Gâteau au chocolat de Cyril Lignac

En ce moment, je suis branchée gâteaux au chocolat de grands pâtissiers (ou plutôt, les gens qui fêtent leurs anniversaires aiment le chocolat et j’en profite). Après avoir testé celui de Mercotte qui était un énorme succès, j’ai testé celui-ci, qui est assez différent : la texture est presque mousseuse et très légère, ce qui est dû au remplacement du beurre par le mascarpone.

La semaine dernière, je n’ai pas publiqué car j’ai été prise par une affaire… délicate : le plafond de ma maison à Lille s’est tout simplement effondré, laissant les pluies entrer ce qui m’a laissé dans l’urgence de trouver un couvreur et un plaquiste en quelques jours, et puis surtout de débloquer les fonds nécessaires pour refair TOUT le toit… Problem solved, mais apparemment pas assez vite : les locataires ont déposé leur préavis dans la foulée. Bref, si tu connais quelqu’un qui cherche une maison à Lille…

  • 200 g de chocolat noir patissier
  • 250 g de mascarpone
  • 4 oeufs
  • 75 g de sucre glace
  • 40 g de farine
  • 1 pincée de fleur de sel

Pour le glaçage :

  • 100 g de chocolat
  • 50 g de beurre
Préchauffez le four à 150°c.
Faire fondre le chocolat au bain marie. Fouetter le mascarpone pour le détendre et y ajouter le chocolat (du coup j’ai appris qu’on versait toujours le chaud dans le froid et pas l’inverse). Bien battre (au robot c’est l’idéal, sinon, avec un batteur électrique). Ajouter les oeufs et fouetter de la même manière. Enfin, incorporer les derniers ingrédients, toujours en battant la pâte.
Enfourner pour 25 min. Le gâteau doit être encore un peu tremblotant. Le laisser refroidir complètement avant de le démouler.

Faire le glaçage en faisant fondre le chocolat au bain marie, et y ajouter, hors du feu, le beurre en petits bouts. Bien mélanger à la maryse jusqu’à obtenir une consistance crémeuse.

L’étaler sur le gâteau, j’ai fait des petits dessins avec un couteau à dents mais tu peux faire ce que tu veux !
Bon ap’ !