aubergines est issue de son livre Jérusalem alors que celle de lentilles vient de ses chroniques sur le Guardian. Les deux recettes sont, comme toujours avec Ottolenghi, un délice : un écrasé de lentilles qui se mange un peu comme du houmous, et une purée d’aubergines bien fraîche pour l’été

J’en ai profité pour tester la parfaite technique pour les oeufs durs de Clothilde et cela a (quasi) changé ma vie. Je n’étais pas très fan des oeufs durs pour être honnêtes ; je les trouvais souvent secs, un peu étouffe chrétien, mais avec une façon de les cuire différente, on obtient des jaunes encore crémeux, c’est un délice !

Continue reading “La magie d’Ottolenghi : écrasé de lentilles du Puy au tahini et oeufs durs (avec la technique pour des oeufs durs parfaits !) et purée d’aubergine et grenade” »

Salades salées avec des fruits pour profiter un maximum de l’été

Des abricots, des fraises, des mangues… et de quoi profiter de l’été et des pique-niques en changeant de la traditionnelle salade concombres-tomates-feta !

Salade de boulgour, aubergines grillées, pois-chiches et abricots secs (trouvée chez Eryn)

Mélanger 200 g de boulgour (ou de quinoa) cuit, 2 aubergines découpées et grillées à 200°c pendant 30 min, 150 g de pois-chiches cuits, 100 g de feta émiettée, 1 dizaine d’abricots secs découpés en petits cubes, 1 gousse d’ail épluchée et écrasée, du basilic, des pignons de pin grillés, sel, poivre et cumin.

Salade de quinoa aux abricots rôtis

Faire rôtir 6 abricots en les ouvrant en deux et en enlevant leur noyau ; les disposer sur une plaque de four recouverte de papier sulfurisé, avec sel, poivre, romarin et un filet de miel ou de sirop d’agave. Faire cuire 15 min à 200°c. Mélanger 200g de quinoa cuit, quelques poignées de roquette, 100 g de feta émiettée, les abricots et 1 poignée de graines de tournesol. Ajouter le jus d’1/2 citron et du vinaigre balsamique pour l’assaisonnement.

Salade de fraises à l’avocat et à la feta

Sur le modèle de cette salade fraises, épinards et bleu, voilà une nouvelle version de salade de fraises : 1 barquette de fraises en morceaux, 1 avocat en morceaux, éventuellement un peu d’épinards frais ou de tomates cerises, et de la feta émiettée. Ajouter un peu de vinaigre balsamique, sel, poivre et pavot.

Salade tomates, mozzarella, basilic… et mangue

Un peu comme la salade tomates mozza basilic avec des pêches ou des figues, voilà la version mangue… délicieuse !

Couper en rondelles 2 à 3 tomates (jaunes c’est encore mieux), ainsi qu’1 mangue après avoir enlevé la peau. Ajouter 1 boule de mozzarella en rondelles, un peu de basilic, sel, poivre et vinaigre balsamique. Tu peux aussi mettre un peu d’oignon rouge émincé.

Épinards au gingembre et halloumi grillé

Ca y est, j’ai réussi à me blesser de nouveau. Quasiment un an sans blessure, c’était déjà un record. J’ai poussé, repris le sport de contact et bim ! Cheville foulée. Pas d’immobilisation -heureusement- cette fois-ci, mais une belle attelle et quelques semaines sans sport. J’ai donc quelques difficultés à cuisiner en ce moment, et surtout à faire mes courses : y aller, faire le tour du magasin, revenir et monter 6 étages avec les courses… une vraie torture. Cependant, hors de question d’abdiquer : la nourriture reste mon remonte moral quand ma cheville m’élance et cuisiner me change les idées.

C’est dans ce contexte que j’ai testé ce plat ; pas le meilleur en ce temps caniculaire, mais un délicieux repas d’inspiration indienne !

Continue reading “Épinards au gingembre et halloumi grillé” »