Sans gluten

Des aubergines et du miso : deux variantes

L’autre jour, j’ai été sur le plateau de Taratata. Autant te dire que je ne connaissais même pas l’émission ; ayant passé la plus grosse partie de ma vie sans télévision, je n’ai aucune culture télévisuelle, donc j’étais moyennement convaincue par l’idée. Mais A., ma chère collègue au nom de fleur (sauras-tu deviner quelle fleur ?), voulait absolument y aller, donc je n’ai pas eu le droit de faire demi tour une fois mise devant le fait accompli.

Parce que oui, ils ont commencé à enregistrer en retard, on est sorties super tard, j’en pouvais plus, je regrettais un peu ma décision… Mais en vrai on est juste entre le présentateur et l’invité les ¾ du temps donc c’est déjà ça (je pense à mes fans qui sautent de joie).

Où est le lien avec la nourriture, me diras-tu ? Alors déjà c’est mon blog je dis ce que je veux, ensuite, pendant cette interminable émission (heureusement) on avait prévu un tupperware à manger froid debout. J’avais des aubergines au miso et au tofu fumé avec un peu de riz : froid, c’était moyen, et je ne pensais pas le publier, mais A. l’a goûté et a adoré ! Comme elle m’a réclamé la recette, j’en profite pour publier mes deux dernières recettes à base d’aubergines et de miso. Ce sont deux variantes qui paraissent assez semblables, mais l’aubergine au four est plus caramélisée et les deux ont leur interêt. Deux plats vegans ultra faciles et rapides pour les repas du soir, avec les mêmes ingrédients de base : perso, j’ai toujours un pot de miso dans le frigo et je ne saurais que te conseiller de faire de même, ça pimpe un repas un peu basique en moins de deux et ça se garde très longtemps.

Continue reading “Des aubergines et du miso : deux variantes” »

Pour changer du houmous : dip de betteraves

Je reviens actuellement d’un week-end entre copains à Barcelone fort sympathique. Si tu suis ce blog depuis le début, que tu me connais bien ou que tu me stalke depuis des années, tu sais que j’ai passé une année à Salamanque, et depuis je n’étais pas retournée en Espagne. Cela m’a donc fait fort plaisir de re-parler espagnol, de retrouver les tapas et la sangria Don Simon (on ne se refait pas).

En visite chez une amie qui habite là bas, j’ai donc évidemment fait à manger une des soirées, avec un petit atelier de cuisine autour des naans et un classique et toujours très apprécié dahl à la courge. On a dévoré ça avec du houmous et du guacamole, mais je n’ai pas pu m’empêcher de me demander si on aurait pas pu faire plus léger et plus original… En rentrant chez moi, j’ai fouillé dans mes notes et mes marques pages et j’ai retrouvé cette recette de dip… Je me suis donc fait des wraps pour les tupperwares de la semaine : une recette super fraîche, qui change et qui est ultra simple et rapide si tu as un mixer (si tu n’en as pas, achètes en un, ça sauve la vie).

Continue reading “Pour changer du houmous : dip de betteraves” »

Quinoa à la japonaise

Alors ok, là, on est pas dans un plat aussi vendeur que le Mac’n’cheese dont mes collègues me rabattent les oreilles depuis qu’elles ont découvert mon blog. Et pourtant, c’est une recette qui change vraiment la vie ; c’est un peu la recette de base, que tu peux faire avec des ingrédients du placard (ok, tout le monde n’a pas d’huile de sésame dans son placard mais déjà tout le monde devrait parce que ça change la vie, et surtout je veux dire pas des ingrédients frais, donc si tu achètes le matos, tu auras toujours ce qu’il te faut sous la main pour improviser ce petit plat) et qui te pimpe un ingrédient qu’on cuisine en général de façon très basique : le quinoa. Alors oui, le quinoa est quand même un ingrédient de hipster assez cher, mais c’est ultra bon, et puis vachement bon pour la santé, avec beaucoup de protéines, d’où une grosse consommation des végétariens (et de moi).

Bref, c’est la recette de la petite sauce ultra facile et ultra rapide (si tu sais couper un oignon c’est bon en gros) qui sublime une céréale de base, trouvée chez Clothilde.

