Vegan salé

Préparer Thanksgiving : salade de choux de Bruxelles râpés, butternut rôtie, pommes et pécans

J’ai refait une vraie boulette : j’étais persuadée d’avoir mes billets pour New York (départ cette semaine), et je me suis rendue compte la veille de mon test PCR que le paiement n’était pas passé. J’étais sans ticket, désespérée, et stupide. J’ai dû repayer un ticket pour le jour suivant, reprogrammer mon test PCR et maintenant je prie (et je touche du bois) pour que tout se passe bien et que, après la déception de l’an dernier, je puisse fêter Thanksgiving à New York avec L. et nos amis. Il y a déjà pas mal de recettes de Thanksgiving sur ce blog, et cette année, en plus du dessert, j’ai envie un menu quasi uniquement végétarien (même si je pense qu’on échappera pas à la dinde). J’ai déjà plusieurs plats chauds dans mes recettes, il me manquait quelque chose de plus frais…

Une tradition de Thanksgiving aux US est de cuisiner des choux de Bruxelles, ce qui m’échappe un peu, et on les retrouve souvent râpés crus. Je les ai donc mixés avec d’autres ingrédients d’hiver souvent présents à Thanksgiving et un dressing un peu plus français, et le résultat a largement dépassé mes attentes : les choux de Bruxelles crus en fait c’est vaiment pas mal,t ant que c’est râpé finement et mélangé à d’autres ingrédients, on dirait presque de la salade ! Bref, même si tu ne fêtes pas Thanksgiving, je te conseille de tester.

(suite…)

Salade asiatique froide de nouilles de riz et de concombre

L’autre jour, ma copine C. était venue passer une soirée à l’appart ; je suis sortie tard du boulot, mon frigo était vide, alors, après l’apéro (au cidre, on a été sérieuses), j’ai cuisiné ce que je pouvais avec les restes. J’avais en tête un plat de soba froides hyper simplifié, que j’ai réalisé en mixant ma salade chinoise à base de concombre et avec un fond de nouilles de riz du placard.

Eh bien surprise, c’était délicieux, et super rapide à faire, un parfait plat de la flemme pour tes enfants / amis / partenaires / toi.

(suite…)

Nouilles de riz aux fèves, oignons nouveaux, brocolis et sésame un peu comme Ottolenghi

Cela faisait presque longtemps que je n’avais pas parlé d’Ottolenghi, mais j’ai acheté un gros paquet de nouilles de riz et je ne savais pas quoi en faire… jusqu’à ce que je trouve cette recette ; j’ai twisté quelques éléments, rajouté des brocolis pour augmenter la dose de légumes et remplacé les haricots mungo par des fêves, plus faciles à trouver.

Le boulot est super intense en ce moment donc je cuisine un peu moins (d’où les recettes d’Ottolenghi qui sauvent) et surtout j’essaie d’avancer sur le best of, qui est un de mes gros projets de fin d’année ! J’ai hâte de te montrer tout ça…

(suite…)

Riz frit aux légumes et à la sauce soja

Je t’ai raconté il y a peu que, pour la 10 000e fois, je m’étais blessée à la cheville… J’ai les chevilles (et les genoux, et les hanches, et le dos) fragiles, donc j’ai un peu l’habitude de ce genre de blessures, mais à chaque fois c’est un petit coup au moral de devoir arrêter le sport de nouveau, remettre l’attelle, ressortir les crèmes anti-inflammatoires et recommencer le défilé des médecins pour savoir quoi faire exactement… Cette fois-ci, j’ai heureusement découvert grâce à l’un d’entre eux (et pas n’importe lequel, ma mère), que quelque chose nommé « thérapie de choc par ondes focales » (true story) existait, et que cela pouvait m’aider… et en effet, ça m’a sauvé la vie ! Je renais, je reprends peu à peu le sport et du coup j’ai réadapté ma nourriture pour ré-équilibrer au mieux.

J’ai notamment misé sur cette recette, un mélange de légumes et de riz super complet et vachement rapide à faire (surtout si tu achètes les légumes prédécoupés ou pré-rapés ou congelés), qui fonctionne super bien grâce à l’asaisonnement ! Même si tu n’es pas en récupération de blessure, je te le conseille.

(suite…)

Dahl de lentilles aux poivrons

L’autre jour, je me suis retrouvée coincée dans l’ascenseur de l’appartement. A 5h30 du matin, de retour de soirée, passablement éméchée, mais heureusement sans avoir trop envie de faire pipi (c’est important, en vrai). Après quelques coups de pieds dans la porte et 10 000 appels à mes colocs qui ne se sont jamais réveillés pour venir m’aider, j’ai dû appeler le technicien d’ugence. Celui-ci, ma foi très sympathique, m’a envoyé quelqu’un, m’enfin j’ai quand même passé 1h30 coincée. Super retour de soirée.

Pour me réconforter, le lendemain, j’ai fait un dahl, mais pas n’importe quel dahl : grâce à frichti, j’ai découvert une nouvelle variante, qui manquait à ma vie, la version aux poivrons ! Effet réconfort garanti.

(suite…)

Poêlée de fenouil, courgettes, quinoa et tofu avec sirop d’érable et gingembre

Je t’ai raconté l’histoire de ma relation difficile avec le fenouil, que j’ai pourtant appris à aimer. Depuis quelques années, quand je le vois arriver sur les étals, je me demande ce que je pourrais en faire… je t’avais déjà expliqué qu’un peu de miel ou de sirop d’érable permet de l’adoucir, et là j’ai trouvé un bon mix avec l’ajout du gingembre, et d’accompagnements pour en faire un plat complet.

