Sans gluten

Aubergines brulées à la feta et à l’huile pimentée d’Ottolenghi

Après un an et demi de fermeture des frontières, la France s’est enfin réouverte aux étrangers (enfin pas à tous, mais là ça devient politique), et L. a pu me rejoindre en France. On a direct commandé à bouffer et commencé à regarder la saison 2 de Too hot to handle (depuis le temps qu’on l’attendait). Et comme souvent, en attendant la commande, j’ai cuisiné… de quoi déjeuner pour le lendemain.

L’avantage est que cette recette est globalement facile, il suffit de mélanger des ingrédients et de brûler des aubergines : jusque là c’est faisable. Evidemment, Ottolenghi bonifie le plat le plus simple, tu peux y aller les yeux fermés.

(suite…)

Raviolis de courgette fourrés à la ricotta et à la mozzarella avec tomates rôties

Ce week-end, nous nous sommes rassemblés avec mes potes de prépa. 10 ans d’amitié, 10 amis, une grande table ronde : c’était parti pour le G10. Le choix de Berck pour ce sommet internaional de la plus grande importance était controversé et ne fut pas notre meilleure décision (tricher tous ensemble aux DM de maths il y a dix ans, ça c’était une bonne décision), vu qu’il a plu non stop, mais qu’est-ce qu’on s’est marrés ! On a fait un barbeuc finalndais, on a essayé de se souvenir de tous les noms des 42 personnes de notre classe (avec les noms de famille, c’est pas facile), on a mangé plus de 2 kilos de pâtes, on s’est baignés au coucher du soleil, on a bu des bières et on a pas beaucoup dormi.

Le retour fut un peu violent : si notre week-end était un nutriscore, ce serait nutriscore E. Du coup, en rentrant, j’ai essayé de lever un peu le pied sur la bouffe grasse ; ces raviolis sont plutôt pas mal dans ce style, vu que la ricotta finalement c’est assez léger comme fromage, et qu’il y a plein de légumes. Le « façonnage » n’est vraiment pas compliqué et ça fait son petit effet !

(suite…)

Semoule de chou-fleur accomodée super rapidement pour tous les soirs de flemme

Faire de la semoule de chou-fleur c’est chiant de base. Tu dois le râper, ça prend du temps et tu risques de te râper le doigt (true story). C’est pour ça que j’en faisais rarement, mais j’ai depuis découvert qu’on pouvait l’acheter toute faite en congelé ! Et c’est depuis devenu le repas hyper rapide du soir : tu peux le mettre même pas décongelé dans une poêle, avec un peu d’épices et de condiments que tu as toujours dans ton placard (et si ce n’est pas le cas, tu peux, c’est super pratique). Servi avec un peu de tofu et un oeuf mollet, c’est parfait.

(suite…)

Mexicain vegan : riz à l’avocat, tomates, poivrons et oignons

Pendant tout notre voyage en Bosnie, L. m’a bassiné avec un influenceur food qui revisitait la cuisine mexicaine en version vegan.

L. adooooore la cuisine mexicaine, au point que pour lui c’est la meilleure du monde, alors que pour moi sans hésiter France, Italie et Japon se placent avant le Mexique… mais je ne dis pas non du tout évidemment, surtout après avoir vu ces vidéos pendant deux semaines. J’ai donc craqué sur un riz garni plein de légumes crus et cuits, fondant grâce à la purée d’avocat mais quand même bien nourrissant. Une fois que tu as coupé les légumes c’est hyper facile et surtout c’est un délice !

(suite…)

Purée de brocolis au parmesan et tomates rôties

Avec le déménagement de mon coloc, nous avons perdu un de nos meubles de bibliothèque. On se retrouvait donc avec beaucoup trop de livres et pas assez de place pour les ranger, donc on a fait un maxi tri. Un soir on s’est posé, et on a rentré tous les codes barres sur momox, pour gagner une somme ridicule face à la quantité de livres. On a rempli un carton qui rentrait dans les limites de mondial relay tout pile et on l’a transporté avec nos petits bras dans trois points relais différents… pour que tout soit refusé parce qu’ils le trouvaient tous trop grand pour chez eux. On a donc abandonné le carton, laissant les gens se servir parce qu’on avait pas le courage de se le re-trimbaler pendant 20 min sous le soleil. Bref, un échec total.

