pâtes

Pâtes aux pêches, tomates rôties et saucisse – vous reprendrez bien un peu de variant delta avec ça ?

Mon été en B. a été interrompu par un C et un D, le Covid Delta (franchement j’aurais pu le sentir venir). Apparemment je l’aurais choppé au début du séjour à Barcelone, L. aussi (en ce moment coincé en Suède), et un de mes amis aussi, malgré que nous soyons parfaitement vaccinés.

A quelques heures près, je n’ai donc pas pu me rendre dans la maison qu’on avait louée avec des copains à côté de Bordeaux, back to Paris pour faire un PCR (il y avait 3 jours d’attente à Bordeaux) pour confirmer l’antigénique. En effet, d’abord j’ai cru que c’était un faux positif (l’antigénique pouvant détecter le vaccin), mais, alors que j’attendais, ma valise encore faite, l’opportunité de débarquer dans la maison de vacances ensoleillée avec juste deux jours de retard, le PCR a confirmé : un petit delta pour moi.

J’ai donc annulé ma semaine de congés pour pouvoir au moins travailler, vu que je ne pouvais pas quitter ma chambre et que je me sentais très bien, mis à part les migraines et les douleurs aux oreilles (et oui, sache que saigner des oreilles est une possibilité quand tu as le covid). Je suis donc confinée dans ma chambre, à porte un masque pour aller dans la cuisine, et je suis presque contente qu’il fasse moche comme ça je suis un peu moins deg de rater ces vacances que j’attendais avec tant d’impatience.

Du coup, je cuisine rapidement, pour ne pas prendre du temps dans la cuisine commune car même avec mon masque, j’ai un peu peur pour mes colocs, et j’ai trouvé cette recette parfaite : tu lance le four et les pâtes, tu sors de la cuisine, tu reviens quand c’est prêt, et c’est super parfumé et délicieux, un vrai plat d’été réconfortant, et franchement, j’en ai besoin.

(suite…)

Pâtes à l’aubergine, anchois et origan d’Ottolenghi

Cet été, on voulait aller à Copenhague. Le coloc de L. et une de ses copines qui a épousé une italienne et a déménagé là-bas voulaient s’y retrouver pour l’anniversaire de L. Mais qu’est-ce que c’est compliqué d’organiser un voyage avec 5 personnes vivant toutes à des endroits différents, avec toutes des contraintes financières, de passeport, de vaccination et de tests différentes !

Au vu du prix de la manoeuvre, on s’est rabattus sur Triestre, puis Barcelone, et puis finalement tant pis on essaiera de se voir à un autre moment. Je fêterai l’anniversaire de L. à Barcelone, avec mes amis à moi, et ça me va. Avant de prendre l’avion pour ces vacances bien méritées, on a englouti ce plat hyper rapide, auquel j’ai ajouté des pâtes, d’Ottolenghi, toujours ma valeur sûre, qu’on voit pas mal sur le site en ce moment car je me suis replongée dans mes livres de cuisine et je n’ai pratiquement que du Ottolenghi (et un Clea, comme quoi). Les anchois ne plaisent pas à tout le monde mais l’association avec aubergine et origan fonctionne très bien !

(suite…)

Soupe thaïe de nouilles aux épinards, saumon et potimarron

Cette semaine est passée à toute vitesse : entre le boulot, les trucs d’appart, les obligations sociales et la préparation de mon voyage en Bosnie, j’ai à peine eu le temps de cuisiner et d’écrire pour le blog. Cependant, avant qu’on n’aie plus de potimarron, je voulais te présenter la recette que j’ai améliorée tout l’hiver : la soupe thaïe, avec plein de légumes et d’épices, des nouilles de riz et du saumon, mais évidemment tu peux enlever les ingrédients que tu n’aimes pas et les remplacer par autre chose sans problème.

(suite…)

Nos défis Top chef : Bun cha et bananes caramélisées au citron vert et à la vanille

Avec les colocs, nous nous sommes lancé un nouveau défi : cuisiner chacun notre tour un repas (avec accord alcoolisé évidemment), pour regarder top chef ensemble, histoire de ne pas être dégoutés par notre vieux repas face à leur cuisine de ouf.

Ma coloc nous a fait un trio de croques monsieur salés, puis un duo sucré avec du vin rouge et mon coloc une sorte de pad thaï végétarien avec de la bière et des pommes rôties.

La pression sur mes épaules était énorme. Au départ je voulais partir sur un menu autour d’un seul ingrédient (la butternut peut-être ?), et finalement j’ai fait un menu thème asiatique : un bun cha, un plat un peu « déconstruit », pas facile à manger devant la télé mais délicieux, et des bananes rôties au épices, super rapide et délicieux.

(suite…)

Les tendances de tik tok : les pâtes à la feta fondante et aux tomates rôties

Cette fois-ci je n’ai pas attendu dix ans pour faire la tendance tik tok du moment (pas si éloignée de ma recette de feta en papillote ), j’ai nommé les pâtes à la feta rôties et aux tomates ! Eh bien en dehors du côté fancy de la recette, c’est délicieux : la feta rôtie et écrasée forme une sauce crémeuse délicieuse et assez régressive, et le plat est outrageusement simple, même pas besoin de couper les tomates.

