Le gratin de chou-fleur parfait

Je crois trés honnêtement que j’étais la plus parfaite des gamines au monde. Je mangeais mon assiette jusqu’au bout (et même celle des autres à la crèche, ma mére recevait des plaintes…) et franchement, je raffolais des trucs que les gamins n’aiment pas, style le brocolis, les haricots verts… Et mon plat préféré était le gratin de chou-fleur.

Et ça tombe bien, parce que c’était une spécialité de ma nounou, qui continue à nous le faire (elle est toujours chez nous (OUF) pour petit frère numéro 3 qui n’a que 5 ans…), et à chaque fois que je rentre à la maison ou que je me fais opérer de l’appendicite, je fais mes yeux larmoyants et je réclame. (Je vous sortirai un jour ses autres spécialités. Je gère le gratin dauphinois grâce à elle, mais il me faut encore m’acharner sur les tomates farcies, les meatballs et les endives au jambon.)

Alors, que l’esprit de Corinne (bah oui c’est son nom), soit avec vous.

  • 1 chou fleur
  • 100 g de beurre
  • 100 g de farine
  • 1/2 l de lait
  • sel, poivre, muscale rapée

Commencer par cuire le chou fleur : enlever les feuilles autour, couper un peu le pied, bien le laver et le mettre dans une casserole d’eau bouillante. Laisser 15-20 min, vous devez pouvoir enfoncer un couteau pointu sans trop d’effort dans le chou-fleur, mais sans qu’ils soit mou.

Préchauffer le four à 180°c.

Préparer la béchamel : faire fondre le beurre dans une petite casserole. Une fois le beurre fondu, ajouter la farine d’un coup, et mélanger au fouet afin de former un roux. En laissant la casserole sur un feu doux, ajouter alors petit à petit le lait et un peu d’eau de cuisson du chou-fleur en remuant au fouet, jusqu’à ce que la béchamel ait la bonne consistance. Saler, poivrer et noix de muscader, c’est tout bon !

Mettre le chou-fleur dans un plat à gratin et recouvrir allégrement de béchamel. Mettre au four une quizaine de minutes, avec éventuellement un petit coup de grill à la fin.

C’est la joie….

Bisous bisous les enfants, et bonnes révisions pour ceux -comme moi- qui en ont mais font tout pour y échapper !