Mon ancienne coloc allemande est partie, et maintenant je prépare avec impatience mon prochain move (enfin après 3 horribles semaines de travail pour m’y préparer) : une semaine et demie de vacances à New York, enfin, après 1 an et demi de fermeture des frontières ! J’y vais pour Thanksgiving et on va en profiter pour visiter Cape cod (c’était dans la liste des destinations sympas facile d’accès de New York, vu que le Vermont et les Hamptons, selon les dires de L. « il n’y aura aucun bar d’ouvert »). Évidemment je te raconterai tout ça !

(suite…)

Salade de pamplemousse et mangue d’Ottolenghi

J’essaie de me calmer un peu sur les recettes d’Ottolenghi, mais en même temps c’est impossible de résister à ce genre de mélanges… je te présente une salade froide un peu spicy, délicieuse en entrée pour cet automne pas vraiment chaud et pas vraiment froid, où on ne sait pas trop quoi manger car le temps change sans arrêt…

Et c’est la même chose niveau fringues ! En ce moment, j’acceuille mon ancienne coloc allemande de New York, et on a dû adopter la stratégie des couches de vêtements car le temps n’arrête pas de changer. En tous cas, cette visite est super et me permet de découvrir Paris sous un jour nouveau : on fait des trucs de touristes, du batobus, de la tour Eiffel, des brunchs et du shopping… Emily in Paris en mieux.

(suite…)

Salades pleines de burrata et d’amour

Avant qu’il ne fasse trop froid, un article de salades entre été et automne, écrit devant koh lanta, notre nouvelle passion avec mon coloc. Cette nouvelle édition 20 ans a l’avantage de nous décomplexer : on ne peut plus du tout faire semblant que nous, on aurait fait mieux.

Salade de betteraves et burrata

La salade preférée de L. en ce moment !

Couper 4 betteraves, 1 burrata, ajouter quelques pignons de pin, un peu de basilic. Servir sur un lit de salade, ajouter sel, poivre et vinaigre balsamique.

Salade de potimarron rôti à la burrata et aux noix de pécan

Préchauffer le four à 180°c. Ouvrir et enlever les pépins d’1 potimarron et couper en tronçons. Saler, poivrer et enfourner pour 20 min. Servir avec 1 burrata, 1/2 oignon rouge épluché et émincé, quelques noix de pécan et de la salade.

Salade très simple mais super fraîche

Cuire 100 g de quinoa, ajouter 100 g de pois-chiches en boîte égouttés. Ajouter 1 concombre épluché et coupé, 200 g de tomates cerises coupées en deux , 1 poivron jaune et 1 poivron rouge épépinés et coupés, 1/2 oignon rouge épluché et émincé et 1 poignée d’olives noires. Saler, poivrer et ajouter un peu de vinaigre balsamique.

Bon ap’ !

Le retour des salades

Cela faisait longtemps que je n’avais pas fait un article de salade, mais j’avais pas mal de recettes en attente dans les tiroirs, et en salade, j’ai la même stratégie qu’en habillement : si tu th’abilles/manges comme s’il faisait un grand soleil, le soleil viendra à toi. Et même si tu n’es pas fana de ce (faux) adage, jette un coup d’oeil, il y en a pour tous les goûts, avec une petite préférence de mon côté pour la salade chinoise de concombre et d’avocat…

 

Salade de fraises, concombres et pastéque

Laver, équeuter et couper 1 barquette de fraises en 4. Eplucher et couper 1 concombre en demi-cercles. Couper 1/4 de pastèque en petits cubes. Laver et hacher quelques feuilles de menthe. Saler, poivrer et ajouter un peu de vinaigre balsamique.

Salade de maïs, poulet et mûres

Couper en morceaux 2 escalopes de poulet, les faire revenir dans une poêle avec un peu de matière grasse, sel et poivre. Ajouter de la salade lavée, 400 g de maïs en boîte, 1 barquette de mûres (ou de myrtilles), 1/2 oignon rougé épluché et émincé, quelques noix de pécan hachées et 100 g de feta émiettée. Assaisonner avec vinaigrette classique de moutarde, huile d’olive, vinaigre balsamique, sel et poivre.

Salade chinoise de concombre, avocat et oignon rouge

Laver, épucher et émincer 1 concombre. Enlever peau et noyau d’1 avocat et le couper en cubes. Ajouter 1/2 oignon rouge émincé finement. Faire la sauce avec 2 c à c de sauce soja, 2 c à c de vinaigre de riz, 1 c à c d’huile de sésame, 1 gousse d’ail épluchée et écrasée. Servir avec de la coriandre fraîche lavée et hachée et des graines de sésame.

 

Semoule de chou-fleur accomodée super rapidement pour tous les soirs de flemme

Faire de la semoule de chou-fleur c’est chiant de base. Tu dois le râper, ça prend du temps et tu risques de te râper le doigt (true story). C’est pour ça que j’en faisais rarement, mais j’ai depuis découvert qu’on pouvait l’acheter toute faite en congelé ! Et c’est depuis devenu le repas hyper rapide du soir : tu peux le mettre même pas décongelé dans une poêle, avec un peu d’épices et de condiments que tu as toujours dans ton placard (et si ce n’est pas le cas, tu peux, c’est super pratique). Servi avec un peu de tofu et un oeuf mollet, c’est parfait.

(suite…)