riz

Bouillon de riz aux boulettes de poulet

Le bonheur de ne plus avoir les masques, c’est aussi le bonheur de sursauter dès que quelqu’un tousse sans masque. Parce que j’ai l’impression que tout le monde est malade en ce moment, même si c’est pas le covid (les gens de mon entourage ont déjà donné cet hiver). Alors du coup, je cuisine des plats doudous pour mes malades : du riz en bouillon, bien cocooning, avec des saveurs asiatiques. C’est très simple et délicieux !

(suite…)

Tofu pané à la noix de coco, condiment mangue avocat et riz

Je t’ai déjà parlé de la magie du mélange avocat /mangue, ici il est parfait associé au riz et au tofu pané à la noix de coco, un plat qui me fait penser à la Floride (où ils panent des crevettes avec de la noix de coco, indeed). Pour Thanksgiving, on a pas voulu aller en Floride d’ailleurs, et malheureusement je ne pense pas pouvoir y aller à Noël non plus, mais je garde encore l’espoir d’y retourner et d’enfin pouvoir profiter du parc Harry Potter, qui était fermé la dernière fois pour cause de covid…

(suite…)

Riz frit aux légumes et à la sauce soja

Je t’ai raconté il y a peu que, pour la 10 000e fois, je m’étais blessée à la cheville… J’ai les chevilles (et les genoux, et les hanches, et le dos) fragiles, donc j’ai un peu l’habitude de ce genre de blessures, mais à chaque fois c’est un petit coup au moral de devoir arrêter le sport de nouveau, remettre l’attelle, ressortir les crèmes anti-inflammatoires et recommencer le défilé des médecins pour savoir quoi faire exactement… Cette fois-ci, j’ai heureusement découvert grâce à l’un d’entre eux (et pas n’importe lequel, ma mère), que quelque chose nommé « thérapie de choc par ondes focales » (true story) existait, et que cela pouvait m’aider… et en effet, ça m’a sauvé la vie ! Je renais, je reprends peu à peu le sport et du coup j’ai réadapté ma nourriture pour ré-équilibrer au mieux.

J’ai notamment misé sur cette recette, un mélange de légumes et de riz super complet et vachement rapide à faire (surtout si tu achètes les légumes prédécoupés ou pré-rapés ou congelés), qui fonctionne super bien grâce à l’asaisonnement ! Même si tu n’es pas en récupération de blessure, je te le conseille.

(suite…)

Tahchine, Riz safrané iranien au poulet

J’ai trouvé une autre opportunité d’utiliser le safran et les baies d’épine-vinettes que mon papa m’a ramené d’Iran : ce riz safrané sous forme de gateau fourré au poulet ! Si tu ne trouves pas d’épine-vinettes, tu peux utiliser des cranberries, mais le safran est essentiel, il donne toute sa saveur à ce plat ! Pour le manger, tu le découpes en parts comme un gâteau, bien chaud ça fait son petit effet…

(suite…)

Assiette d’inspiration persane : salade de riz, houmous, poulet au zaatar, salade de concombre

Ces vacances auront été compliquées, bien commencées, interrompues par un Delta, puis reprises sous la pluie bretonne et enfin le soleil. Même si je quitte cette période avec la satisfaction d’avoir passé de bonnes vacances (merci la traditionnelle Bretagne), la semaine de confinement dans ma chambre, à travailler, m’a un peu cassée. J’ai beaucoup dormi, pas beaucoup mangé, j’ai regardé des stupidités mais je n’ai pas fait grand chose de productif (à part le travail). Ca m’a reposé le corps mais pas l’esprit, j’ai l’impression de ne pas avoir réussi à déconnecter et de revenir avec plein d’angoisses et un emploi du temps de malade. Il n’y a plus qu’à manger pour lutter contre la morosité. Donc après l’assiette d’inspiration grecque, voilà la persane, avec du houmous crémeux, des salades fraîches et un poulet au zaatar (libanais) qui change tout !

(suite…)

Assiettes d’inspiration grecque avec saumon, légumes grillés et tzatziki

Ce n’est pas vraiment une recette que je te propose ce soir, plutôt un assemblage de préparations qui forment un combo super frais, d’inspiration grecque, délicieux pour les soirées d’été. Cela peut avoir l’air un peu intimidant de base parce qu’il y a plusieurs préparations mais certaines sont très rapides ou peuvent être achetées toutes faites, et c’est facile de multiplier les quantités pour une grande tablée, et permettre à chacun de prendre selon ce qu’il aime !

(suite…)

Mexicain vegan : riz à l’avocat, tomates, poivrons et oignons

Pendant tout notre voyage en Bosnie, L. m’a bassiné avec un influenceur food qui revisitait la cuisine mexicaine en version vegan.

L. adooooore la cuisine mexicaine, au point que pour lui c’est la meilleure du monde, alors que pour moi sans hésiter France, Italie et Japon se placent avant le Mexique… mais je ne dis pas non du tout évidemment, surtout après avoir vu ces vidéos pendant deux semaines. J’ai donc craqué sur un riz garni plein de légumes crus et cuits, fondant grâce à la purée d’avocat mais quand même bien nourrissant. Une fois que tu as coupé les légumes c’est hyper facile et surtout c’est un délice !

(suite…)

Bibimbap végétarien revisité

En ce moment, je suis obsédée par la série/télé réalité Selling Sunset, sur netflix, qui est extrêmement nulle mais impossible à arrêter. C’est une télé réalité sur des agentes immobiliers (immobilières ?) avec des talons de 14 cm qui vendent des manoirs à 44 millions à des gens qui ont besoin d’au moins 12 places de parking. Totalement mon quotidien quoi.

J’adore les maisons, j’adore les critiquer et les comparer comme si j’avais quelques millions en trop à mettre dans une maison avec deux jacuzzis, j’adore les dramas sans aucun sens, et je deviens assez douée pour reconnaître les poitrines ayant subi une augmentation mamaire (spoiler, dans cette série : toutes, elles les comparent même à un moment. Pour les lèvres, c’est 2/3, mecs compris. Quant au botox, c’est littérallement devant les caméras).

Je l’ai déjà vue deux fois en entier, et depuis que j’ai fini, je suis en deuil. On verra bien où mes clics mes mèneront la prochaine fois sur netflix.

(suite…)

Boulettes de poulet caramélisées à la courge et à la grenade

(suite…)

Poulet thaï sauce cacahuète avec condiment de mangue

Avec ma coloc (qui sera ravie d’être « sur le blog »), nous avons commencé à regarder Emily in Paris. Ayant vécu aux États-Unis, j’ai déjà eu un petit aperçu de ce que les américains pensent être la France et les français (merci Pépé le putois). Mais là, c’était bien pire. Des clichés (beaucoup), des persos pas du tout crédibles qui parlent tous parfaitement anglais, et surtout aucune mention de tout ce qu’on déteste à Paris (les transports, les prix…)

Malgré cela, on a binge-watché la moitié des épisodes en une soirée, ce qui était excatement ce que je craignais, en mangeant distraitement, les yeux rivés sur l’écran. Alors qu’honnêtement on aurait mieux fait de consacrer notre attention à la bouffe, qui était ce curry de poulet avec une sauce aux cacahuètes, relevé par un condiment de mangue épicé. Parfait pour le mauvais temps actuel et les soirées devant de mauvaises séries…

(suite…)