Le cheesecake de Jean-François Piège

Plusieurs précisions nécessaires ici.

Déjà, je suis trés difficile niveau Cheesecakes. J’en commande systématiquement lorsqu’il y en a à la carte des restaurants, et j’ai déjà tenté beaucoup beaucoup de recettes, je ne suis jamais vraiment satisfaite. Je l’aime assez classique, base speculoos ou biscuits bretons, cuit et pas à base de gélatine, léger, mousseux, avec un coulis de fruits rouges. Et pour être honnête, celui-là n’était pas parfaitement à la hauteur de mes espérances… Ce n’est pas LA texture parfaite, mais non seulement c’était le meilleur résultat que j’ai obtenu pour le moment, mais en plus mes testeurs (trés nombreux, vu que comme mes colocs habituels (colocs & fréres) n’étaient pas dans le coin, j’ai appelé tous les copains) ont carrément aimé. Donc : c’est un trés trés bon cheesecake (j’en ai moi même clairement abusé), mais il ne correspond pas selon moi à la recette ultime. Mais comme tout le monde ne les aime pas comme moi… Par exemple j’adore Beau à la louche dont j’ai testé et approuvé énormément de recettes mais je n’ai pas du tout les mêmes goûts en cheesecakes !

Ensuite, en ce moment, je fais des recettes de grands patissiers… Déjà parce que je suis curieuse. Ensuite parce qu’en général c’est pas si compliqué que ça et je suis contente de pouvoir la péter (je ne suis qu’humaine, aprés tout…). Et surtout parce que j’ai découvert C’est ma fournée et que toutes les recettes me donnent envie ! Du coup là je m’étais dit, Jeane-François Piège, ça peut être top, et ça l’est… Et je l’ai fait à fond, en faisant moi même le biscuit et tout ! A part l’attente de la nuit, rien de trés long, et rien de trés compliqué.

Comme tu peux le constater, je l’ai fait en version mini, en diminuant un peu les doses, je trouve ça plus joli, et surtout plus pratique pour filer les restes à des gens. Mais je te donne les doses normales. A servir avec du coulis de fruits rouges ou quelques framboises et autres fruits rouges qu’on a fait un peu compoter.

Pour le biscuit : 

  • Ma recette de pâte sablée (véridique. C’est la même chez JF Piège à quelques grammes prés !)
  • 32 g de beurre
  • 18 g de vergeoise (important ! pas du sucre normal !)

Pour la crème :

  • 400 g de philadephia nature pas light
  • 55 g de crème liquide entière
  • 1 jaune d’oeuf + 2 oeufs
  • 50 g de sucre en poudre
  • Quelques gouttes d’extrait de vanille

Commencer par le biscuit :  Préchauffer le four à 180°c.
Faire la pâte (en mélangeant tous les ingrédients à la barbare et en faisant une belle boule). Mettre au congélo une dizaine de minutes, et quand elle est assez froide pour être manipulée, l’étaler sur une plaque de four recouverte de papier sulfurisée pour environ 3 mm d’épaisseur. Enfourner une quinzaine de minutes pour qu’elle soit assez dorée (si elle crame trop, comme la notre, la retourner sur la plaque et la laisser cuire de l’autre coté). Une fois cuite, la retirer de la plaque et la laisser refroidir. Puis, la casser grossiérement avant de la mixer en miettes assez fines. Ajouter la vergeoise et le beurre fondu, bien mélanger.
Chemiser le ou les moules, ou les beurrer, verser la base au fond, la tasser avec une cuillière. Le top est de faire le fond et les bords, mais tout dépend de ton moule et de tes goûts. Réserver.

La crème : Préchauffer le four à 90° (Eh oui. Ayant un four au gaz pas du tout précis, j’ai juste mis au minimum et j’ai bien surveillé).
Fouetter le philadelphia, le sucre et la vanille au batteur électrique. Ajouter le jaune et les oeufs, fouetter de nouveau. Ajouter la crème, fouetter. (Je n’avais pas bien fouetté, c’est peut être pour ça que le résultat était pas parfait…) Verser dans le moule.
Enfourner 1h15 (tout dépend de la taille de ton moule… Avec mes bébés moules, en une vingtaine de minutes c’était bon, mais si ton moule est large, ça peut aller jusqu’à 1h45… Le centre doit être tremblotant mais pas liquide). Une fois le cheesecake cuit, laisser refroidir dans le four éteint, avec la porte entrouverte. Ca lui évite de se fendre à cause des différences de température. 30 min – 1h aprés, le sortir, le filmer et mettre toute la nuit au frigo (Vraiment important ! Certaines recettes préconisent 24h, je trouve que 12 suffisent).

Et voilà ! Il reste plus qu’à faire une petite mise en beauté avec un coulis de fruits rouges ou autre d’ailleurs, selon tes goûts, un caramel, un peu de streusel… Bon appetit !