Relativement sain (enfin j’essaie)

Gratin de verts de poireaux

 

Ce week-end, on a voulu aller à Ikea.

Je me lançais dans des nouveaux projets de DIY donc je voulais des bases de meubles pas chères, L. voulait des étagères, et évidemment on a grave dépassé de la liste prévue au début, en ajoutant plein de petits trucs pas vraiment utiles mais quand même c’est pas cher et on a fait une heure de trajet pour arriver là donc autant en profiter… Après avoir fait le parcours en suivant bien les flèches, on avait faim, donc on a évidemment mangé les fameuses boulettes (franchement c’est de la bouffe de cantine quoi, mais comme on était au milieu de nulle part avec nos cartons, y’avait pas moult choix). Bref, on a joué les parfaits bobos parisiens à Ikea.

Et puis est arrivé le moment de rentrer à Paris. Impossible de refaire les 15 min de marche + 30 min de bus bondé + 30 min de métro bondé + marcher jusqu’à la maison + 6 étages sans ascenseur avec tous nos achats. Pas grave, on va prendre un uber !

Grossière erreur. On a attendu plus d’une heure dans le froid avec notre chariot qu’on avait évidemment sorti du centre commercial même si on avait pas le droit, dont tout tombait et avec le peu de patience qui me restait après 2h d’ikea… pour finalement réussir à avoir quelqu’un et faire 30 min de route en parfait silence, en pleine digestion de cette expérience humaine si spéciale que représente un ikea de banlieue.

Bref, tout ça pour expliquer pourquoi, ce soir là, j’ai pris une photo très moche de ce gratin de restes, très bon, très facile, probablement la meilleure façon de sauver des verts de poireaux !

(suite…)

Courge butternut comme une parmigiana

L’aubergine alla parmigiana est une des premières recettes que j’ai partagée par ici (et oui, les photo ça fait pas plaisir). Ma petite cuisine espagnole avec tous mes ustensiles bofs et mon appareil photo pourri a été le premier lieu de mes expérimentations culinaires et boudiou ! ça nous ramène loin. A l’époque, je lisais les blogs des autres sans oser me lancer, et ça faisait des mois que je réfléchissais à ce que j’écrirais « si ». Une fois le blog créé, je n’avais rien dit à personne, ni à ma famille, ni à mes amis, ni même à mon copain de l’époque. Ca a été mon petit secret pendant plusieurs mois, j’avais trop peur de me décourager…

Bref, reprendre cette recette en l’adaptant à l’automne, ça m’a donné un petit shot de nostalgie ! Ma testeuse a adoré le côté super confort food et pourtant plein de légumes, et impossible de ne pas aimer un plat avec autant de fromage, non ?

(suite…)

Poireaux rôtis au parmesan, à la crème et à la moutarde

Eh oui, j’ai une nouvelle table ! Déménager permet évidemment de redécouvrir des meubles qu’on avait oublié dans la cave, et c’est le cas de cette table rouge, celle sur laquelle mon père prenait son petit déjeuner quand il était enfant. Elle a maintenant toute sa place dans ma nouvelle cuisine, à côté des tabourets qui vont avec et d’un magnifique frigo rouge !

En vrai, je suis tellement contente d’avoir tout un nouvau terrain de bricolage et d’aménagement à explorer que je n’arrête pas, j’ai envie de tout faire moi-même et de tout changer… Heureusement, pour me contenir, j’ai L., qui lui aime bien prendre son temps et qui surtout me rappelle qu’il faut que je me garde des projets pour les années à venir, et que je ne fasse pas tout en deux mois !

Entre ça et la cuisine, du coup, un de mes auteurs m’a tout simplement appelé Mac Gyver Etchebest… et c’est probablement le meilleur surnom que j’ai jamais eu.

(suite…)

Champignons shawarma

Après plus d’un mois et demi de recherches et plus de trente appartements visités, L. et moi avons enfin trouvé un appartement ! Il n’est pas dans le quartier qu’on voulait mais à part ça, il est parfait ! C’était une recherche vraiment difficile et intense, mais j’écris actuellement de mon nouveau lit (enfin non en fait c’est l’ancien qu’on a déménagé) dans mon nouvel appartement, et ça fait du bien !

Je sais que du coup j’ai été assez absente du blog, complètement accaparée par les dossiers, les appels, les papiers et les cartons, mais je reviens avec cette recette super simple, qui est plus une astuce qu’une vraie recette, un petit mélange d’épices et une façon de faire cuire les champignons qui leur donne une texture et un goût proche de la viande shawarma… c’est délicieux avec un pain pita ou un naan et une petite sauce au yaourt !

Ces champignons (oyster mushrooms, ou pleurotes en huitres) se trouvent assez facilement aux États Unis mais j’ai réussi à en chopper en France dans des épiceries asiatique !

