Vegan salé

Aubergine pollichathu

Je commence peu à peu à me faire au nouveau rythme du travail. Malheureusement, je n’habite pas tout près de mon nouveau bureau et j’ai donc un bon temps de trajet en vélo ; je ne peux plus faire mon sport le matin, et je vais à la salle le soir. Du coup, quand je rentre, après une heure de sport et le vélo du retour, je suis épuisée, et j’ai juste envie de manger tout de suite. J’ai donc dû m’organiser un peu mieux pour faire mes plats, notamment ceux qui prennent du temps : ces aubergines ont cuit pendant une heure le dimanche, et j’ai fait une platrée de riz pour toute la semaine ! Mais qu’est ce qu’elles étaient délicieuses… Piquantes, réconfortantes, fondantes… parfaites quand tu rentres le soir avec le temps pourri qu’on a en ce moment à Paris.

Continue reading “Aubergine pollichathu” »

Les premières salades de 2019, et beaucoup d’Ottolenghi

Le retour des salades, avec beaucoup d’Ottolenghi parce que j’ai craqué et ait acheté Plenty More, de quoi m’éclater avec les recettes de mon chef préféré. Donc voilà plein d’idées pour entamer le retour des beaux jours.

Salade d’Ottolenghi de tomates, grenade et citron rôti

Préchauffer le four à 180°c. Couper deux citrons bios dans la longueur et les tailler en fins quartiers de quelques milimètres de largeur. Les faire blanchir 2 minutes dans de l’eau bouillante. Égoutter et mélanger avec un mélange d’1 c à s d’huile d’olive, d’1 c à c de sucre et de quelques feuilles de sauge (je n’en avais pas, j’ai pris du thym). Disposer sur une plaque de four recouverte de papier sulfurisé et enfourner pour 15-20 min, jusqu’à ce qu’ils soeint rôtis. Mélanger avec 400 g de tomates cerises multicolores, les graines d’1 grenade (merci à Petit Frère n°1 pour avoir extrait les graines), 1/2 oignon rouge épluché et émincé, sel, poivre, vinaigre balsamique et une grosse poignée de basilic haché.

Salade multicolore au quinoa, maïs et pêches

Cuire 100 g de quinoa. Mélanger avec 100 g de maïs grillé dans la poêle, 2 pêches épluchées et coupées en morceaux, 100 g de tomates cerises multicolores, 50 g de feta émiéttée, 1 avocat coupé en morceaux, 1 c à s de graines de tournesol, le jus d’un citron vert, un peu de sauce soja, du poivre, du piment, un peu de menthe, de coriandre de citronnelle et de basilic thaï hachés.

Salade de grenade, pommes, kale, jambon de parme et feta

Une simplification de cette recette, dont j’ai enlevé une bonne partie du sucre… Préchauffer le four à 180°c et y faire cuire 3 tranches de jambon de parme et 1 poignée de graines de tournesol, recouverts de 2 c à c de sirop d’érable/sirop d’agave et d’1 c à c de cannelle. Une fois le tout caramélisé, le mélanger à du kale lavé et haché, 1 pomme coupée en fines lamelles, 100g de feta émiéttée, les graines d’1/2 grenade. Assaisonner avec 1 c à s de vinaigre de cidre, sel et poivre.

Salade d’Ottolenghi au chou fleur, mangue et

Détacher les fleurets d’1 chou fleur. Les laver et les plonger 2 min dans l’eau bouillante : égoutter et laisser refroidir. Mélanger le chou fleur avec 200 g de feuilles d’épinards, 1 boîte de 400 g de pois-chiches égouttés, la chair de 2 grosses mangues mûres coupées en morceaux, 1 bouquet de coriandre émincé. Faire revenir 1 oignon épluché et émincé dans une poêle avec des graines de coriandre, cumin, curcuma, sel, poivre et 1 c à s d’huile d’olive avec le jus de 2 citrons.

Bon ap’ !

Que faire avec… du tofu, du seitan, du tempeh, du PST ou toute autre protéine végétale cheloue

On me l’a tellement de fois demandé… que faire avec tous ces trucs bizarres mangés le plus souvent uniquement par les végétariens et vegans?! J’ai beaucoup travaillé sur cet article pour te donner une vision d’ensemble et plein d’idées variées à réutiliser afin de pouvoir être assez à l’aise pour utiliser le tofu dans tous les plats, curry, poêlées, salades, steaks végés et même en sucré !

