bla bla

J’aime trop manger tout beau tout neuf

Coucou.

tumblr_n2rol4NQLU1qhgoafo1_400

Tu t’y attendais pas hein ? (enfin sauf si tu m’as parlé directement depuis le dernier mois. Bon. Ok) Voilà, enfin, juste à temps pour les 1 an du blog (wow, je m’y attendais pas), j’ai enfin investi dans un nom de domaine et un hébergeur, travaillé (bof, vite fait) sur un thème et j’ai tout transposé ! Maintenant, si tu passes par l’ancienne adresse, tu retombes direct ici, sur http://jaimetropmanger.fr/ (oui je fais dans le classique) . Alors il faudra s’habituer un peu au nouveau design (pas si différent, j’avoue je suis un peu conservatrice (non)), mais j’espère que ça te plaira <3 N’hésite pas à me prevenir s’il y a des bugs, et surtout si tu aimes ou pas !

oui-mais-j-hesite

A l’occasion de mes 1 ans, j’en profite pour remercier encore une fois les copains (spécial big up à Clem et à Marianne, mes fans numéro 1), les lecteurs, les testeurs, et surtout merci à mon cher père et à Raphaël pour m’avoir aidé avec le site <3 (Promis, j’offrirai du chocolat)

A la prochaine, je promets le retour d’un peu plus de gras dans pas longtemps !

tumblr_m2uxzf491u1r4x6r1o1_400

Best of de l’année 2015

Même si j’ai démarré en mars, j’aime tellement les best-of sur les différents blogs culinaires que je lis que je me suis décidée à en faire un aussi. Et franchement, la tâche a été ardue… Je me suis donc forcée à sélectionner une à deux recettes par mois seulement !

Evidemment, je publie que des recettes que j’ai trouvé particuliérement bonnes ici, mais certaines sortent du lot avant tout parce que mes testeurs m’en reparlent, que j’ai envie de les refaire (signe suprême, j’aime pas faire des trucs déjà testés, ça m’arrive rarement) ou qu’elles étaient particulièrement originales. Et en fait je me rends compte que même si je cuisine plus de salé, je préfére faire du sucré et c’est ces recettes là qui me restent le plus en tête.

Et puis ce best-of m’a permis de remarquer à quel point les premières photos, dans ma pauvre petite cuisine espagnole avec ses vieilles assiettes vertes, n’étaient pas terribles (j’ai viré certaines recettes de ce best of tellement les photos étaient horribles), et j’essaye non seulement de m’améliorer mais aussi de remplacer les anciennes photos lorsque j’en ai l’occasion (Et encore, ma mère m’a offert de la belle vaisselle tellement les mienne était moche sur les photos) ! Seulement ma cuisine actuelle est trés mal éclairée aussi, en fait les meilleurs photos étaient vraiment chez mes parents…

Mars
                             Salade comté, potiron roti et noix                       Brioches roquefort et pignons grillés 
Et oui, une fois n’est pas coutume dans ce genre de tops, une salade ! Celle-là était vraiment délicieuse, et j’ai l’intention de la refaire tant que les potirons sont de saison. Les brioches salées étaient une tuerie, je m’étais presque rendue malade (oupsi) en les dévorant à toute vitesse…
Avril
Honnêtement je n’exagére pas. Ils sont tellement ultra faciles et rapides, je les fais tout le temps, c’est un peu ma recette fétiche (et il paraît que si je me marie un jour, ce sera à cause de ces fondants et de ma super recette de cookies que je dévoilerai peut être un jour)
Mai
                                            Le dhal de mon papa                                                 Les jingalov hats
Ce dahl est une de mes recettes favorites, je le fais tout le temps, et j’étais persuadée que c’était une recette originale de mon cher père, or, il se trouve que j’ai été villement trompée ! Cette fameuse recette provient en fait de Martine, auprés de laquelle je m’excuse profondément. N’empêche, ça reste une recette délicieuse, et faisable avec les fonds du placard (tomates concassées en boite, coriandre congelée…). Les jingalov hats, ces genre de petits chaussons garnis d’herbes (ok comme ça ça donne pas envie) me restent aussi en tête, c’était un peu long à faire mais tellement bon !
Juin
Rien de trés concluant en juin, avec le déménagement et toutes les démarches administratives pour rentrer en France, je n’ai pas beaucoup cuisiné… A part pout ce risotto était vraiment trop bon, et change trés agréablement du risotto basique aux champignons… (Petit frère n°2 a notamment attendu sa deuxième part pour déclarer qu’il n’aimait vraiment pas les fromages bleus mais que ça ça allait encore…)
Juillet
                                         Boulettes de carottes                                  Brownie choco-praliné aux noisettes
Le choix ici a été particuliérement difficile, mais ces deux recettes là sont vraiment mes favorites : mes frères me parlent encore de ces boulettes de carottes et je rêve la nuit de ce brownie, le meilleur que j’ai jamais fait…
Août & Septembre
Avec les vacances, rien de trés productif, et puis le déménagement de la rentrée, le temps de s’installer, d’acheter des
moules, un four… bref, du coup je couple août et septembre et je vote pour cette tarte, que Marron et sa famille avaient adoré et qu’on me réclame de temps en temps (mais c’est plus la saison des figues…)
Octobre
Les cookies de la crémaillière qui ont eu beaucoup de succés, j’ai hâte d’avoir l’occasion de faire d’autres lava cookies (j’ai craqué sur le livre, j’avoue), c’est hyper addictif.
Novembre
                          Brownie collant à la poudre d’amandes                                           Les gnudis
Un choix particuliérement difficile, vu que j’ai beaucoup cuisiné ce mois-ci… Mais finalement, c’est le gateau pour l’anniversaire de Maxence qui gagne (j’ai un faible pour les gateaux aux chocolats peu cuits, qui collent au plat et dégoulinent un peu…) avec les gnudis, ces raviolis sans pâte un peu longs à faire mais vraiment bons (que ma mère me réclame maintenant).
Décembre
                    Gateau à la crème au chocolat glacé au café                           Gateau de croques monsieur
Et en décembre, avec toutes les fêtes et les apéros des gens qui rentraient sur Lille (nooon les fêtes c’est pas du tout un moment où on abuse), j’ai fait plein de trucs, donc le choix a été difficile, mais je me suis décidée pour ce gateau au chocolat particuliérement beau (pour une fois) (Merci à Max et à ses parents pour l’avoir fini, seule je m’en serais pas sortie ha ha) et le gateau de croques monsieur, qui contre toute attente a eu énormément de succés (le gras au service de la communauté) !
Et en bonus, le top trois des recettes selon mes chéres colocataires, 
j’ai nommé Jaune & Marron :

