Végétarien

Préparer Thanksgiving : salade de choux de Bruxelles râpés, butternut rôtie, pommes et pécans

J’ai refait une vraie boulette : j’étais persuadée d’avoir mes billets pour New York (départ cette semaine), et je me suis rendue compte la veille de mon test PCR que le paiement n’était pas passé. J’étais sans ticket, désespérée, et stupide. J’ai dû repayer un ticket pour le jour suivant, reprogrammer mon test PCR et maintenant je prie (et je touche du bois) pour que tout se passe bien et que, après la déception de l’an dernier, je puisse fêter Thanksgiving à New York avec L. et nos amis. Il y a déjà pas mal de recettes de Thanksgiving sur ce blog, et cette année, en plus du dessert, j’ai envie un menu quasi uniquement végétarien (même si je pense qu’on échappera pas à la dinde). J’ai déjà plusieurs plats chauds dans mes recettes, il me manquait quelque chose de plus frais…

Une tradition de Thanksgiving aux US est de cuisiner des choux de Bruxelles, ce qui m’échappe un peu, et on les retrouve souvent râpés crus. Je les ai donc mixés avec d’autres ingrédients d’hiver souvent présents à Thanksgiving et un dressing un peu plus français, et le résultat a largement dépassé mes attentes : les choux de Bruxelles crus en fait c’est vaiment pas mal,t ant que c’est râpé finement et mélangé à d’autres ingrédients, on dirait presque de la salade ! Bref, même si tu ne fêtes pas Thanksgiving, je te conseille de tester.

(suite…)

Salade asiatique froide de nouilles de riz et de concombre

L’autre jour, ma copine C. était venue passer une soirée à l’appart ; je suis sortie tard du boulot, mon frigo était vide, alors, après l’apéro (au cidre, on a été sérieuses), j’ai cuisiné ce que je pouvais avec les restes. J’avais en tête un plat de soba froides hyper simplifié, que j’ai réalisé en mixant ma salade chinoise à base de concombre et avec un fond de nouilles de riz du placard.

Eh bien surprise, c’était délicieux, et super rapide à faire, un parfait plat de la flemme pour tes enfants / amis / partenaires / toi.

(suite…)

Nouilles de riz aux fèves, oignons nouveaux, brocolis et sésame un peu comme Ottolenghi

Cela faisait presque longtemps que je n’avais pas parlé d’Ottolenghi, mais j’ai acheté un gros paquet de nouilles de riz et je ne savais pas quoi en faire… jusqu’à ce que je trouve cette recette ; j’ai twisté quelques éléments, rajouté des brocolis pour augmenter la dose de légumes et remplacé les haricots mungo par des fêves, plus faciles à trouver.

Le boulot est super intense en ce moment donc je cuisine un peu moins (d’où les recettes d’Ottolenghi qui sauvent) et surtout j’essaie d’avancer sur le best of, qui est un de mes gros projets de fin d’année ! J’ai hâte de te montrer tout ça…

(suite…)

Tarte rustique potimarron, chèvre, oignon rouge et sauge

Récemment j’ai retrouvé… mon skyblog du collège. Evidemment que je ne partagerai jamais l’adresse, et je suis plus ou moins sûre que personne dans mon entourage ne l’a gardée, mais wow, c’était quelque chose. Les textes multicolores, les alignements de texte aléatoires et les « xD » étaient de mise. J’illustrais avec mes dessins, qui n’étaient pas si pires, mais quand même pas ouf, et j’accumulais les nouvelles, théories débiles et réactions aux dernières sorties en manga. Ce qui est marrant c’est que ça permet aussi de revivre des évènements de l’époque et de comparer le ressenti du moment et actuel (les déménagements, l’arrivée au lycée, la naissance de Petit Frère n°3…)

Bref, c’était un beau moment de nostalgie (et de fou rire). Et (admire la transition), en nourriture aussi je suis nostalgique. Tu te souviens peut-être de ma tarte ricotta, parmesan et panais que j’avais adoré il y a plus d’un an ? Eh bien j’ai repris la base (en enlevant la ricotta pour pouvoir la faire avec les ingrédients du placard) et je l’ai faite avec du potimarron et des oignons rouges : c’était un délice !

(suite…)

Riz frit aux légumes et à la sauce soja

Je t’ai raconté il y a peu que, pour la 10 000e fois, je m’étais blessée à la cheville… J’ai les chevilles (et les genoux, et les hanches, et le dos) fragiles, donc j’ai un peu l’habitude de ce genre de blessures, mais à chaque fois c’est un petit coup au moral de devoir arrêter le sport de nouveau, remettre l’attelle, ressortir les crèmes anti-inflammatoires et recommencer le défilé des médecins pour savoir quoi faire exactement… Cette fois-ci, j’ai heureusement découvert grâce à l’un d’entre eux (et pas n’importe lequel, ma mère), que quelque chose nommé « thérapie de choc par ondes focales » (true story) existait, et que cela pouvait m’aider… et en effet, ça m’a sauvé la vie ! Je renais, je reprends peu à peu le sport et du coup j’ai réadapté ma nourriture pour ré-équilibrer au mieux.

