Sucré

Pour mes 25 ans, deuxième partie : Cookies comme chez Levain Bakery

L’autre jour, grande première, j’ai changé de recette de cookies. Alors attention, je reste fidèle à ma recette originelle, toujours aussi parfaite mais pour mon anniversaire j’avais envie de quelque chose de plus décadent, j’avais envie… de Levain Bakery.

Levain Bakery, c’est l’endroit où dénicher les meilleurs cookies de New York. Je trouve régulièrement une excuse pour y aller, et dès que j’ai des invités, je les y emmène. Les cookies sont énormes, décadents, croustillants à l’extérieur et fondants à l’intérieur. Et grâce à un mélange de plusieurs recettes, j’ai réussi à les reproduire presque à l’identique : ils ont eu beaucoup de succès à mon pique-nique d’anniv !

Continue reading “Pour mes 25 ans, deuxième partie : Cookies comme chez Levain Bakery” »

Pour mes 25 ans, première partie : financier géant citron myrtilles

Il paraît qu’on n’est pas censé faire ses propres gâteaux pour son anniversaire. Pourtant, chaque année, je ne veut pas laisser ce plaisir à quelqu’un d’autre et je les fait moi même.

Pour mon gâteau d’anniversaire au boulot, avant le gâteau d’anniversaire parisien et le gâteau d’anniversaire lillois, je le voulais assez léger, aux fruits, facile à transporter et à partager. J’ai donc choisi cette recette de Cake in the city qui donne un gâteau super parfumé. Et il a beaucoup plu, un de mes collègues est d’ailleurs passé à mon bureau : « Tu sais, il y avait un problème de transports ce matin et j’étais super stréssé, pas parce que j’allais arriver en retard mais surtout parce que j’arrêtais pas de me dire que ton gâteau allait disparaître avant que je sois là et je ne voulais pas rater ça ! » J’ai de la chance avec mes collègues, et de manière générale j’ai eu la chance d’avoir un super anniversaire de 25 ans, du petit déjeuner acheté par ma collègue de bureau au pique-nique (et à la surprise) le soir en passant par le magret de canard à midi, la vieillesse c’est pas si mal.

Continue reading “Pour mes 25 ans, première partie : financier géant citron myrtilles” »

Flan patissier de Michalak

Lors de mon dernier séjour à New York, J’ai profité de mes jours pluvieux pour cuisiner, comme à mon habitude. J’ai fait un poulet aux plantains, que je te dévoilerai bientôt, mon gâteau préféré, dévoré à même le plat avec les doigts en fin de soirée, un banana bread raté, que je ne te dévoilerai pas, mon porc aux aubergines au miso et… un flan.

L. a en effet une passion pour la vanille et les desserts « nature » (ça veut dire pas au chocolat ou aux fruits), et j’ai voulu jouer la carte frenchie en réalisant le flan de Michalak, avec une créme patissière réalisée à froid, mais en rajoutant une pâte sablée (Michalak fait le sien sans pâte). Il m’a fallu quelques heures et une longue balade à Manhattan pour trouver des gousses de vanille entières, dans un magasin installé au sous sol d’un restaurant indien… Au cours de cette aventure, j’ai d’ailleurs été alpaguée par une liseuse de bonne aventure qui m’a proposé de me tirer les cartes. Apparemment elle voyait « lots of good things and energy » « something about California » et « a major career change ». Voilà.

Tout cela valait le coup : le flan était délicieux, nous l’avons dévoré.

Continue reading “Flan patissier de Michalak” »

Pims maison

Après la visite de L., je suis restée avec plein de choses dans le frigo que j’ai moyennement l’habitude de manger. Je t’ai déjà parlé du Nutella, mais dans la folie de la découverte du pain français, il avait également acheté de la confiture. Me voilà donc avec un pot de confiture entamé, et aucune envie de le gâcher. Je ne suis pas une grande fan du roulé à la confiture, et je n’avais pas de levure pour une brioche. Que me restait-il ? Les pims.