(suite…)

Céleri rave… façon carbonara

J’ai été naïve. Je pensais que cette fois-ci, ce serait différent. Maintenant qu’on est deux, que j’ai un meilleur salaire et que L. a un bon salaire aussi, je pensais que POUR UNE FOIS, trouver un appart serait agréable. Voire même facile. Grave erreur.

Parce que même s’il a un bon salaire, ce n’est pas un salaire français. Et donc, non protégé par les assurances loyer impayé (qui représentent vraiment la lie de l’humanité). Du coup, notre stratégie oscille entre pipeauter et supplier, mais pour l’instant, ce n’est pas très concluant…

Du coup, je rentre souvent le soir déprimée, entre les visites, les appels et les dossiers à remanier… j’ai envie de plats doudous, et quand je suis tombée sur cette recette sur Le Monde, je me suis dit qu’il fallait absolument que j’essaie. Et résultat, c’état délicieux, vraiment une super façon de manger le céleri rave !

(suite…)

Salade d’hiver avec de la betterave, des agrumes et du kasha

Apparemment, certaines personnes détestent les betteraves (ma boss, pour ne citer personne). Comment c’est possible ? Pour moi ça a le goût des salades du samedi midi : mon père cuisinait toujours de la betterave ou du concombre en entrée alors qu’on attendait le retour de ma mère du travail (mon père n’a pas beaucoup de recettes à son répertoire mais il les fait bien)… cette version est une version bien plus fancy de la salade de mon père, parfaite pour l’hiver !

(Par rapport à ma boss du coup, je lui ai ramené une betterave en peluche de New York, qu’elle garde dans son bureau comme antistress.)

(suite…)

Quiche full légumes et cheddar

J’ai souvent eu du mal avec les quiches. Je trouve l’appareil épais, un peu trop prenant, trop salé dans les quiches avec viande…

Ma solution par rapport à ça, c’est de faire un appareil très léger : quelques oeufs, un peu de lait, et des légumes, des légumes des légumes. Ici j’ai mis tout un sachat d’épinards décongelés, ce qui fait très bien le liant, et un peu de butternut rôtie. L’appareil est presque invisible, il ne sert qu’à faire tenir la quiche ensemble, qui reste très digeste. Dans le même style, j’ai fait une tarte à la tomate avec un appareil de fenouil, et une tarte tomates thon et sardines. (suite…)

Pâtes au potimarron, sauge et noisettes

Un plat classique de l’hiver, que je suis franchement étonnée de ne pas t’avoir encore présenté  ! On mixe du potimarron rôti avec des épices et de la ricotta pour obtenir une sauce super savoureuse…

Bientôt, je pars en Tanzanie avec le séminiraire du boulot ; j’ai déjà les vaccins, les médicaments, le passeport, j’ai emprunté les vêtements, j’ai acheté un bob cochonou (presque uniquement pour ça), bref je suis équipée (majoritairement de deuxième main), et j’ai extrêmement hâte de retrouver cette excitation du voyage vers l’inconnu, d’explorer un endroit que je ne connais pas et, pour être honnête, que je n’avais jamais pensé visiter auparavant. Je sais déjà que ça va être incroyable.

(suite…)

Orzo crémeux à la feta, ail et épinards

Je reviens de mes vacances à New York et évidemment c’était génial. J’ai beaucoup mangé, beaucoup bu, j’ai acheté plein de choses dont je n’avais pas besoin, et je suis rentrée sans avoir trop dormi… maintenant je fais face à l’angoisse des courses de Noël, des vacances à organiser, du boulot intense, du salon du livre, du séminaire d’entreprise… plein de trucs super excitants, mais qui me laissent peu le temps de cuisiner !

Je t’avais raconté ma quête pour trouver de l’orzo, et combiné à l’astuce de la feta cuite au four pour faire une sauce crémeuse, ça fait un super combo.  J’ai ajouté un oeuf mollet, mais ça marcherait très bien avec du tofu fumé ou de l’agneau (et oui, parfois je propose des variations avec de la viande).

(suite…)

Poulet aux agrumes, riz à la noix de coco avec concombre et mangue au gingembre et sauce à l’avocat (oui c’est long)

Cet automne passe à une vitesse folle. Entre le boulot, les présentations, les weekens entre copains, les histoires de ma maison, les vacances qui arrivent, puis le salon du livre, les bouclages au boulot, le séminaire d’entreprise… Je n’ai pas vu l’automne passer, et c’est vraiment agréable par rapport au reste de l’année où j’ai été pas mal malade. J’ai réussi à trouver un nouveau rythme, moins intense mais plus agréable, et de passer le maximum de temps avec mes copains.

D’ailleurs, jai vraiment hâte d’aller à New York car, exactement comme quand j’y suis allée avant le covid et que je me suis retrouvée piégée là bas, mon cousin sera dans la ville en même temps que moi, en plus d’un couple d’amis qui a déménagé à Washington : je vais pouvoir retrouver l’ambiance de la ville entre amis, et ensuite profiter de quelques jours à me balader seule, à faire les frippes et dévorer des cronuts.

(suite…)