 

Continue reading “Quinoa à la japonaise” »

Curry de crevettes et litchis

Lors de la crémaillère de mon ex-coloc Jaune, j’avais ramené des lava cookies, et la première question qu’on m’a posé était : « C’est des cookies normaux ? T’as rien rajouté ? Il y a QUE des ingrédients normaux, tu es sûre ? » Apparemment, je me traîne donc une réputation qui justifie la rubrique « bizarre mais délicieux » sur ce blog, dans laquelle cette recette a parfaitement sa place.

Les fruits dans le curry font partie des classiques chez moi, et pour changer de la mangue, dont je t’ai déjà parlé plusieurs fois, voilà le litchi ! Avec des crevettes, du poisson ou du tofu si tu es végétarien ou vegan. Tu peux d’ailleurs utiliser des litchis frais ou en boîte, il y a des pour et des contre dans les deux cas : on ne trouve pas de boites partout, les frais sont meilleurs, mais tu t’esquintes les ongles en les épluchant. Fais ton choix. À servir avec du riz basmati, évidemment…

Continue reading “Curry de crevettes et litchis” »

Gâteau au pavot sans farine pour une collègue intolérante au gluten

Eh oui, le sans gluten fait des ravages. M. a découvert qu’elle était intolérante il y a pas longtemps, donc quand elle est venue me voir à Lille, je me suis dit qu’il fallait au moins que je lui fasse un gâteau qui lui irait… J’ai testé cette super recette chez Clothilde, c’est délicieux, ça croque sous la dent, c’est parfumé… Le reste de ma charmante famille a adoré, on a tout dévoré en une soirée !

Ne pas oublier de se nettoyer les dents après, surtout.

Continue reading “Gâteau au pavot sans farine pour une collègue intolérante au gluten” »

Curry de mangue, brocolis et courgette

Depuis que je sais que je pars à New York en août, je suis noyée sous la paperasse, les examens d’anglais et les trucs à faire. Du coup, pendant deux semaines, je me suis nourrie de trucs tristes, des wraps, des trucs froids, des salades de pâtes… (bon en vrai y’avait quand même des trucs bons. On est pas des bêtes non plus). Maintenant que le plus dur est fini, j’avais envie d’un vrai plat chaud et agréable, donc j’ai fait ce curry. Chaud, réconfortant, c’était tout ce qu’il me fallait.

Comme avec je te l’avais déjà expliqué avec ce curry de tofu et de mangue, les fruits exotiques vont très bien en curry, et avec du riz ou un naan, c’est parfait. Tu peux ajouter du poulet ou du tofu, mais perso je l’adore comme ça.

Continue reading “Curry de mangue, brocolis et courgette” »

Tartare de bœuf à la coréenne

En ce moment, comme 75% des français et françaises, je suis malade. Mon appart parisien étant très mal isolé, je grelotte toute la nuit et j’ai évidemment fini par attraper une angine. J’ai donc récupéré des conseils de plusieurs personnes, et je me nourris quasi exclusivement de tisane thym/miel/citron/cannelle, une mixture qui ne rend pas si mal que ça. Et puis de la soupe, of course. Mais il a bien fallu que j’aille me ravitailler et que je fasse des courses ; après une semaine aussi morose, j’ai craqué, j’ai acheté de quoi faire un tartare, histoire d’avoir l’impression d’être au restaurant tout en restant près de mon radiateur portatif à réviser.

J’ai donc fait ce plat de riche mais tout de même ultra facile, rapide et plutôt classe, qui vient de Sophie Brissaud. Délicieux, bien parfumé, je ne peux que le recommander pour les soirées en tête à tête, avec les beaux parents ou au fond de ton lit à tousser comme si ta mort était proche.

Continue reading “Tartare de bœuf à la coréenne” »

Bol type Banh-mi aux boulettes parfumées à la citronnelle

En ce moment, je passe presque chaque semaine chez Tang frères. Du coup, j’achète plein d’ingrédients, je fouille internet à la recherche de recettes et je me régale. D’où ce bol composé de plein d’ingrédients, trouvé sur ce site en anglais, que j’ai simplifié et bidouillé à ma sauce (C’est le cas de le dire parce qu’il y a de la sauce. Bref.), et dont les goûts rappellent le fameux Banh-mi.