En effet, je ne sais pas si tu connais la Petite Supérette, un site qui reprend les recettes industrielles et les faits en version « maison », mais j’aime beaucoup le principe et j’ai déjà testé plusieurs de leurs recettes, dont les dinosaurus dont je te reparlerai peut-être un jour. Cette fois-ci, j’ai donc tenté les pims : le processus est un peu long, mais ça a exactement le même goût que les vrais !

Si tu veux éviter le gâchis de génoise en découpant les ronds dedans, tu peux faire une sorte de gâteau pims géant (en laissant la génois entière donc), ou bien tu peux faire comme moi : récupérer tous les coins et bords de génoise, les mettre dans une assiette, recouvrir du reste de confiture puis du reste de chocolat et les manger à la petite cuillière avec une amie revenant d’Argentine.

Continue reading “Pims maison” »

Fondants ultra rapides au Nutella

 Cette recette est un très bel exemple de la boulette que je suis. Avec les copains, on prévoit une aprem jeux, je décide donc de faire un gâteau, et ça tombe bien, il me restait du Nutella de la visite de L. (j’en achète pas vraiment sinon, et évidemment tu peux utiliser une pâte à tartiner sans huile de palme) ! Je retrouve donc cette petite recette déjà réalisée pour un anniversaire il y a quelques années, et je commence…

Évidemment, il restait grosso modo une cuillière à soupe de Nutella. Et pas 280 g. Très loin de là. Mais j’étais déjà lancée, et j’avais pas le temps de redescendre mes six étages pour faire des courses, et puis j’aurais fait quoi du reste de Nutella après ça ? C’était un problème très fort complexe (et c’est pour ça que d’habitude je fais ma recette fétiche de fondants à base de chocolat). Du coup, j’ai réalisé un mini fondant. Pour 4 personnes. Ils se sont bien moqués de moi mais n’empêche qu’il était délicieux. Et tellement ultra facile et rapide !

Continue reading “Fondants ultra rapides au Nutella” »

Cake chocolat aux pépites de chocolat

Si tu me suis depuis un moment, tu sais probablement que nouveau travail = nouveaux collègues = nouveaux testeurs = gâteau. Pas d’exception à la règle ici, ma première semaine achevée (oui il ne faut pas frapper les esprits trop vite), me voilà lancée dans un premier test de gâteau.

Comme d’habitude, nouveaux testeurs implique chocolat (pour ne pas choquer dès le début avec des associations étranges). Pour la facilité de transports, j’ai préféré un cake, et me voilà lancée dans une approximation de cette recette. Approximation parce qu’évidemment en plein dans la recette je me suis rendue compte que je n’avais pas assez de beurre, plus de cacao et plus de fleur de sel. J’ai bidouillé, j’ai redescendu mes 6 étages pour faire des courses, et j’ai sauvé la situation.

Conclusion : un cake au chocolat bien noir, avec des pépites de chocolat fondantes et de la fleur de sel. Une tuerie qui a disparu en 30 min au bureau.

Continue reading “Cake chocolat aux pépites de chocolat” »

Eccles cakes à la mûre

Il est encore un peu tôt pour la saison des mûres mais j’avais réalisé cette recette en septembre dernier, lors de mon arrivée à New York, et j’avais hâte de publier ce souvenir : tu peux évidemment prendre des fruits congelés tant que ce n’est pas la saison, où tenter avec d’autres fruits .

