Poissons & Crustacés

Saumon sauce sucrée et salsa mangue tomates cerises

Pour finir l’été, j’ai emmené L. dans une surf house en Bretagne, afin de profiter des derniers rayons du soleil et de découvrir enfin ce sport dont il me parle tant.

Alors oui, il y a des spots de surf en Bretagne, notre West Coast à nous. Et non, on ne gèle pas sur place (c’est à ça que servent les combis après tout). Et enfin, oui, j’ai réussi à monter sur ma planche, ce qui était un exploit en soi !

Durant ce week-end, on s’est principalement nourri de pâtes et de galettes. Côté healthy on repassera… du coup en rentrant j’ai essayé d’équilibrer un peu plus, avec ce saumon fondant, une recette de L. qui est délicieuse et une salsa rafraichissante.

Continue reading “Saumon sauce sucrée et salsa mangue tomates cerises” »

Trio de galettes : riz et courgettes, pancakes de carottes rôties, croquettes de poisson thaïes

Enfin, ENFIN arrivent les vacances. Bientôt, la Croatie et puis la Bretagne. On fait ses valises, on boucle les projets au taf et puis évidemment, on finit le frigo et le congélo.

Les galettes de ce qui traîne dans le frigo, c’est ma passion, et parfait pour finir les restes. J’ai retravaillé ma recette de galettes riz/courgettes et j’en ai tenté d’autres : à base de lieu, et de carottes. C’est délicieux, ça se transporte et ça se congèle facilement. Tu peux les manger avec un peu de moutarde, de sauce soja ou de pesto (les trois furent testés et approuvés).

Continue reading “Trio de galettes : riz et courgettes, pancakes de carottes rôties, croquettes de poisson thaïes” »

Tomates farcies au risotto aux crevettes

Voilà une recette pour twister le risotto, un plat réconfortant et délicieux adaptable avec n’importe quel risotto bien sûr, si tu es végé ou que tu n’aimes pas les crevettes, même si c’est très étrange.

Dès que je cuisine des crevettes, je pense à nos séances de pêche à la lampe en Bretagne. L’été, armés d’une frontale, ma famille et moi allons parfois pêcher la crevette de nuit, quand la marée est descendante. Ma cousine et moi formons une excellente équipe : je repère les yeux des crevettes qui luisent dans la nuit et elle les attrape. Parce que oui, l’ennui c’est qu’en général on est tellement qu’on a pas une lampe et un filet pour chacun, donc on se partage les rôles.

J’espère pouvoir recommencer la pêche de nuit cette année, avec L. et mes cousins, comme d’habitude. Summer will not be cancelled.

Continue reading “Tomates farcies au risotto aux crevettes” »

Crumble poireaux, courgettes et deux saumons

Ca y est, le confinement est devenu insupportable.

Depuis une semaine, nous avons tous passé le cap à la maison : on en peut plus. On a beau s’occuper, faire des jeux, discuter, cuisiner, on a juste atteint cet état de triste déliquescence dont il est difficile de s’extraire, une sorte de mollesse et de déprime générale. Le soir, on se raconte à peine à quel point notre journée était nulle et on s’avachit devant nos assiettes (et en vrai, perso j’ai un peu perdu l’appétit, du coup on cuisine moins aussi) et ensuite on va se coucher pour recommencer la même chose le lendemain.

Ce qui me manque, encore plus que les bars, c’est l’impossibilité de pouvoir se projeter, prévoir, et essayer de construire quoi que ce soit. Ce temps cyclique me tue.

Ceci dit, avant d’atteindre cet état de déprime généralisée, j’ai fait ce crumble aux deux saumons et aux légumes et c’était trop bon. Vu que je m’impose maintenant des régles strictes sur l’achat de viande et de poisson, les deux saumons m’ont coûté un smic, mais ça faisait du bien de changer un peu. Le parmesan va parfaitement avec le mélange et le citron vert relève le tout.

Continue reading “Crumble poireaux, courgettes et deux saumons” »

Jambalaya

Avec en guest star une photo vraiment moche et un plat absolument pas végétarien : le jambalaya, un plat de Louisiane, qui ne contient pas moins de 3 types de viande et des crustacés (ou, comme mon ancien coloc suédois l’a dit « what animals didn’t you kill to make this? ») Une grosse casserole (à l’américaine, soit un gros plat mijoté), complète et vraiment délicieuse !  Je ne suis pas sûre que ma recette est authentique, et j’avais peur de ne pas réussir l’assaisonement, mais mes compagnons de confinement ont adoré.

Changer de confinement et de compagnons de confinement a été très difficile au début, mais retrouver la maison rend forcément les choses plus fluides, et on s’ennuie moins quand on a plein de trucs à faire. Le plus difficile maintenant, c’est d’affronter l’inconnu du déconfinement, du retour au boulot mais surtout, de l’ouverture des frontières. Ne plus pouvoir voyager normalement est quasiment impensable de nos jours, et cela rend la situation extrèmement stressante.

On a plus qu’à prendre notre mal en patience.