Ici, la clé, c’est les boulettes. Une tuerie. On m’en a piqué plusieurs fois dans mon tupperware (bande de morfales). C’est la clé de cette recette, et après c’est avant tout du montage d’ingrédients, rien de très compliqué mais tout de même un peu long. Bien sûr, tu peux adapter la recette à tes goûts : remplacer le quinoa par le riz, faire plus de boulettes parce qu’elles sont trop bonnes, ré-utiliser les pickles rapides de carottes qui valent vraiment le coup. Chacun des composants de ce bol est délicieux, tu peux piocher au plaisir et remixer les ingrédients à ta sauce. Tu peux même rajouter un avocat en lamelles…

Sinon, j’ai retravaillé l’index et les catégories du blog, en faisant des divisions par continent et pays dans l’index salé et en essayant de construire une catégorie « sans gluten » (encore en cours). Plusieurs amis à moi sont récemment devenus intolérants, et alors que je leur affirmais qu’il y avait plein de recettes sans gluten sur le blog, je me suis rendue compte que c’était vraiment difficile de les trouver ! Voilà donc la catégorie, que vient d’ailleurs enrichir cette super recette 😉 Je sortirais peut-être un article pour t’expliquer aussi comment remplacer tes farines ou tes ingrédients de base si tu es intolérant/a un pote intolérant qui vient dîner, n’hésite pas à me dire si ça t’intéresse (je suis à l’écoute de mon public vois-tu) !

Continue reading “Bol type Banh-mi aux boulettes parfumées à la citronnelle” »

Shakshouka thaïe aux amandes et à la feta

Si tu me suis depuis un moment, tu remarqueras peut-être que cet article est une republication d’un ancien article : ayant grandement amélioré la photo et surtout la recette, et ayant reçu plusieurs messages sur instagram à la suite d’une story sur ce plat, je me suis décidée à le remettre en avant.

La Shakshouka est un plat d’origine tunisienne ou algérienne, qui rappelle un peu le gratin d’oeufs, dans laquelle les œufs cuisent dans une sorte de ratatouille épicée.“Shakshouka” veut dire “tout mélangé” (comme quoi, ma LV5 sert). J’ai fait ma version avec des épices et des condiments thaï, de la feta et des amandes pour une petite touche perso, et c’était le twist parfait à mon goût !  C’est un plat très bien pour un brunch, avec un pain pita par exemple…

Continue reading “Shakshouka thaïe aux amandes et à la feta” »

Kébbé (ou kibbé) végétarien au sarrasin, potimarron et oignons confits

Pour finir la saison des courges, j’ai fait une razzia de potimarron, butternut et potiron, que tu vas voir déferler sur le blog et sur instagram, parce que je suis quelqu’un de tout à fait normal et que je ne fonctionne pas du tout par périodes. Même si j’ai hâte de revoir les fruits d’été, les melons, tomates etc, ça va me faire bizarre de ne pas revenir de courses le dos plié en deux sous le poids des courges. Je pourrais écrire un pavé sur le temps qui passe et la vieillesse et les saisons et le réchauffement climatique mais c’est pas mon style (tmtc).

Passons donc à la nourriture, et à ce que j’ai fait de ces fameuses courges : le kébbé/kibbé est un plat libanais, qui dans sa version traditionnelle a une farce de viande hachée (remplacée ici par des oignons rouges confits et épicés avec des noix) entre deux couches de boulgour (remplacé ici par du potimarron/kasha). Ici, les oignons confits ajoutent un parfum plus doux et qui contraste mieux avec le potimarron et le kasha à mon goût. J’ai trouvé cette variante sur la blogosphère et elle a beaucoup plu à mes testeurs : le temps de réchauffer le kibbé, une odeur délicieuse se répandait dans l’appartement. On avait beau s’être déjà goinfrés en commençant par le dessert, on a tout mangé à même le plat…

Continue reading “Kébbé (ou kibbé) végétarien au sarrasin, potimarron et oignons confits” »