Brandade de Morue

Ici, à Salamanca, on est tout prés du Portugal, donc le bacalao, c’est à la mode. Mais déjà qu’en allant à Lisbonne on a galéré pour trouver des accras, la brandade c’était completemment impossible à trouver.

Sauf que moi, ma nounou, elle me faisait de la brandade de morue.

La conclusion était évidente : j’allais choquer mes colocs en faisant un nouveau plat chelou.

  • 450 g de cabillaud (non je me trompe pas, la morue c’est le nom du poisson salé…)
  • 800 g de pommes de terre
  • 15 cl de crème liquide
  • 2 c à s de persil en poudre ou un bouquet de frais haché
  • Laurier, thym
  • 1 citron
  • 1 bouillon cube de lègume
  • Chapelure
  • 2 gousses d’ail

Éplucher et couper en morceaux les pommes de terre.

Dans une grosse casserole d’eau froide, mettre le thym, laurier, le bouillon cube et le poisson. Mettre sur le feu, dés que cela bout, retirer le poisson à l’aide d’une écumoire. A la place, mettre les patates.

Pendant que les patates cuisent, écraser le poisson à la fourchette.

Dans une assiette, mélanger les gousses d’ail épluchées et écrasées avec le persil.

Dans une grande poele, faire chauffer un filet d’huile d’olive. Mettre le poisson écrasé, la moitié du mélange persil/ail et le jus du citron. Laisser mijoter à feu doux.

Une fois les pommes de terres cuites, les égouter et en faire une purée. mélanger avec la crème liquide, saler, poivrer. Ajouter au poisson dans la poele. Laisser cuire deux minutes.

Mettre le mélange dans un plat à gratin. Ajouter la chapelure au mélange persil/ail restant et en saupoudrer le plat. Passer sous le grill 5 min pour faire gratiner le tout.

Et ça, c’est bon.

 

Enregistrer