coriandre

Tahchine, Riz safrané iranien au poulet

J’ai trouvé une autre opportunité d’utiliser le safran et les baies d’épine-vinettes que mon papa m’a ramené d’Iran : ce riz safrané sous forme de gateau fourré au poulet ! Si tu ne trouves pas d’épine-vinettes, tu peux utiliser des cranberries, mais le safran est essentiel, il donne toute sa saveur à ce plat ! Pour le manger, tu le découpes en parts comme un gâteau, bien chaud ça fait son petit effet…

(suite…)

Tartare de saumon, avocat, coriandre, citron vert et lait coco

Quand je pars en vacances, je me fais un point d’honneur à vider mon frigo. C’est une organisation parfois complexe (récupérer les patates germées pour les faire rôtir, congeler le pesto restant, finir les boites entamées, bidouiller des sauces avec les restes d’herbes fraiches…) mais qui permet parfois de se pousser un peu et de découvrir de nouvelles recettes.

C’est le cas de celle-ci, un tartare assez différent de d’habitude puisque qu’il est enrobé de lait coco, le rendant crémeux. Hyper rapide à faire, tu peux le servir en entrée dans des feuilles de sucrine ou autre pour le côté fancy.

(suite…)

Salades d’hiver

Bientôt, on va pouvoir recommencer à manger des salades sur la terrasse. Histoire de nous projeter vers des plats qui sentent le soleil, le bonheur, la liberté, je te mets ici plusieurs recettes, d’hiver ou d’entre deux saisons, pour pouvoir rêver un peu !

Salade d’inspiration mexicaine

Eplucher et couper 1 mangue en morceaux, ainsi qu’1 avocat. Hacher deux poignées d’épinards. Mélanger le tout avec 200 g de haricots rouges cuits et 2 c à s bombées de quinoa cuit. Servir avec une sauce faite avec 1 c à s de tahini, jus d’1 citron vert, un filet de sirop d’agave, sel et poivre.

Salade croquante d’inspiration thaïe : cette salade est un grand classique pour L. et moi, super rapide si tu achètes un mélange de légumes croquants, et délicieux !

Eplucher et couper en batonnets 2 carottes, 1/4 de chou rouge et 1 concombre (tu peux trouver des mélanges tout faits dans les supermarchés). Ajouter 2 c à s de quinoa cuit, quelques branches de coriandre hachés, une poignée de cacahuètes grillées. Servir avec une sauce faite avec 1 c à s de beurre de cacahuètes, jus d’1 citron, un filet de sirop d’agave, sel et poivre.

Salade de crevettes, mangue, avocat, coriandre et pamplemousse : celle-ci a eu beaucoup de succès sur instagram, super facile et un délice !

Éplucher et couper en morceaux  1 mangue, 1 avocat et 1 pamplemousse. Ajouter une poignée de crevettes cuites, le jus et zeste d’1 citron vert, un peu de coriandre, un peu de sauce soja et de poivre !

Bon ap’ !

Boulettes d’agneau à la feta et herbes fraîches

Depuis quelques temps, j’ai complètement arrêté de lire des livres pour adultes. Je travaille dans l’édition jeunesse, et depuis que nos book clubs sont en pause (à cause du confinement 2.0), je ne lis que des romans pour ados, et j’adore ça. Je trouve que la littérature jeunesse est souvent plus réconfortante (même si elle aborde parfois des sujets difficiles), et en ce moment, c’est vraiment nécessaire. Évidemment, le covid, les restrictions et les angoisses n’ont pas disparues au 31 décembre 2020, mais avec la variante anglaise et le vaccin qui n’est pas encore dispo, le tableau reste vraiment assez noir.

Je me réfugie donc dans des valeurs doudous, et ces boulettes aident beaucoup : il s’agit de boulettes d’agneau d’inspiration gecque, avec un coeur fondant de feta, délicieuses avec une petit sauce au yaourt. Elles sont servies sur un nid d’herbes fraiches, jette toi dessus.

(suite…)

Trio de galettes : riz et courgettes, pancakes de carottes rôties, croquettes de poisson thaïes

Enfin, ENFIN arrivent les vacances. Bientôt, la Croatie et puis la Bretagne. On fait ses valises, on boucle les projets au taf et puis évidemment, on finit le frigo et le congélo.

Les galettes de ce qui traîne dans le frigo, c’est ma passion, et parfait pour finir les restes. J’ai retravaillé ma recette de galettes riz/courgettes et j’en ai tenté d’autres : à base de lieu, et de carottes. C’est délicieux, ça se transporte et ça se congèle facilement. Tu peux les manger avec un peu de moutarde, de sauce soja ou de pesto (les trois furent testés et approuvés).

