feta

Assiette d’inspiration persane : salade de riz, houmous, poulet au zaatar, salade de concombre

Ces vacances auront été compliquées, bien commencées, interrompues par un Delta, puis reprises sous la pluie bretonne et enfin le soleil. Même si je quitte cette période avec la satisfaction d’avoir passé de bonnes vacances (merci la traditionnelle Bretagne), la semaine de confinement dans ma chambre, à travailler, m’a un peu cassée. J’ai beaucoup dormi, pas beaucoup mangé, j’ai regardé des stupidités mais je n’ai pas fait grand chose de productif (à part le travail). Ca m’a reposé le corps mais pas l’esprit, j’ai l’impression de ne pas avoir réussi à déconnecter et de revenir avec plein d’angoisses et un emploi du temps de malade. Il n’y a plus qu’à manger pour lutter contre la morosité. Donc après l’assiette d’inspiration grecque, voilà la persane, avec du houmous crémeux, des salades fraîches et un poulet au zaatar (libanais) qui change tout !

(suite…)

Wrap au poulet, avocat et feta

Après 8 mois très intenses au bureau, nous commençons peu à peu à respirer de nouveau. Le sprint final a failli nous mettre sur les rotules, et ces trois semaines de vacances vont vraiment être une bouffée d’air frais. Une semaine à Barcelone, une à côté de Bordeaux et une en Bretagne, comme chaque année. C’était un peu difficile pour moi de « dépenser » des semaines de congés payés autrement que pour un grand voyage à l’étranger (trois semaines sur la côté ouest des États-Unis ou au Japon auraient été tellement parfaites) mais j’avais aussi besoin de passer du temps avec mes copains et ma famille, et c’est sûr que ça a simplifié l’organisation.

Trois longues semaines, donc, mais ne t’inquiète pas, je t’ai préparé des articles pendant mon absence, en commençant par le wrap parfait pour un déeuner rapide ou un pique nique à emporter sur la plage ou en rando.

(suite…)

Assiettes d’inspiration grecque avec saumon, légumes grillés et tzatziki

Ce n’est pas vraiment une recette que je te propose ce soir, plutôt un assemblage de préparations qui forment un combo super frais, d’inspiration grecque, délicieux pour les soirées d’été. Cela peut avoir l’air un peu intimidant de base parce qu’il y a plusieurs préparations mais certaines sont très rapides ou peuvent être achetées toutes faites, et c’est facile de multiplier les quantités pour une grande tablée, et permettre à chacun de prendre selon ce qu’il aime !

(suite…)

Aubergines brulées à la feta et à l’huile pimentée d’Ottolenghi

Après un an et demi de fermeture des frontières, la France s’est enfin réouverte aux étrangers (enfin pas à tous, mais là ça devient politique), et L. a pu me rejoindre en France. On a direct commandé à bouffer et commencé à regarder la saison 2 de Too hot to handle (depuis le temps qu’on l’attendait). Et comme souvent, en attendant la commande, j’ai cuisiné… de quoi déjeuner pour le lendemain.

L’avantage est que cette recette est globalement facile, il suffit de mélanger des ingrédients et de brûler des aubergines : jusque là c’est faisable. Evidemment, Ottolenghi bonifie le plat le plus simple, tu peux y aller les yeux fermés.

(suite…)

Les tendances de tik tok : les pâtes à la feta fondante et aux tomates rôties

Cette fois-ci je n’ai pas attendu dix ans pour faire la tendance tik tok du moment (pas si éloignée de ma recette de feta en papillote ), j’ai nommé les pâtes à la feta rôties et aux tomates ! Eh bien en dehors du côté fancy de la recette, c’est délicieux : la feta rôtie et écrasée forme une sauce crémeuse délicieuse et assez régressive, et le plat est outrageusement simple, même pas besoin de couper les tomates.

Et alors que je te parlais de l’anniversaire du covid dans mon dernier article, ça y est, nous avons atteint le troisième confinement, qui touche Paris et le Nord, donc impossible de m’échapper chez mes parents à Lille. Bon, pour l’instant, on a pas trop vu la différence, mais au niveau du moral, c’est un coup dur honnêtement. On l’avait tellement évité que je pensais qu’on serait tranquilles, mais on ne voit plus la fin de la crise. En dehors des longues balades, je compte donc me remettre aux sims, à la téléréalité, à la couture et aux entremets. Tout un programme.

(suite…)

Mézzé d’inspiration grecque : boulettes d’agneau, feta, houmous, sauce à l’avocat, crudités

La bouffe au Costa Rica, c’était bon, mais un peu répétitif. Casado et Gallo de pinto ont la même base : riz, haricots rouges, viande ou poisson, oeufs et bananes plantain frites. Au bout d’une semaine, je n’en pouvais plus ! En rentrant j’avais besoin de légumes et de frais ! Je me suis donc fait une assiette de crudités et tartinades avec des boulettes d’agneau et une petite sauce à l’avocat . C’est une assiette avec plein de choses, un peu comme un mezzé d’inspiration grecque !