Continue reading “Jambalaya” »

Endives au gratin au saumon

Une version un peu twistée des endives au jambon, un peu plus healthy avec ma béchamel parfaite à base de haricots blancs. Pour l’année 2020, j’en avais déjà parlé, je veux acheter viande et poisson uniquement s’ils sont de bonne qualité, bios et péchés/élevés de manière responsable OU dans le coin anti-gaspillage du supermar)ché (à consommer le jour même et donc moins cher, c’est un bonus). Dans les deux cas, je me dis que je fais une bonne action (même si je suppose que tout le monde ne serait pas d’accord avec moi). Autant, mon lieu était issu du coin anti-gaspillage moins cher, autant ce saumon m’a un peu coûté les yeux de la tête, d’où le fait que j’en ai fait que deux et que la proportion saumon/endive n’était pas optimale. Cependant, ce plat était délicieux, super facile à faire (surtout avec ma béchamel izi) !

Continue reading “Endives au gratin au saumon” »

Lieu au four d’inspiration asiatique

Ce week-end, Petit frère N°3 est venu rendre visite à Petit Frère N°2 et moi-même à Paris. Nous avons passé le samedi à manger chinois dans le 13eme, mon ancien quartier, n’avons pas pu faire du batobus à cause de la crue de la Seine, avons été au Musée d’Histoire naturelle (et ça faisait longtemps), acheter des mangas, et nous sommes séparés pour la soirée, N°3 dormant chez N°2.

Le lendemain, ils viennent déjeuner chez moi, je réfléchis rapidement : clairement, ils ont mangé des pâtes la veille au soir (je sais à qui j’ai à faire), donc, pour changer et selon la pure tradition paternelle, je fais du riz basmati et du poisson. Comment échapper alors au basique poisson-au-four-avec-un-peu-de-citron ? Je vide le congélo et les placards et je bidouille cette recette d’inspiration asiatique, super facile et rapide… et c’était délicieux. J’ai ajouté également un peu de soupe potimarron haricots blancs citron confit décongelée, ce qui m’a valu la remarque de la part de Petit Frère N°3 que « décidément tu aimes beaucoup le citron ». Le pauvre étant un peu enrhumé, il n’a que moyennement profité de cette deuxième journée venteuse, mais c’était bien quand même.

Continue reading “Lieu au four d’inspiration asiatique” »

Gratin de fruits de mer, céleri et épinards d’Ottolenghi

Je reviens d’un séjour de folie au Pôle Nord où j’ai à peine dormi pendant 3 jours. De retour à Paris, en pleine grêves avec une cheville qui ne se porte pas au top après 3h de marche dans la neige dans la nuit noire, j’ai juste envie de me mettre au lit pour attendre l’arrivée de L. et de Noël. Seulement, le boulot lui fonctionne à plein régime pendant les fêtes, et j’ai envie d’un bon plat réconfortant en rentrant à la maison…

Voilà donc un plat d’hiver made in Ottolenghi, avec des légumes d’hiver (les épinards peuvent être achetés congelés ou remplacés pas des blettes préalablement cuites), une bonne béchamel et des fruits de mer. L’avantage c’est que franchement il est assez classe donc tu pourrais presque le servir à Noël ! Je laisse le dîner aux bons soins de mes parents mais si tu cuisines, je te recommande mon article d’idées pour les repas de fête… You’re welcome.

Continue reading “Gratin de fruits de mer, céleri et épinards d’Ottolenghi” »

Coquilles Saint Jacques croustillantes au sel et au poivre

Cette recette est une version simplifiée de la recette de Piment Oiseau : au lieu de faire frire les oignons je les ai fait griller au four, comme les St Jacques sont déjà frites, et j’ai zappé le piment parce que -et cela est un gros sujet de moquerie pour mes amis américains- je ne supporte pas la nourriture trop épicée… C’est donc une recette un peu compliquée mais assez plutôt classe, qui fait son petit effet et qui est délicieuse avec un peu de riz basmati.

En parlant de classe, je suis actuellement à New York à préparer Thanksgiving, ou plutôt Friendsgiving. Malheureusement, je dois travailler pendant cette fête américaine, je manque donc la Floride, le parc Harry Potter et le surf (la famille de L. nous avait en effet invités à passer Thanksgving en Floride), mais j’ai pu aller à New York la semaine d’avant, et j’ai forcé mes amis à faire un premier Thanksgiving avec moi. Je te prépare plein de super recettes, mais en attendant, je t’invite à voir ce qu’on avait mangé l’année dernière !

Continue reading “Coquilles Saint Jacques croustillantes au sel et au poivre” »

Saumon en papillotte à la courgette, fenouil et citron

J’ai des tonnes de trucs dans ma cuisine. Des accessoires, plats de présentation, éléments de décor et autres gadgets que pour la plupart, j’utilise très peu. Parmi ceux-ci se trouvait une mandoline : je l’avais eue à Emmaüs St Omer (true story) avec une râpe, mise sur l’étagère du dessus que je suis trop petite pour attraper sans tabouret, et je l’avais oubliée.

Et puis, en faisant mes cartons, je retombe dessus. Dans ma période Marie Kondoisatrice, je décide qu’il me faut trancher son sort, et pour cela, que je teste ses fonctions de tranchage de légumes (oui, j’ai osé cette blague).

Résultat, cela a révolutionné ma vie. C’est tellement rapide et pratique, je l’utilise non stop depuis ! Et cette découverte a gravement simplifié cette recette de papillote que je te propose ici : très rapide, délicieuse et, surtout, validée par Petit Frère N°2.

Continue reading “Saumon en papillotte à la courgette, fenouil et citron” »