boulange

Pains plats au zaatar avec tzatziki, herbes hachées et boulettes végans

Le soleil commence à revenir à Paris, et faute de lumière dans mon appartement, j’essaie de prendre le soleil autrement, avec des plats qui font un peu voyager. Il y a peu je te parlais de la parfaite recette de boulettes vegans, et voici selon moi sa meilleure utilisation : dans une galette chause avec du tzatziki et des herbes fraîches. Alors c’est pas le plat qui s’improvise mais tu peux étaler la préparation sur plusieurs jours et cuire ou réchauffer les pitas le jour J, si tu as des invités ça fait son petit effet…

(suite…)

Tang yuan au sésame noir (petites boules de riz gluant fourées dans un sirop de gingembre)

Je continue dans mes découvertes sur le nouvel an chinois avec ces tang yuan, qui apparemment  sont censés être servis pour la fête des lanternes, qui clôt les festivités. La rondeur des boulettes symbolise la plénitude, la famille, la satisafaction des besoins (on a l’impression que je sais des choses de ouf mais j’ai regardé sur le internet). Ils peuvent être à la pâte de haricots rouges, pâte d’arachide ou pâte de sésame.

C’est la première fois que je me lance dans ce genre de recettes, mais maintenant que j’ai investi dans les ingrédients, je vais continuer ! Il faut préparer la farce un peu en avance, et surtout les manger tout de suite, parce que ça se réchauffe bofi bof. Le sésame noir a un petit côté peanut butter, avec un arrière goût un peu salé, et c’est délicieux !

(suite…)

Pain à burger moelleux

Avec mes colocs, nous avons fait une soirée burgers veggies. Mon coloc s’occupait des steaks de haricots rouges et des oignons confits donc il ne me restait qu’une option : faire les pains.

Je ne suis pas hyper douée en pain, mes essais du confinement n°1 (eh oui, j’ai fait comme tout le monde au premier confinement, j’ai fait des essais de pain) n’ont pas super bien fonctionné, donc je n’étais pas très en confiance… Je me suis basée sur la recette de Bernard, et c’était franchement pas mal ! Un peu d’entraînement serait encore mieux, surtout au niveau de la cuisson, mais mon four pourri n’est vraiment pas l’idéal pour ça (et aussi j’étais en réunion donc j’ai laissé pousser la pâte trop longtemps lors de la deuxième pousse…)

(suite…)

Brioche feuilletée au chocolat de Michael Bartocetti

Alors que les fêtes arrivent, je suis toujours dans le sprint  maison-et-papiers-à-terminer-beaucoup-trop-de-boulot-vacances-de-janvier-à-organiser-cadeaux-de-Noël-à-faire, et je n’ai toujours pas commencé de bredele ni de stollen. Et pour être honnête, je ne sais pas si j’aurais le temps d’en faire, et ça me brise un peu le coeur.

Heureusement, pendant ce second confinement, je me suis lancée dans le petit défi pâtissier que représente cette brioche au chocolat de Michel Bartocetti et c’est une super recette de Noël. J’avais déjà fait de la pâte feuilletée inversée, mais là c’est feuilleté non-inversé et brioché donc un peu plus compliquée. N’aie aucune crainte cependant, je t’ai tout expliqué en petits dessins ! C’est une recette qui prend un peu de temps mais elle est délicieuse, donc fonce !

La recette complète inclut un nappage à la poudre de caramel mais je ne l’ai pas fait car ça demande un bon mixeur et franchement je n’étais pas convaincue par l’intérêt.

(suite…)

Tortillas de patate douce & Refried beans

Avant que L. ne quitte la France, nous avons fait une tortilla party. Si seulement j’avais su dans quoi je me lançais avec un colombien.

J’ai osé sortir du fromage râpé et de la crême fraîche et évidemment, il a poussé des grands cris. Du coup, on a fait un compromis : j’ai fait les tortillas maison, il a fait des refried beans (c’était un gros compromis car il déteste qu’on cuisine ensemble), et sur la table, on a mis à la fois ingrédients français et « authentiques » (mais chacun a sa propre version) comme guacamole et pico de gallo, et puis c’était délicieux.

Ces deux recettes sont assez faciles, mais les quantités sont approximatives, parce qu’essaie de demander à une maman colombienne (ou à son fils) de te donner des indications claires, il te parleront du feeling et de la texture de la pâte… mais en y allant petit à petit, tu vas y arriver sans problème ! Si tu ne connais pas le refried beans, il s’agit de haricots qui ont cuits longtemps et qui ont une texture de purée, souvent laissés froids et réchauffés derrière, et c’est délicieux.

(suite…)

Aloo Paratha : galettes indiennes farcies aux pommes de terre

C’était pas facile comme rythme, et j’ai un peu craqué en milieu de semaine, après une tentative ratée d’aller à Bricorama qui m’a fait fondre en larmes, suivie par la prise d’une route à contresens et je te passe les détails. Mais la maison était prête pour les visites, et dans deux jours de travail elle devrait même être prête tout court ! J’espère qu’elle trouvera preneur et que je n’aurais plus à y mettre les pieds pendant un moment, parce que je n’en peux plus.