Et alors que je te parlais de l’anniversaire du covid dans mon dernier article, ça y est, nous avons atteint le troisième confinement, qui touche Paris et le Nord, donc impossible de m’échapper chez mes parents à Lille. Bon, pour l’instant, on a pas trop vu la différence, mais au niveau du moral, c’est un coup dur honnêtement. On l’avait tellement évité que je pensais qu’on serait tranquilles, mais on ne voit plus la fin de la crise. En dehors des longues balades, je compte donc me remettre aux sims, à la téléréalité, à la couture et aux entremets. Tout un programme.

(suite…)

Nouilles asiatiques végétariennes en bouillon de lait coco et citronnelle

J’ai fait et refait cette recette des centaines de fois, sans être satisfaite du résultat. Et puis je l’ai faite goûter quelqu’un, qui m’a dit que c’était délicieux, et je me suis rappelée que j’étais parfois un peu trop insatisfaite. Grâce au lait coco, au curry et à la citronnelle, le bouillon est super parfumé ! Tu ajoutes quelques légumes et des nouilles (j’ai utilisé du konjac car tu connais ma passion pour les pâtes cheloues qu’on trouve chez Tang frères) J’ai mis un oeuf mollet pour les protéines mais libre à toi de mettre du tofu, ou de la viande d’ailleurs. Avec le citron vert, les herbes fraîches et les cacahuètes en topping, c’est de la parfaite confort food, meilleure que ce que tu peux commander post couvre-feu et attendre 45 min pour qu’enfin il manque la moitié de ta commande, et ce trois fois de suite (true story).

(suite…)

Lasagnes végétariennes à la courge butternut, potimarron, ricotta, sauce tomate et plein de fromage

J’ai déjà fait des lasagnes à la butternut, et des lasagnes végés avec des tomates cerises rôties dans la sauce mais là, j’ai fait un combiné de trucs trop bons : une couche de béchamel, une couche de pâtes, une couche de crème butternut/ricotta, une courge de potimarron rôtie, une couche de sauce tomate, une couche de fromage, et bim. Tout se marie très bien et donne des lasagnes très onctueuses mais pas non plus trop lourdes car principament faites avec des légumes. Avec un peu de chair à saucisse dans la sauce tomate je suis sûre que ça doit être également délicieux. Un plat doudou parfait pour l’hiver, un peu long mais pas compliqué !

Pourtant je mentirais si je te disais que je m’en régale en ce moment même, parce que là je me prépare à partir au Costa Rica, afin de m’échapper de la France avant le 3eme confinement… Évidemment il reste la possibilité que les fronières ferment mais je préfère ne pas y penser, donc pour l’instant je touche du bois (littéralement) et je remplis ma valise de crème solaire et de répulsif anti-moustique en pensant à m’échapper…

(suite…)

Gnocchis de patate douce à la sauge et au parmesan

Cela faisait longtemps que je ne m’étais pas attaquée aux gnocchis ; j’en ai déjà fait des classiques, des à base de potimarron, des à base de carottes, des gnudis et des merda de can, dans le même style. Cette recette n’est donc pas révolutionnaire dans ma cuisine, mais j’étais extrèmement fière de pouvoir y ajouter ma sauge du jardin balcon pot de fleur sur le bord de la fenêtre de ma cour exposée au nord.

Le combo est délicieux et comme tu peux faire tes gnocchis en grande quantité et en congeler une partie (après les avoir cuit dans l’eau, de préférence), c’est presque du temps bien géré. Et de toute façon de mon côté, j’ai plein d’énergie à donner à la cuisine car, étant confinée à Paris, je ne peux pas avancer sur le chantier de ma maison à Lille. Dès que possible, j’y retourne pour les finitions/le grand nettoyage (en vrai faut compter au moins une semaine rien que pour le nettoyage) et enfin, les visites ! L’objectif de la louer en novembre n’a pas été atteint, par contre la louer en janvier ce n’est plus un objectif mais une obligation.

(suite…)

Lasagnes végétariennes presque comme les vraies

Je voulais des lasagnes un peu différentes, avec des lamelles de courgettes pour remplacer les pâtes et puis finalement, impossible de résister, j’ai ajouté les pâtes quand même. Donc c’est des lasagnes finalement plutôt classiques, mais l’ajout de tomates rôties dans la sauce et la dose de béchamel les rend super gourmandes !

Je mets en application la technique de la sauce tomate augmentée : faire revenir de l’oignon et de l’ail et ajouter une sauce tomate toute prête. Avec quelques épices, ça pimpe vraiment une sauce tomate sans passer des heures à en faire une de zéro (et puis vraiment, bonne chance pour trouver des tomates de bonne qualité à Paris pour ça).

(suite…)

Udons sautés au tofu et poivrons

Maintenant que L. est de nouveau avec moi, je me remets à cuisiner des quantités astronomiques pour deux. Et s’il n’était pas fan de tofu, il commence – grâce à moi, j’espère ? – à l’apprécier, et cette sauce presque-satay y est pour beaucoup. Si tu fais partie des derniers réfractaires (malgré mon article sur le sujet), je ne peux que te conseiller ce plat : des nouilles avec beaucoup de légumes, du tofu, des cacahuètes croustillantes au sésame, des herbes fraiches et du concombre. Combo parfait.

Et si vraiment tu n’es pas chaud pour le tofu, et que tu n’es pas vegan ou végé, tu peux le remplacer par du poulet sans changer le reste de la recette ou l’assaisonnement.

(suite…)