Gnocchis de potimarron

Comme souvent dans mes expériences culinaires, il y avait des restes, et j’ai bidouillé. Aprés mes pancakes au potimarron, j’ai congelé ce qui me restait de purée et aprés les gnudis, j’avais bien envie de gnocchis… Enfin en vrai, j’ai pas eu l’idée tout de suite, mais comme toute nordiste qui se respecte, j’écoute les radios belges, et Classic 21 a une rubrique cuisine. J’avais noté vite fait leur idée de faire des gnocchis au potimarron avec quelques amaretti dans la pâte, et me voilà partie.

Autant te prévenir, les gnocchis, c’est un peu long, voire même trés long, mais c’est franchement coule et ça change des gnocchis habituels !

  • 1 potimarron
  • 200 g de farine + un peu pour former
  • 2 oeufs
  • 50 g de parmesan
  • 4 biscuits amaretto réduits en poudre (si t’as rien dans tes placards, mets 30 g de poudre d’amandes, ça donne une bonne idée même si c’est un peu un sacrilège)
  • sel, poivre

Découper le potimarron, enlever les fils et les graines, le découper en morceaux et le faire cuire dans uen casserole d’eau salée. Tu peux laisser la peau, ce qui est un soulagement parce que c’est un coup à perdre un doigt. Une fois la courge cuite, égouter et réduire en purée au mixeur.

Et puis ensuite bah, tu mélanges avec tous les autres ingrédients et tu fais une pâte assez épaisse pour pouvoir former les gnocchis.

Avec deux petites cuillères, faire des petites quenelles et les rouler dans la farine. Mettre à bouillir une grande casserole d’eau et plonger les gnocchis dedans. Quand ils remontent, ils sont cuits : les sortir avec une écumoire.

Avant de les manger, les faire revenir dans une poele avec un peu de matière grasse.

Bon ap’ !

Enregistrer