framboise

Triple anniversaire partie 2 : Le gâteau d’Harry Potter, version pistache/framboise

La suite du Triple anniversaire, moi : comme chaque année, je suis partie avec mes parfums préférés de gâteau, et le meilleur des twists, j’allais faire le glaçage du gâteau d’Harry Potter 1… Après moult plans, calculs (j’ai notamment eu le droit à un cours hyper précis de mon beau-père sur la ganache, avec des pourcentages hyper compliqués) , heures de pâtisserie, réflexion sur le jeu de mot… il était enfin fini, magnifique. Je le sors du frigo, et là, je réalise… que je me suis trompée dans les couleurs.

C’était le drame.

Quelques heures plus tard, la dégustation arrive : heureusement, il était très bon, du coup je te partage la recette, en corrigeant bien les quantités pour que toi tu t’épargnes mon moment de solitude. J’ai utilisé la même base que le naked cake de l’année dernière, mais tu peux utiliser n’importe quelle recette de ton choix, en adaptant les quantités. L’important, c’est le glaçage !

Continue reading “Triple anniversaire partie 2 : Le gâteau d’Harry Potter, version pistache/framboise” »

Couronne de choux pistache framboises comme un Paris-Brest

Pour son anniversaire, l’année dernière, P. m’avait demandé de la pistache et des framboises. Comme c’est MON association préférée que je fais toujours pour mon anniversaire, je lui avait fait un gâteau amandes fruits rouges, suffisamment proche pour avoir l’air de respecter son voeu mais sans vraiment le faire.

Cette année cependant, elle a réussi à me convaincre. Après m’être pas mal creusé la tête, je suis partie sur cette couronne un peu comme un Paris-Brest, qui a connu un grand succès à sa soirée sur le thèmes des comédies musicales. Si tu veux tout savoir, j’étais déguisée en Sandy de Grease, version badass, évidemment, et ma Danny et moi étions d’ailleurs le meilleur couple Sandy/Danny (il faut savoir qu’il y avait 3 couples Grease et pas moins de quatre Lalaland).

Continue reading “Couronne de choux pistache framboises comme un Paris-Brest” »

Biscuit amandes, fruits rouges et chantilly mascarpone citron vert

Pour la soirée de P., elle m’avait demandé… un gâteau avec de la pistache et des fruits rouges.

Oui, mais non. C’est MON association préférée, et je devais la répéter le mois suivant pour mon anniversaire… et puis en plus je n’avais pas de pâte de pistache et pas un assez bon mixeur pour la faire moi-même. Du coup j’ai fait amandes et fruits rouges, et c’était délicieux ! Je me suis inspirée un peu d’un fantastik de Michalak et j’ai mixé des recettes et des inspirations… et puis honnêtement j’avais envie de quelque chose de classe. Ca demande un peu de travail, plusieurs préparations, mais ça vaut le coup !

Continue reading “Biscuit amandes, fruits rouges et chantilly mascarpone citron vert” »

26 ans et un naked cake framboises et pistaches

Chaque année, pour mon anniversaire, je fais un gâteau framboises/pistaches. L’année précédent, mon number cake n’était pas très réussi, alors cette année je suis retournée sur des choses que je connaissais, et j’ai réadapté ma recette de naked cake framboises mascapone et citron vert que j’avais effectuée pour un PACS : ce naked cake est donc composé de génoises à la pistache, d’une crème au mascarpone à la pistache et de framboises, en compotée et fraîches. Et le bonus de réadapter de vieilles recettes, c’est qu’on se rend compte aussi qu’on a progressé, et je suis super fière du résultat de celle-ci.

Ok, honnêtement, je n’ai même pas pu goûter ce gâteau parce que j’étais trop excitée par les cadeaux, et en plus je l’ai coupé comme une sagouin donc je n’ai pas de photos de l’intérieur, mais je fais confiance à tous les invités qui m’ont certifié que c’était très bon (et mon ancienne collègue au nom de fleur m’a même dit qu’elle avait fini toutes les assiettes qui restaient). J’imagine que je n’ai plus qu’à le refaire pour pouvoir goûter…

Cet anniversaire a également été spécial car ma chère coloc’ nous a organisé… une murder party Harry Potter ! Malheureusement, j’ai fait partie de ceux qui sont morts dans les premières minutes, mais j’ai quand même tenu gloriseusement le rôle d’Harry pendant un instant…

 

Continue reading “26 ans et un naked cake framboises et pistaches” »