J’ai notamment misé sur cette recette, un mélange de légumes et de riz super complet et vachement rapide à faire (surtout si tu achètes les légumes prédécoupés ou pré-rapés ou congelés), qui fonctionne super bien grâce à l’asaisonnement ! Même si tu n’es pas en récupération de blessure, je te le conseille.

(suite…)

Dahl de lentilles aux poivrons

L’autre jour, je me suis retrouvée coincée dans l’ascenseur de l’appartement. A 5h30 du matin, de retour de soirée, passablement éméchée, mais heureusement sans avoir trop envie de faire pipi (c’est important, en vrai). Après quelques coups de pieds dans la porte et 10 000 appels à mes colocs qui ne se sont jamais réveillés pour venir m’aider, j’ai dû appeler le technicien d’ugence. Celui-ci, ma foi très sympathique, m’a envoyé quelqu’un, m’enfin j’ai quand même passé 1h30 coincée. Super retour de soirée.

Pour me réconforter, le lendemain, j’ai fait un dahl, mais pas n’importe quel dahl : grâce à frichti, j’ai découvert une nouvelle variante, qui manquait à ma vie, la version aux poivrons ! Effet réconfort garanti.

(suite…)

Poêlée de fenouil, courgettes, quinoa et tofu avec sirop d’érable et gingembre

Je t’ai raconté l’histoire de ma relation difficile avec le fenouil, que j’ai pourtant appris à aimer. Depuis quelques années, quand je le vois arriver sur les étals, je me demande ce que je pourrais en faire… je t’avais déjà expliqué qu’un peu de miel ou de sirop d’érable permet de l’adoucir, et là j’ai trouvé un bon mix avec l’ajout du gingembre, et d’accompagnements pour en faire un plat complet.

Mon ancienne coloc allemande est partie, et maintenant je prépare avec impatience mon prochain move (enfin après 3 horribles semaines de travail pour m’y préparer) : une semaine et demie de vacances à New York, enfin, après 1 an et demi de fermeture des frontières ! J’y vais pour Thanksgiving et on va en profiter pour visiter Cape cod (c’était dans la liste des destinations sympas facile d’accès de New York, vu que le Vermont et les Hamptons, selon les dires de L. « il n’y aura aucun bar d’ouvert »). Évidemment je te raconterai tout ça !

(suite…)

Extrêmement faciles et rapides lasagnes de ravioles et de ratatouille

Pour remercier ma coloc de son escape game, nous avons décidé de lui offrir un trophée en plastique (qui, une fois livré, s’est trouvé être d’une taille ridicule). Nous avons donc organisé une remise de prix qui était censée être une surprise, et qui s’est soldée par un échec complet : mes potes ont croisé ma coloc dans l’escalier, ont prétexté que, par hasard, ils venaient m’emprunter un livre différent en même temps, et ensuite ont dit « tiens, tu fais des lasagnes pour 6 personnes, on peut s’incruster du coup ? Par hasard on avait justement chacun des bières dans notre sac ». Ce qui est bien, c’est que ça ne lui a pas mis la puce à l’oreille et du coup quand on a lancé la Marseillaise et qu’on lui a remis le prix, elle était vraiment surprise (et contente, j’espère).

Et donc, pour cette remise de prix, j’ai dû faire des lasagnes de dernière minute pour 6 personnes, donc j’ai fait rapide : un peu comme ces lasagnes de ravioles de courgettes et saumon mais en version plus rapide et plus d’hiver, c’est tellement rapide d’ailleurs que c’est un peu l’arnaque. Des ravioles en plaque pour remplacer la pâte à lasagnes, de la riste d’aubergines en bocaux, des courgettes, et tu peux même rajouter des champignons.

(suite…)

Salade de pamplemousse et mangue d’Ottolenghi

J’essaie de me calmer un peu sur les recettes d’Ottolenghi, mais en même temps c’est impossible de résister à ce genre de mélanges… je te présente une salade froide un peu spicy, délicieuse en entrée pour cet automne pas vraiment chaud et pas vraiment froid, où on ne sait pas trop quoi manger car le temps change sans arrêt…

Et c’est la même chose niveau fringues ! En ce moment, j’acceuille mon ancienne coloc allemande de New York, et on a dû adopter la stratégie des couches de vêtements car le temps n’arrête pas de changer. En tous cas, cette visite est super et me permet de découvrir Paris sous un jour nouveau : on fait des trucs de touristes, du batobus, de la tour Eiffel, des brunchs et du shopping… Emily in Paris en mieux.

(suite…)

Épinards à la crème, oignons confits et pignons de pin : la meilleure façon d’accomoder des épinards

Je vais être honnête avec toi, moi j’aimais bien les épinards à la cantine. J’avais beaucoup plus de mal avec les choux de Bruxelles (j’ai depuis dépassé ça, comme tu as pu le voir), mais pour autant, j’avoue que la cuisson des épinards à l’eau avec pour tout asaisonnement le sel et le beurre ne m’a jamais vendu du rêve.

Eh bien, après plusieurs essais, j’ai enfin trouvé la parade : des oignons confits, des pignons de pain et de la crème (ou du fromage blanc si tu préfères / tu as ça sous le coude). Même L. a été conquis !

(suite…)