Et en plus, en rentrant, on avait quasi plus de temps sur notre pause de midi. J’ai donc bidouillé cette purée super rapidement et c’était délicieux ! Brocolis et parmesan, un mélange gagnant, et les tomates rôties sont un super bonus.

(suite…)

Chou frisé rôti à la cachuète

C’est une recette pas très sexy que je t’ai préparée pour mon retour, mais outrageusement facile et surprenamment bonne, malgré la tête que mes collègues ont fait quand ils ont vu mes tupperwares de chou plusieurs jours de suite. En vrai, en rôtissant le chou avec les bonnes épices et la bonne sauce, on a pas ce côté un peu amer, ça fonctionne très bien !

Je reviens donc de Bosnie, un choix de voyage plutôt osé et surprenant, qui s’est tout simplement décidé à la suite de la recherche google « pays acceptant les français et les américains sans couvre-feu ». Il nous est arrivé plein d’aventures : je suis restée coincée 24h à Vienne, où je devais juste transiter, L. est tombé malade, nous avons été arnaqués par un airbnb inexistant et nous sommes perdus dans les montagnes à sa recherche… Je n’ai pas fait de découverte culinaire incroyable (je connaissais déjà le burek et le cevapi) mais les paysages étaient magnifiques !

(suite…)

Tartare de saumon, avocat, coriandre, citron vert et lait coco

Quand je pars en vacances, je me fais un point d’honneur à vider mon frigo. C’est une organisation parfois complexe (récupérer les patates germées pour les faire rôtir, congeler le pesto restant, finir les boites entamées, bidouiller des sauces avec les restes d’herbes fraiches…) mais qui permet parfois de se pousser un peu et de découvrir de nouvelles recettes.

C’est le cas de celle-ci, un tartare assez différent de d’habitude puisque qu’il est enrobé de lait coco, le rendant crémeux. Hyper rapide à faire, tu peux le servir en entrée dans des feuilles de sucrine ou autre pour le côté fancy.

(suite…)

Soupe thaïe de nouilles aux épinards, saumon et potimarron

Cette semaine est passée à toute vitesse : entre le boulot, les trucs d’appart, les obligations sociales et la préparation de mon voyage en Bosnie, j’ai à peine eu le temps de cuisiner et d’écrire pour le blog. Cependant, avant qu’on n’aie plus de potimarron, je voulais te présenter la recette que j’ai améliorée tout l’hiver : la soupe thaïe, avec plein de légumes et d’épices, des nouilles de riz et du saumon, mais évidemment tu peux enlever les ingrédients que tu n’aimes pas et les remplacer par autre chose sans problème.

(suite…)

Poivrons confits, burrata, pignons et basilic

Je m’acharne depuis des années à faire pousser des herbes aromatiques sur mon bord de fenêtre, mais malheureusement mes ambitions (pourtant limitées de base) en terme de jardinage sont réduites à néant à chaque fois. Malgré tous mes espoirs, je n’ai pas hérité de la main verte de mes parents (il suffit que je confie une semaine des plantes à ma mère pour que je les retrouve métamorphosées. Il suffit qu’elle me les file une semaine pour la plante soit disant increvable meure). Le basilic et le thym de cette recette en ont fait les frais : je les ai utilisés dans deux plats et ils étaient déjà morts. Peut-être que j’aurais dû réfléchir au fait que mon appartement est orienté nord sur cour et que mon chat mange les uniques feuilles qui survivent. Enfin, cela ne retire rien à l’outrageuse facilité de cette recette : une fois les poivrons cuits, tu as fait les 9/10, et elle est délicieuse !

(suite…)

Choux de Bruxelles et porc au sucre

Après l’intense lobbying de Piment oiseau, j’ai cédé à la pression et j’ai tenté son porc au sucre et aux choux de Bruxelles, et c’était un délice ! Si tu n’es pas fan de choux de Bruxelles, je te rappelle que la solution est de ne surtout pas les bouillir à l’eau : souvent je les fais au four, mais là ils rôtissent dans une sauce un peu sirupeuse, et ça marche super bien !

En ce moment, j’essaie d’organiser un mois de mai avec des vraies activités et des voyages et des contacts humains, à commencer par un séjour en Bosnie avec L. (on touche du bois) : j’essaie de garder espoir, même si on a plus ou moins oublié ce que c’était une vie normale…

(suite…)