Les Eccles cakes, dont j’ai trouvé la recette sur ce blog, sont des petits chaussons/galettes anglais aux fruits (la version traditionnelle est aux raisins secs et à la pâte feuilletée mais celle ci est vraiment top), un peu caramélisés, dont la pâte prend le goût des fruits, et qui se mangent plutôt tièdes avec de la crème fraîche. Un vrai bonheur : mes colocs américains avaient adoré et les avaient mangés à même la plaque (merci à mes anciennes colocs, l’Allemande et l’Australienne, pour leur hand modelling)

Continue reading “Eccles cakes à la mûre” »

Gâteau vegan au tofu soyeux et au chocolat

Tu l’as peut-être vu passer sur insta, en ce moment je fais beaucoup de tests à base de tofu pour enfin boucler mon article sur les protéines végétales, qui sera donc vraiment complet (ou en tous cas le plus possible, je l’espère)… Pour ce qui est du sucré, je me suis penché sur le tofu soyeux, pour faire un gâteau vegan où cette espèce de crème remplacerait les oeufs et le beurre.

Résultat : c’est compliqué. Il a fallu trouver le bon dosage de levure pour qu’il monte vraiment, et être généreux sur les épices pour vraiment donner du goût. Mais le résultat final a vraiment convaincu ma famille et moi ! Ce gâteau est super facile à faire, moelleux, plutôt léger et en plus, se garde très bien et conserve son moelleux plusieurs jours. Petit bonus : tu peux évidemment ajouter des fruits (poires, cerises, framboises…) dans la pâte. Tiens moi au courant de tes tests.

Continue reading “Gâteau vegan au tofu soyeux et au chocolat” »

Banana bread léger au chocolat au lait et noix de coco

Lors de mes dernières vacances à New York, L. et moi sommes partis aux chutes du Niagara pour un week-end : pour 7h de voiture, un pique-nique s’imposait, je me suis évidemment jetée sur l’occasion et j’ai pensé à un banana bread, qui se garde plusieurs jours, qui peut faire dessert, goûter et petit déjeuner. Par rapport à ma recette habituelle, il me manquait des ingrédients, et j’avais plein de trucs au fond du placard à finir… je me suis donc lancée sur cette version et j’en suis ravie ! Celle-ci est beaucoup plus légère, sans beurre et avec moins de sucre.

Nous l’avons dévoré en voiture lors d’un trajet très peu éclairé sur les petites routes des États-Unis et du Canada, en traversant des villes qui ressemblent à celles qu’on voit dans les sims. On s’est arrêtés dans un diner de bord de route, au grand désespoir de L. et à mon grand bonheur. On a vu les chutes du Niagara, qui étaient top et Toronto, qui était décevant. Oh et puis on a eu une tempête de neige sur la route du retour en écoutant Juanes. Voilà.

Continue reading “Banana bread léger au chocolat au lait et noix de coco” »

Brioche traditionnelle au beurre pour mes amis américains

J’ai préparé cette brioche lors de mon dernier séjour à New York, pour un grand brunch dans un loft à Brooklyn, inondé de soleilvue sur la skyline, (j’ai des amis avec des appartements très classes). À cette occasion, j’avais préparé une traditionnelle galette de rois, parce que les américains ne connaissent pas (ce qui m’a forcée à faire la pâte feuilletée (inversée) car cela ne se trouve pas en dessous de $20 aux États-Unis), et puis une brioche traditionnelle à la française, parce que les américains ne connaissent pas non plus. Les deux ont suscité beaucoup de questions et de perplexité (surtout quand j’ai essayé d’expliquer qu’il fallait aller en dessous de la table pour la galette) mais ils ont adoré ! Et moi j’ai été conquise par cette brioche au beurre, simple à faire et délicieuse nature ou avec un peu de confiture… ou de Nutella.

Oui parce que évidemment j’avais acheté du Nutella avec. Et si on trouve du Nutella aux États-Unis, sa popularité n’a rien à voir avec celle qu’il a en France (les américains étant #teampeanutbutter), et la plupart de mes colocs, L. y compris, ne connaissaient pas ! Ce fut donc une double découverte : la brioche ET le Nutella. Évidemment, ils ont adoré les deux.

Continue reading “Brioche traditionnelle au beurre pour mes amis américains” »