Et quand je rentrais le soir à la maison, j’avais ces galettes de pommes de terre indiennes, réalisée la semaine précédentes et congelées, et ça faisait un bien fou. Elles sont parfaites avec un curry par exemple (et il y en a des recettes de curry sur ce blog, d’ailleurs j’ai réorganisé l’index pour que tout soit plus facile à trouver !)

(suite…)

Trio de galettes : riz et courgettes, pancakes de carottes rôties, croquettes de poisson thaïes

Enfin, ENFIN arrivent les vacances. Bientôt, la Croatie et puis la Bretagne. On fait ses valises, on boucle les projets au taf et puis évidemment, on finit le frigo et le congélo.

Les galettes de ce qui traîne dans le frigo, c’est ma passion, et parfait pour finir les restes. J’ai retravaillé ma recette de galettes riz/courgettes et j’en ai tenté d’autres : à base de lieu, et de carottes. C’est délicieux, ça se transporte et ça se congèle facilement. Tu peux les manger avec un peu de moutarde, de sauce soja ou de pesto (les trois furent testés et approuvés).

(suite…)

Pancakes salés farcis au porc de Jamie Oliver

On navigue encore à l’aveugle pour ce qui est des vacances d’été mais au moins, on profite des parcs. Personnellement j’ai découvert Vincennes, la coulée verte et la forêt de Fontainebleau sous un nouveau jour. Et bientôt, Cloister Park, Central park ?

Cette recette de Jamie Oliver est issue de son livre L’Amérique de Jamie, intitulée à la base « Pancakes sher ping »,  inspirée de la cuisine de Chinatown. Encore une recette New Yorkaise que je n’ai jamais goûtée, et encore une raison d’y retourner pour tester. J’ai fait la version classique avec du porc mais on peut aussi les faire avec du boeuf ou de l’agneau. Si tu es tout seul, je te conseille de diviser les doses ou de les congeler, sinon ça risque de faire beaucoup : un pancake et une salade font un parfait repas !

(suite…)

Pain perdu d’Ottolenghi au yaourt à l’orange et aux fruits rouges

A Noël, j’ai eu la joie de recevoir le dernier livre d’Ottolenghi, NOPI. J’ai eu un peu peur en lisant l’introduction, qui explique que ce livre s’attaque à des techniques plus complexes que d’habitude et à des recettes plus élaborées… mais moi j’aime bien les recettes simples ! En le feuilletant, j’y ai trouvé effectivement beaucoup de plats à plusieurs préparations, à base de viande et d’ingrédients parfois difficilement trouvables à Paris, mais aussi, tout de même, quelques recettes abordables qui font leur petit effet, et cela inclut ce pain perdu.

Je t’ai déjà donné ma recette de base de pain perdu, simple et efficace. A l’opposé, celle-ci ne peut pas se faire au saut du lit et demande de s’organiser un peu mais ça reste une bonne technique pour utiliser le pain dur ou rassis. Je me souviens avoir été choquée aux États-Unis car ils font leur pain perdu (french toast, comme par hasard) à base de brioche fraîche achetée exprés. Pour moi, le pain perdu c’est vraiment un truc de récup, même si en le préparant bien, comme ici, on obtient une recette élaborée et pleine de saveurs différentes (yaourt frais parfumé, pain chaud croustillant, fruits acidulés) qui fait complètement oublier qu’il s’agit de vieux pain rassis bon à jeter aux canards.

Dans cette recette, j’ai remplacé le yaourt par de la ricotta fouettée et c’était délicieux. J’avais également peur de l’anis depuis une cuite mémorable au pastis m’ayant laissée une journée avec des relents d’anis, mais franchement ici c’est léger et ça parfume agréablement le sucre.

(suite…)

Boulangerie confinée : Pan de bono, petits pains au fromage colombiens

Après plusieurs essais, L. et moi avons enfin réussi à trouver la recette pour le pan de bono, ce petit pain colombien au fromage que lui et moi adorons. Nous avons donc mangé des pains ratés (nos premiers essais) pendant deux jours avant d’avoir le parfait mélange : recette définitivement approuvée !

Je réalise bien que c’est pas la meilleure recette pour le confinement parce que franchement, la seule difficulté est de trouver les ingrédients (je conseille une épicerie hispanique, mais évidemment en ce moment…)

Le confinement me permet donc d’améliorer mes compétences en cuisine colombienne, et pas seulement, car j’ai appris à… jouer à la PS4 ! Ok je te vois rire dérrière ton écran, mais je n’ai jamais joué à autre chose que la nintendo DS et vite fait à la switch, et j’étais vraiment une grand débutante, à confondre les commandes pour la caméra et le mouvement… et je suis très fière de pouvoir ajouter ça à la liste des compétences complètement inutiles sur le monde du travail mais tellement enrichissantes.

(suite…)