Chirashi au saumon et avocat

DSCF3422

Ayant emménagé il y a peu, j’ai fini par inviter mon paternel à manger chez moi, comme la personne adulte et responsable que je suis. Il n’y a que quand on est adulte qu’on invite ses parents à manger et pas l’inverse.

La question de que cuisiner a été plus compliqué. Déjà, car quand on est adulte on a envie d’impressionner ses parents sur ses capacités culinaires (ceci dit, les miens ne s’inquiètent pas trop de ce côté là). Mon père n’est pas difficile mais justement, il apprécie surtout les plats simples, légers, n’aime pas trop la viande et les 3/4 de ses repas comportent du riz. Oh et je n’ai pas trop de sous en plus.

Du coup, j’ai misé sur le facile et japonisant : ça a marché. Un chirashi comme on en commande dans les restos, avec du riz à sushis, du saumon et de l’avocat. Izi.

Bonus : je t’explique comment faire une jolie rose d’avocat, comme les instagrameuses, avec ou sans du saumon dedans. De rien.

DSCF3402

  • 250 g de riz à sushi
  • 450 ml d’eau
  • 1 c à s de vinaigre de riz (trouvable en supermarché au rayon exotique)
  • 2 pavés de saumon frais
  • Un peu de jus de citron
  • Graines de sésame
  • 1-2 avocats bien murs
  • De la sauce soja, du wasabi ou du gingembre vinaigré pour accompagner

Commencer par préparer le riz : le laver à grande eau, quatre fois au moins, jusqu’à ce que l’eau soit propre. Mettre le riz avec 450 ml d’eau dans une casserole. Porter à ébullition en couvrant bien. Baisser ensuite le feu et remuer régulièrement pendant une dizaine de minutes jusqu’à ce que l’eau soit absorbée et le riz cuit. Égoutter si nécessaire, ajouter le vinaigre et bien mélanger avec une spatule comme si on « coupait » le riz. Et voilà, le plus gros est fait !

Normalement, pour servir les chirashis, on met le riz dans un grand bol, avec les dés d’avocats et de saumon citronnés au dessus, le tout parsemé de graines de sésame.

Ici, j’ai décidé de faire un peu différent en faisant une rose d’avocat avec des « pétales » de saumon (oui, ça va loin), et j’ai ajouté le reste du saumon et le citron au moment de servir. Alors voilà la technique :

DSCF3404DSCF3407

Couper l’avocat en deux et retirer le noyau. Enlever délicatement la peau en laissant la moitié d’avocat intacte. La poser de façon à avoir l’extérieur au dessus et hacher très finement l’avocat, en prenant bien son temps pour ne pas l’écrabouiller. Tu peux manger les deux bouts qui ne sont pas vraiment plats

DSCF3411DSCF3413

Découper des lanières de saumon pour qu’elles aient la même forme que les bouts d’avocats. Les insérer régulièrement entre les tranches d’avocats.Là vient la partie difficile : en tenant bien l’avocat pour que les lanières collent entre elles, faire « glisser », peu à peu les lanières pour allonger comme une ligne courbe. La clé est de bien appuyer pour que les lanières molles se « soudent ». Enrouler ensuite la rose sur elle même, en resserrant de plus en plus la ligne d’avocats, avec la plus petite partie au centre, en serrant bien.

DSCF3418

J’espère avoir été claire mais je sens que non.

Mais même si tu ne fais pas ça, ce sera délicieux, ne t’en fais pas.

Servir avec de la sauce soja, du wasabi ou du gingembre vinaigré pour accompagner. Bon ap’ !

DSCF3424

Enregistrer