        Little bee jack en oeuf cocotte       Gratin d’aubergines à la mozarella et aux olives noires          Entremet chocolaté

Je ne vis avec les filles que depuis septembre, mais du coup elles ont tout testé (ou presque (désolée Marron…)) ! Elles n’étaient pas toujours d’accord, du coup j’ai sélectionné les 3 recettes sur
lesquelles elles avaient vraiment flashé toutes les deux, avec en plus un petit bonus
individuel… Et en vrai c’est marrant parce qu’on a pas du tout retenu les mêmes trucs !

 

Marron : Tarte oignons lardons chévre figues                      Jaune : Tarte rustique butternut feta

M’enfin voilà, j’en profite pour remercier tous ceux qui me suivent depuis un peu moins d’un an, mes gouteurs qui supportent mes cris d’enthousiasmes pour les trucs bizarres et les heures à attendre avant de manger, les gens qui me font de la pub, qui me conseillent des nouveaux blogs, qui commentent (bonus spécial pour Clem) et bien sur qui me lisent.
Merci les enfants <3

Enregistrer

Centième article : Un dîner de gros avec un Cobbler à la patate douce et un gateau au chocolat complétement raté

Et oui ! J’atteins enfin le centième article. J’avoue quand j’ai commencé je pensais que je m’en lasserais bien avant, résultat, j’essaie de m’améliorer niveau photos, j’achète des beaux plats pour les photos et j’envisage même d’acheter un nom de domaine ! Bref, merçi aux copins qui viennent lire et qui me font des comz, et surtout à tous mes testeurs qui supportent mes essais chelous.

Parce que oui, du coup, on a organisé un dîner de gros avec les copains et les colocs, avec beaucoup trop de nourriture pour les 6 personnes qui nous étions. J’ai tenté une recette de gateau au chocolat mais le moule à cake avait disparu, j’ai improvisé, refait des courses, doublé les doses… et le résultat était vraiment pas terrible. Genre vraiment nul. Du coup je vous épargne cette recette, mais j’abandonne pas, je retenterais un jour ! Et pour le salé, j’ai fait un de mes classiques, le cobbler à la patate douce.

Le Cobbler salé c’était ma grande réussite culinaire d’Espagne : normalement, la recette est sucrée, on fait compoter des fruits qu’on recouvre d’une pâte à biscuit / brioche qui cuit en absorbant le jus. Trop bon. En version salée, on recouvre les légumes d’une pâte à scones. Le pain et le plat en même temps quoi, parfait pour l’hiver !

(suite…)

Coucou

Autant vous prévenir tout de suite : J’aime (trop) manger (ah la blague c’est l’adresse du blog), et j’aime bien faire des tests, plus ou moins réussis, souvent dégoulinants de gras et qui me valent toujours le même regard de mes testeurs « Mais qu’est ce qu’elle est encore en train de nous faire celle-là ».

Mes testeurs c’est petit frère n°1, petit frère n°2, petit frère n°3, mes colocs, ce qui me sert de copain, mes zamis (si si j’en ai), et les gens qui ont la malchance d’aller aux mêmes soirées que moi -parce que c’est une super occasion de faire avaler 4 fournées de biscuits à moitié cramés-

J’ai actuellement une mini cuisine en Espagne, de la vaisselle moche, un placard qui déborde de farines, sucres et tout le trucs chelous que j’ai acheté pour un gateau une fois (eh oui, la fécule de patate à peine entamée, c’est à toi que je parle), et y’a plein d’ingrédients qui ne se vendent pas ici, dont les légumes d’hiver oubliés, la ricotta, le bon fromage qui pue, la bonne bière (oui, je suis du Nord, je me fais envoyer de la vergeoise pour survivre) donc c’est un peu cuisine de la débrouille, mais tu t’en étais douté en voyant le titre du blog (il est bien tavu).

Voilà, en espérant quand même que ca vous donnera envie de manger toussa. Bisous Bisous.

Enregistrer