Pain perdu d’Ottolenghi au yaourt à l’orange et aux fruits rouges

A Noël, j’ai eu la joie de recevoir le dernier livre d’Ottolenghi, NOPI. J’ai eu un peu peur en lisant l’introduction, qui explique que ce livre s’attaque à des techniques plus complexes que d’habitude et à des recettes plus élaborées… mais moi j’aime bien les recettes simples ! En le feuilletant, j’y ai trouvé effectivement beaucoup de plats à plusieurs préparations, à base de viande et d’ingrédients parfois difficilement trouvables à Paris, mais aussi, tout de même, quelques recettes abordables qui font leur petit effet, et cela inclut ce pain perdu.

Je t’ai déjà donné ma recette de base de pain perdu, simple et efficace. A l’opposé, celle-ci ne peut pas se faire au saut du lit et demande de s’organiser un peu mais ça reste une bonne technique pour utiliser le pain dur ou rassis. Je me souviens avoir été choquée aux États-Unis car ils font leur pain perdu (french toast, comme par hasard) à base de brioche fraîche achetée exprés. Pour moi, le pain perdu c’est vraiment un truc de récup, même si en le préparant bien, comme ici, on obtient une recette élaborée et pleine de saveurs différentes (yaourt frais parfumé, pain chaud croustillant, fruits acidulés) qui fait complètement oublier qu’il s’agit de vieux pain rassis bon à jeter aux canards.

Dans cette recette, j’ai remplacé le yaourt par de la ricotta fouettée et c’était délicieux. J’avais également peur de l’anis depuis une cuite mémorable au pastis m’ayant laissée une journée avec des relents d’anis, mais franchement ici c’est léger et ça parfume agréablement le sucre.

Continue reading “Pain perdu d’Ottolenghi au yaourt à l’orange et aux fruits rouges” »

Pâtisserie confinée (avec les premières famboises) : Cake citron framboises

Quand je suis aux États-Unis, je fais toujours de mon mieux pour insufler quelques idées écolos à L. et ses colocs/mes anciens colocs. Je tavais déjà expliqué à quel point j’avais été choquée et dégoutée par le retour en arrière que j’avais vécu là dessus en déménageant aux États-Unis. Si le recyclage coule plus ou moins de source, j’essaie donc de les pousser à ne plus utiliser amazon prime sur une base régulière, d’arrêter d’utiliser du sopalin, de ne pas accepter de sacs en plastiques ainsi que… d’acheter des fruits et des légumes de saison.

La première fois que j’ai dit « On ne va pas acheter des tomates en hiver, ce n’est pas la saison », L. m’a dit : « t’inquiète pas, tu sais aux États-Unis on a des fruits et des légumes tout le temps, pas comme en France. » J’ai eu beaucoup de mal à lui expliquer les bienfaits des suivre les saisons (et pourtant je t’ai déjà dit que je n’étais pas du tout parfaite sur ce sujet), et je n’ai pas pu m’empêcher d’argumenter que la France aussi avait des fruits et légumes pas de saison (ce qui n’était pas particulièrement intéressant dans ce contexte).

Mais enfin, alors que j’étais confinée à New York, j’ai vu les premières framboises de saison, et j’ai pu me lâcher et faire ce gâteau citron framboises trouvé sur Cuisine moi un mouton, pas trop sucré et bien parfumé. Je n’avais pas de pistaches ou de zesteur pour décorer mais si tu en as, n’hésite pas !

Continue reading “Pâtisserie confinée (avec les premières famboises) : Cake citron framboises” »

Pâtisserie confinée : Cheesecake framboises, chocolat et pistaches

Le retour de la pâtisserie confinée avec une de mes recettes préférées : le cheesecake, ici dans une version un peu plus fancy (trouvée par ici), avec une base qui n’est pas très sucrée, tout comme le cheesecake, ce qui donne un ensemble très frais ! Tu l’as peut-être vu sur instagram il y a quelques semaines, mais je n’ai pas pu la publier parce que… mon appareil photo était resté dans ma valise qui était restée à New York.

Car oui, je viens de rentrer en France ! Il était compliqué de trouver un avion, et finalement ledit avion a oublié ma valise à l’aéroport, mais je suis de retour à Paris : j’ai l’impression de vivre un deuxième confinement, très différent du premier, avec moins de réflexions, de travail et de cuisine, et plus de bricolage, de lecture et de sport. J’ai hâte, comme tout le monde, que ce soit fini, que les frontières ouvrent et qu’on puisse réimaginer notre vie normalement, mais il faut prendre notre mal en patience (ce qui n’est clairement pas ma spécialité).