(suite…)

Soupe courgettes, petits pois, menthe et lait coco

Une nouvelle recette de soupe pour l’hiver, qui se fait facilement avec des surgelés et des restes d’herbes fraîches, et qui est délicieuse.

Récemment, ma coloc a testé plusieurs recettes de soupe provenant d’ici et cela me ravit ! Cela m’a fait réaliser que les quantités que je donne ici sont souvent assez importantes, déjà parce que j’adore les restes et congelés, mais aussi parce que je pense à ceux qui cuisinent pour une famille (aka ma famille à moi de six personnes qui mangent beaucoup). Donc n’hésite pas à diviser les quantités par deux ou trois si tu es tout seul !

(suite…)

Boulettes d’agneau à la feta et herbes fraîches

Depuis quelques temps, j’ai complètement arrêté de lire des livres pour adultes. Je travaille dans l’édition jeunesse, et depuis que nos book clubs sont en pause (à cause du confinement 2.0), je ne lis que des romans pour ados, et j’adore ça. Je trouve que la littérature jeunesse est souvent plus réconfortante (même si elle aborde parfois des sujets difficiles), et en ce moment, c’est vraiment nécessaire. Évidemment, le covid, les restrictions et les angoisses n’ont pas disparues au 31 décembre 2020, mais avec la variante anglaise et le vaccin qui n’est pas encore dispo, le tableau reste vraiment assez noir.

Je me réfugie donc dans des valeurs doudous, et ces boulettes aident beaucoup : il s’agit de boulettes d’agneau d’inspiration gecque, avec un coeur fondant de feta, délicieuses avec une petit sauce au yaourt. Elles sont servies sur un nid d’herbes fraiches, jette toi dessus.

(suite…)

Haricots blancs et carottes rôties au beurre

Mon coloc, le comte de Bel Air, est un grand fan de BD (et notamment indépendante) (d’ailleurs, en plus de sa coloc, je suis également son éditrice non payée non officielle et peut-être, un jour, son agente). Il change régulièrement les BDs à notre disposition dans les toilettes, et récemment, il a mis Une année exemplaire de Lisa Mandel. Depuis que je la lis (je l’adore), je réfléchis un peu à mon rapport au « sain » (si tu ne connais pas cette autrice, elle s’est donné le défi d’arrêter toutes ses addictions en 1 an, et spoiler, ça ne se passe toujours bien).

On me dit souvent que j’ai un style de vie « sain », mais tout est relatif. Je fais beaucoup de sport, c’est devenu un automatisme et un bonheur pour moi, mais au début c’était avant tout pour rentrer dans mes pantalons. Je ne fume pas mais j’essaie de contrôler ce que je bois (après tout je suis nordo-bretonne, on fait pas beaucoup mieux niveau alcoolisme croisé). Je ne dors pas beaucoup beaucoup mais bon, on ne peut pas tout avoir. Pour la nourriture, c’est avant tout le plaisir de cuisiner qui me pousse à ne pas manger beaucoup de choses industrielles, mais pendant quelques années – et au début de ce blog – j’avais un rapport un peu plus compliqué à la nourriture, de privations puis de cheat meals. Si tout n’est pas parfait maintenant, je ne me prive pas du tout, et c’est pour ça que depuis quelques années, ce genre de plats, plein de beurre salé, délicieux avec un peu de pain, j’en raffole. Un plat parfait pour l’automne donc, réconfortant et plein de gras.

(suite…)

Shakshouka aux pois chiches

J’avais un peu oublié le bonheur (et les mauvais côtés, autant ne pas se le cacher) d’avoir un chat. Chez mes parents, le chat -sobrement nommé Le Chat- était très peu calin, et cela faisait plusieurs années que je n’y habitais plus avant que ma mère m’annonce avec détachement qu’il y avait des souris dans la maison depuis la mort du chat (Véridique. C’est comme ça que j’ai appris que notre chat était décédé).

Du coup, depuis que j’ai emménagé avec ma coloc et son chat, Oeil De Lynx -sobrement nommé ODL, Le Chat, ou Caliméro (il se plaint tout le temps)- je redécouvre ce bonheur. Il se plaint si on ne le caline pas assez. Il nous attend à la sortie de la douche et va s’y installer dès qu’on en est sorti (je sais, c’est bizarre). Il miaule devant nos portes quand il trouve qu’on est trop lents à sortir du lit. Il adore squatter à côté de moi pendant que je rédige des articles, et c’est le cas maintenant.

Alors, avant de partir en vacances, je profite d’une soirée en tête à tête avec le chat, à manger ma shakshouka , une version assez classique cette fois-ci, additionnée de pois chiches grillés, et à rédiger un article. J’ai l’impression d’être une petite vieille mais sinon ça va.

(suite…)