macarons

Macarons au citron bergamote

Il y a quelques temps, j’ai fait mon premier marché à Paris, dans le 12ème.

Je sais, j’allais toutes les semaines au marché à Lille ; avec mes ex-colocs, on faisait les courses et on achetait un poulet rôti ou deux, qu’on allait dévorer en terrasse au soleil, dans le jardin de mes parents avant de jouer au molki, sur la terrasse de Z. ou tout simplement à la maison, tout ça avant de prendre un très long café avec un jeu de tarot. Et souvent, je faisais un gâteau pour accompagner (j’ai notamment fait cette tarte amandine aux coings, ce gâteau avocat pavot, ces pancakes au potimarron…).

Mais à Paris, c’est différent : à Paris, la coutume c’est le brunch, pas le marché et surtout, je trouve que les marchés sont hors de prix, et que ce n’est pas du tout la même ambiance. Il n’y a pas le bruit, la musique, les gens qui boivent et mangent en terrasse, les grands sacs d’olives marinées à tous les goûts dans lesquels on peut goûter, les gözlemes à dévorer histoire de tenir jusqu’au poulet rôti, les caisses à moitié prix à la fin du marché, la quasi certitude de croiser des gens qu’on connaît… Bref, les marchés sont moins sympas.

Malgré mon tempérament de râleuse, ça m’a fait tellement plaisir de retourner au marché ! De dévorer le pain tout chaud qui sort de la boulangerie, d’acheter des bouquets de coriandre et des légumes dont on a pas besoin, de chercher une terrasse au soleil (qu’on a pas trouvé d’ailleurs)… et évidemment, j’ai craqué, sur des citrons bergamotes, les premiers de l’année, et au lieu de travailler, j’ai passé ma journée à réfléchir à ce que j’allais en faire : j’avais des blancs d’œufs au congélo, donc macarons.

Et je n’ai jamais aussi bien réussi mes coques ! C’est de la meringue française mais elle a une très belle collerette, et ce curd, ce délicieux curd m’a tué. Je l’ai fini à la petite cuillère. Malheureusement, ils ramollissent vite dès le lendemain : ils étaient dans un tupperware à l’air libre et pas au frigo, et ils se sont un peu liquéfiés… À dévorer vite donc.

Continue reading “Macarons au citron bergamote” »

Tarte aux framboises macaronnée

dscf1261dscf1254

Pour l’histoire, il fallait un dessert pour la raclette, et il faut que je finisse tous ces blancs d’oeufs au congélo avant de déménager (je quitte ma chère province lilloise pour Paris bientôt !). Je ne sais plus où j’ai récupéré cette recette, testée quand j’étais en Espagne, mais elle est délicieuse : des framboises et une croûte croquante d’amandes comme un macaron… Elle a plutôt plu, mais elle est un peu sucrée, si tu n’es pas très bec sucré, tu peux diminuer la quantité. Et puis avec des framboises congelées et une pâte sablée toute faite, c’est vite fait bien fait si tu n’as pas trop de temps.

Sinon…

dscf1237

…Oui. J’ai enfin utilisé l’emporte pièce en forme de caniche acheté au Japon. Oui, j’en ai mis deux face à face. Oui, j’ai rajouté un petit coeur. Qu’est ce qu’on s’amuse ici.

Continue reading “Tarte aux framboises macaronnée” »

Macarons au caramel beurre salé

Ca y est, j’ai récidivé. Il fallait bien que ça arrive, maintenant que j’avais retrouvé un four convenable en rentrant en France, avec un joli tapis en silicone qui n’attendait que moi… Ca c’est pour le coté macarons. Aprés, je suis à moitié bretonne, et ici il y a du vrai beurre salé…

Les macarons une fois finis sont un peu sucrés (mais avec du caramel c’est logique), mais la texture est top et ils sont vraiment bons !

Pour ceux d’entre vous qui n’ont jamais fait macarons et/ou caramel, ça peut être galére au début (surtout les macarons en fait) mais une fois qu’on a compris qu’il ne fallait malheureusement pas sauter des étapes, tout bien peser et bien rester à coté du four pendant la cuisson, ça va mieux.

Continue reading “Macarons au caramel beurre salé” »