Continue reading “Pâtisserie confinée : Cheesecake framboises, chocolat et pistaches” »

Tartelettes pistache framboises

Comme je le répète à chaque anniversaire, pistache et framboise sont mes parfums préférés. J’avais donc plein de restes de mon anniversaire, que j’ai combiné un dimanche après-midi pour faire ces petites tartelettes à base de pâte sablée à la pistache, confiture de framboises, crème patissière, framboises et pistaches concassées.

Mon séjour à NY est presque terminé et je repars bientôt en Bretagne. Il a été intense : l’anniversaire de L., un match de baseball (j’avoue on a regardé les règles sur youtube avant) avec vue sur la skyline de Staten Island , un spectacle interactif complètement dingue dans un immeuble entier, deux journées de plage, un broadway show très kitch, NY Restaurant Week… Comme à chaque fois, c’est difficile de repartir et je réalise à quel point New York me manque, mais j’ai hâte de profiter de la Bretagne, comme chaque été.

Continue reading “Tartelettes pistache framboises” »

Charlotte aux fruits rouges et au mascarpone

Et voilà ma première recette issue des recettes sucrées des 3 soeurs ! Ce livre m’ayant en plus été offert par une de mes anciennes tutrices d’apprentissage, il m’a semblé logique de le mettre à contribution pour mon pot de départ dudit apprentissage. Depuis, je l’ai refaite, notamment avec des fruits congelés car certes, la photo ne fait pas trop envie, pourtant cette charlotte était une réussite : crémeuse, aérée, fraîche, pas trop lourde… Une version qui change un peu de la traditionnelle charlotte (dont je ne suis pas fan perso) et tout le monde a adoré !

Je l’ai réalisé dans un simple saladier mais mon ex-coloc Jaune faisait la sienne dans une passoire, qu’elle plaçait ensuite au dessus d’une assiette dans le frigo : le jus s’écoulait ainsi et la charlotte était moins spongieuse, donc à toi de le faire comme tu le sens ! en tous cas, pas besoin de moule spécial, je te rassure #teamjen’aipasdeplacedansmacuisineparisienne

Continue reading “Charlotte aux fruits rouges et au mascarpone” »

Un Victoria-sponge cake pas comme les autres (mais plutôt comme Jamie Oliver)

J’adore répondre aux commandes. On me demande toujours des choses auxquelles je ne m’attends pas, que je n’aurais jamais pensé faire spontanément parce que ce n’est pas dans mes goûts, et ça me pousse à réinventer des recettes et à me torturer la tête pour faire ce qu’on me demande tout en mettant mon petit grain de sel. Ce gâteau en est l’illustration parfaite : cela faisait longtemps que je n’avais pas fait de gâteau pour I., et je me suis dit que sa soirée jeux de société (durant laquelle mon équipe a gagné, précision essentielle) était l’occasion parfaite. Or, cette chère I., qui a vécu en deux ans en Angleterre me demande… un Victoria-sponge cake. Comme je suis sympa, je m’exécute. Et puis je vois la recette : deux génoises basiques (sous forme de quatre-quart), de la confiture industrielle et de la crème au beurre.

Beurk.

Hors de question que je fasse cela ; qu’à cela ne tienne, je me balade sur le Internet mondial (ou « Je surfe sur la toile », comme disaient nos parents dans les années 2000) et je découvre la version de Jamie Oliver. Aussitôt vue, aussitôt faite, avec quelques arrangements (notamment parce que sa version à lui est également parfumée à la rose, mais je n’aime pas trop les gâteaux avec des parfums de fleurs (ironique pour ceux qui me connaissent)). On arrive donc à deux génoises parfumées avec l’utilisation du sucre muscovado (qui leur donne cette couleur un peu brune) et du beurre salé, une crème fouettée aérienne à la vanille, un peu de confiture quand même et surtout des fruits frais.

Le transport dans le métro en pleine canicule aurait pu le réduire à néant, mais il n’en fut rien, et le gâteau a eu un franc succès !

Pour l’info historique, j’ai checké pour toi et oui, le nom vient bien de la Reine Victoria (comme le poulet). You’re welcome, comme ils disent.

Continue reading “Un Victoria-sponge cake pas comme les autres (mais plutôt comme Jamie Oliver)” »