(suite…)

Pico de gallo avec de la mangue

Le moment de l’année que j’adore/redoute arrive : mon anniversaire. Je déteste vieillir : pas très original, tu me dirais, mais moi je détestais ça même quand on appelait encore ça « grandir ». Je suis le genre de personne qui aimerait être coincée à 7-8 ans, ou alors au lycée, ou alors en études, mais en tous cas je suis très « c’était mieux avant ». J’enrobe donc la pilule en organisant chaque année un gros week-end chez mes parents : cette année cela a failli être compromis mais mes géniteurs ont craqué devant la difficulté de louer quelque chose en ces temps de covid. Ma coloc adorée nous organise même une murder party, donc avec un peu de chance, je me sentirais même pas tant que ça vieillir !

En attendant de te parler de mes traditionnelles recettes d’anniv, je te présente une nouvelle version twistée de ce condiment colombien (enfin qu’on retrouve dans une grande partie d’Amérique latine mais L. dit que c’est colombien avant tout) qui est parfaite pour les températures actuelles, et surtout pour les barbecues.

(suite…)

Deux salades d’hiver d’Ottolenghi

Parfois les gens (L. compris) trouvent cela étrange que je mange des salades froides l’hiver… Évidemment, une tomates mozza ne serait pas appropriée mais il y a plein d’associations qui fonctionnent en hiver, et pour avoir la bonne recette, je regarde toujours Ottolenghi (je ne serai pas contre un de ses bouquins pour Noël, si quelqu’un de la famille passe par ici…), en simplifant parfois les recettes. Cette fois-ci, j’ai tenté une salade à base de radis et d’oranges (qui utilise aussi les fanes !) et une salade de riz aux fruits secs et aux baies. L’assaisonnement fait tout !

Quand cet article sera publié, je serai au pôle Nord ! Courtes et intenses vacances, pas d’aurores boréales au rendez-vous a priori mais une nuit polaire et un voyage de fou. Et cela fera du bien car je n’ai pas pris de vacances à Noël, et avec les grèves, il sera difficile de rentrer à la maison pour peu de temps…

(suite…)

Pesto de coriandre et patates douces rôties

Tu connais ma passion pour le pesto (et les pâtes au pesto). Cette semaine, j’ai testé une nouvelle version, en ajoutant des fanes de radis (comme tu le sais je n’aime pas jeter les fanes) et en servant le tout est des patates douces : ça change, c’est sain et c’est bon.

En ce moment, j’écris mes articles pour le blog en re-regardant How I Met Your Mother. J’ai du mal à regarder des séries sans rien faire à côté, j’ai toujours plein de choses à faire et j’aime être occupée, donc je regarde souvent des séries que je connais déjà en faisant le ménage, la vaisselle, écrivant des articles… Et How I Met Your Mother reste ma préférée, toute l’essence de New York pour moi, et la série qui m’a permis d’apprendre l’anglais. Je retourne bientôt à New York d’ailleurs, dans la fournaise d’août, et j’aime avoir ces petits aperçus d’ici là…

(suite…)

Purée de petits pois au lait coco

Ok, voilà l’arnaque du siècle. Un peu comme ma purée de pois-cassés au lait coco : tu dois juste tout mixer, simplicité encore plus maximum si tu achètes une boite de petits pois, je te jure c’est le bonheur.  J’ai pu me la pêter au boulot, sans aucun effort. La douceur des petits-pois se marie très bien avec le lait coco et le gingembre et la coriandre pimpent un peu le tout.

J’écris cet article en faisant ma valise pour partir en vacances une semaine à NY, profiter des rooftops, des barbecues et des parcs que je n’avais peu eu l’occasion de voir l’été dernier. Mes chères collégues m’ont demandé de leur ramener « des hot-dogs » (encore merci) et mes parents en ont profité pour me refiler un tas de trucs à faire « quand je m’ennuierai ». Bref, de vraies vacances.

(suite…)

Rice & Beans et Pico de Gallo

Lors de mon dernier séjour New Yorkais, j’ai pu tester la cuisine colombienne avec L. à Little Colombia, dans le Queens, avant d’avoir l’interprétation personnelle de L. lui-même à la maison. Dans la cuisine colombienne, en général, pas mal d’oeufs, de viande, de haricots rouges et de riz : on retrouve au moins deux de ces éléments dans la plupart des plats, cependant L. m’a expliqué que pour lui, le repas le plus familial et le plus réconfortant, c’était tout simplement un bol de rice and beans. Je l’ai donc observé minutieusement alors qu’il cuisinait, et il en a profité pour m’expliquer comment faire du pico de gallo, un condiment à base de tomates, oignon, coriandre et citron qui est super frais, délicieux dans des tacos ou avec des tortilla chips. Les deux peuvent se servir ensemble, avec un peu d’avocat par exemple : pour moi, c’est la confort food parfaite.

(suite…)