Alors déjà, on va s’attaquer à la remarque numéro 1 : ça n’a pas de goût. J’ai reçu beaucoup de commentaires dans ce sens là, et c’est dommage, parce que c’est faux ! Certes, si tu croques dans ton bloc de tofu ou de seitan nature, c’est dégueu. Mais en fait, le tofu est fade de base parce qu’il faut lui donner du goût ! Tu peux d’ailleurs acheter tous ces ingrédients déjà marinés dans les magasins bios (fumé, aux herbes de Provence, au teriyaki, au curry, au pesto, à la sauce tomate…) et il ne reste qu’à les faire griller à la poêle pour les ajouter partout,mais tu peux aussi en prendre goût nature et les faire mariner ou les cuisiner d’une certaine façon…

La remarque d’après, c’est que c’est c’est uniquement pour les végétariens, mais en fait, le tofu est parfois cuisiné avec de la viande ou du poisson, notamment au Japon ! Je t’en ai déjà parlé dans un article sur le tofu à l’angevine. Et puis en plus, cela permet de diversifier ses sources de protéines.

Dernière objection : c’est cher. C’est pas faux (même si dans certains pays comme les US c’est carrément abordable) mais si on compare à la viande, c’est pas si cher que ça !

Te voilà donc prêt pour le monde merveilleux des protéines végétales.

Continue reading “Que faire avec… du tofu, du seitan, du tempeh, du PST ou toute autre protéine végétale cheloue” »

Polenta crémeuse au potiron et poêlée de champignons

Je ne cuisine pas souvent la polenta… Je suis une grande fan de riz, quinoa ou encore pâtes mais alors le maïs ou la polenta, bof. Mais comme mes parents adorent, il y en a toujours chez eux, et étant encore à Lille pendant quelques semaines, je me suis dit que c’était l’occasion ou jamais de tester cette recette ! Ici la polenta est mélangée à une purée de légumes et servie avec des champignons sautés (et moi j’ai mis un oeuf mollet un peu explosé en mode #eggporn parce que je suis un peu influenceuse tavu), et ça lui donne un petit goût différent que j’ai beaucoup aimé.

Je profite de cet article pour annoncer au monde entier une nouvelle : je quitte le club des chômeurs (y’avait des côtés sympas et moins sympas on va être honnêtes. Plutôt moins sympas que sympas même) car j’ai trouvé un emploi rémunéré, eh oui ! Comme quoi ça arrive même aux meilleurs… Je rentre donc bientôt dans ma petite cuisine parisienne retrouver mes jolis plats et tout ce que j’adore et je déteste dans la capitale. Mon projet de repartir aux États-Unis n’est pas annulé, mais reporté, en sachant que la logique des visas le complique énormément (c’est un euphémisme) et qui sait quand je pourrais le réaliser…

Continue reading “Polenta crémeuse au potiron et poêlée de champignons” »

Rice & Beans et Pico de Gallo

Lors de mon dernier séjour New Yorkais, j’ai pu tester la cuisine colombienne avec L. à Little Colombia, dans le Queens, avant d’avoir l’interprétation personnelle de L. lui-même à la maison. Dans la cuisine colombienne, en général, pas mal d’oeufs, de viande, de haricots rouges et de riz : on retrouve au moins deux de ces éléments dans la plupart des plats, cependant L. m’a expliqué que pour lui, le repas le plus familial et le plus réconfortant, c’était tout simplement un bol de rice and beans. Je l’ai donc observé minutieusement alors qu’il cuisinait, et il en a profité pour m’expliquer comment faire du pico de gallo, un condiment à base de tomates, oignon, coriandre et citron qui est super frais, délicieux dans des tacos ou avec des tortilla chips. Les deux peuvent se servir ensemble, avec un peu d’avocat par exemple : pour moi, c’est la confort food parfaite.

Continue reading “Rice & Beans et Pico de Gallo” »

Focaccia feta, oignon rouge et romarin

Tu auras peut-être remarqué qu’un bouton de traduction existe désormais sur le blog ! Bon c’est de la traduction automatique, de toute façon je ne suis pas sûre qu’il soit possible de traduire mon humour ravageur, mais cela permettra à mes amis américains de vérifier que je parle bien d’eux (parce qu’ils me demandent de temps en temps…)

Sur le sujet des amériques, j’aimerais bien y retourner mais la roulette russe des visas m’empêche pour l’instant de réaliser ce projet. J’y vais donc régulièrement en tant que touriste, profiter des $1 pizzas, des pirogis, du chicken over rice, des IPA moyennes et de mes super amis. Mais si par le plus grand des hasards tu distribues des visas de travail, mp.

