scones

Scones salés butternut et noix de pécan

À Paris, avec l’impressionnante crue de la Seine et la pluie qui tombe (quasi) sans discontinuer, le temps n’est pas folichon. Autant dire qu’on garde les chaussettes pilou-pilou et qu’on range les petites robes, à mon grand désespoir (ceci dit vu l’été 2017 caniculaire, je suis pas sûre qu’il faille se réjouir de l’été parisien…). Du coup, au lieu de finir en terrasse ou sur les quais, on reste chez soi à se réchauffer (et à travailler pour moi) et rien de mieux pour ça que la soupe, plat doudou d’hiver par excellence. Et que manger avec de la soupe ? Des scones.

Cela faisait longtemps pourtant que je n’avais pas mangé de scones… Mais lorsque j’ai trouvé cette super recette chez Clea, un peu sucrée, même si ce sont avant tout des scones salés, à base de courge et de farine d’épeautre. Ça donne un petit pain délicieux à tremper dans une soupe, à la courge évidemment. Continue reading “Scones salés butternut et noix de pécan” »

Que faire avec des scones ? Des sconewich !

DSCF8130

Du coup, si t’as suivi, j’ai fait des scones. Et ils étaient vachement bons même. Seulement, c’est un peu lassant à manger comme ça, surtout quand t’en a fait 8… Heureusement, j’avais vu l’idée de sandwichs de scones traîner je ne sais où, et c’est top ! Tu les fait réchauffer un peu, qu’ils soient tièdes, avec du frometon, un peu de viande, ou du poisson fumé… Et ensuite j’ai testé ça « à l’espagnole ». Je m’explique : en Espagne, dans les tapas de base, il y a souvent des tortillas, coupée en deux sur la hauteur, fourrées avec de la béchamel et des épinards, ou du jambon… Du coup, j’ai voulu i ça avec mes scones. Et ce fut fort bon. Par contre les photos ont disparu de mon appareil, donc bravo le fail.

Continue reading “Que faire avec des scones ? Des sconewich !” »

Scones au cheddar et à la ciboulette

DSCF8108 DSCF8110

Cela faisait un moment que j’entendais parler des scones de Gracianne… Les scones, en général, je les mange sucrés, nature, avec de la crème et de la confiture (comme à Canterberry avec les copains), mais comme j’aime vivre dangereusement, j’en ai tenté il y a peu des salés, classiques, selon la recette que j’avais noté il y a déjà un moment…

Et bah c’est vachement bon. Rien qu’avec l’odeur qui s’échappait dans la cuisine, j’ai eu des « qu’est ce que tu nous fais de bon ? ». J’en ai gouté un tiède à la sortie du four, c’est top, j’y penserais pour les piques-niques et autres répétitions qui se prolongent…

Et surtout, ce que j’ai retenu, c’est que le secret des scones, c’est de ne pas trop pétrir la pâte (sinon elle est trop dense) et de ne pas les faire cuire trop longtemps (sinon ils ne sont plus moelleux).

Continue reading “Scones au cheddar et à la ciboulette” »

Centième article : Un dîner de gros avec un Cobbler à la patate douce et un gateau au chocolat complétement raté

Et oui ! J’atteins enfin le centième article. J’avoue quand j’ai commencé je pensais que je m’en lasserais bien avant, résultat, j’essaie de m’améliorer niveau photos, j’achète des beaux plats pour les photos et j’envisage même d’acheter un nom de domaine ! Bref, merçi aux copins qui viennent lire et qui me font des comz, et surtout à tous mes testeurs qui supportent mes essais chelous.

Parce que oui, du coup, on a organisé un dîner de gros avec les copains et les colocs, avec beaucoup trop de nourriture pour les 6 personnes qui nous étions. J’ai tenté une recette de gateau au chocolat mais le moule à cake avait disparu, j’ai improvisé, refait des courses, doublé les doses… et le résultat était vraiment pas terrible. Genre vraiment nul. Du coup je vous épargne cette recette, mais j’abandonne pas, je retenterais un jour ! Et pour le salé, j’ai fait un de mes classiques, le cobbler à la patate douce.

Le Cobbler salé c’était ma grande réussite culinaire d’Espagne : normalement, la recette est sucrée, on fait compoter des fruits qu’on recouvre d’une pâte à biscuit / brioche qui cuit en absorbant le jus. Trop bon. En version salée, on recouvre les légumes d’une pâte à scones. Le pain et le plat en même temps quoi, parfait pour l’hiver !

Continue reading “Centième article : Un dîner de gros avec un Cobbler à la patate douce et un gateau au chocolat complétement raté” »