Retour au sujet de cette focaccia, réalisée justement à New York, qui a enchanté L. et mon coloc suédois (« Did you really make bread? ») : elle est meilleure le jour même, tiède avec un peu de fromage, dans la soupe ou en apéro (l’apéro étant un concept que les américains ne maîtrisent pas encore très bien malheureusement) et la garniture est adaptable bien sûr ! Olives, raisins secs, pas de feta si tu es vegan… Fais toi plaiz. Et raconte moi.

Continue reading “Focaccia feta, oignon rouge et romarin” »

Gratin de fenouil, pomme de terre et tofu fumé

Depuis que je suis de retour à New York pour un court mois, je cuisine beaucoup plus de viande. En effet, L. est un omnivore convaincu, élevé à la viande de part son côté Colombien et son côté Américain. Du coup, je me suis mise en rechinant à la viande, mais je continue à tenter les plats végétariens et même vegan, dont voici mon dernier test. Alors pour être honnête, ma famille a été moyennement convaincue, je pense que c’est le genre de plats qui ne convient pas à tous les palais, rapport au fenouil tavu. Mais moi j’ai vraiment bien aimé, et cela fait un plat carrément sain !

Continue reading “Gratin de fenouil, pomme de terre et tofu fumé” »

Courge farcie de deux façons : à l’indienne et chèvre/miel

J’adore les fruits d’été, les tomates, les courgettes mais un truc me rend heureuse d’être en hiver : les courges. Il y a des tonnes de façon de les manger, et notamment farcies. Ces deux recettes fonctionnent avec courge kabocha, potiron, patidou, pâtisson ou potimarron et sont délicieuses ! Je ne te cache pas que la recette au chèvre et miel peut être un peu lourde seule, donc choisis une petite courge et mange là en accompagnement.

Malgré les courges, l’hiver est parfois une saison un peu chiante. Même si la neige me rend extatique (tu l’as peut-être vu sur instagram), je n’aime pas rester immobile, j’ai envie de sortir, de faire du vélo, de voir des gens, mais souvent les gens sont un peu frileux et ne sortent pas l’hiver. Je suis un peu coincée à rêver de l’hiver New Yorkais et de mes colocs qui me manquent, et à tourner en rond chez moi en travaillant mon mémoire et en recherchant du boulot. Bref, être dans l’attente, ça me réussit pas. Pour cette raison, tu me verras probablement arriver bientôt avec un gros projet, un entremet compliqué, plein de brioches ou encore autre chose, parce que la cuisine, ça occupe les mains et donc l’esprit, et pour ça, c’est top !

Continue reading “Courge farcie de deux façons : à l’indienne et chèvre/miel” »

Curry de patate douce, brocolis, courgette et banane plantain

Ce curry a été extrêmement difficile à photographier. Déjà, parce que comme la plupart des currys, il est moche. Ensuite, parce que je l’ai réalisé quatre fois, toujours pour plusieurs personnes, et à chaque fois tout a été mangé en deux secondes.

Bref, ce curry est épicé, réconfortant, plein de bons trucs, vegan et sans gluten.

Continue reading “Curry de patate douce, brocolis, courgette et banane plantain” »

Kitchari aux épinards (validé par ma coloc indienne)

Le kitchari est un plat semblable au dahl (et tu connais mon amour pour le dahl) mais avec du riz en plus, et plus de légumes, pour en faire un mix complet hyper sain (et bien sûr vegan et sans gluten). Je suis assez fière de ma version car alors que je cuisinais, ma coloc indienne a été attirée par l’odeur… « Ça sent comme à la maison ! » Autant te dire que je ne m’en suis toujours pas remise.

Bonus si tu es pressé, tu peux même précuire à part tes lentilles et ton riz (j’ai souvent des légumineuses et des féculents congelés perso). Et en cette période d’examens (d’où un rythme de publication un peu ralenti), c’est la vie.

Continue reading “Kitchari aux épinards (validé par ma coloc indienne)” »