pois chiches

Purée patate douce, pois-chiches, crumble de noisettes, pignons de pins et cranberries

DSCF0082

Oui, c’est un long titre. Mais c’est aussi une super bonne purée. Des féculents, des protéines végétales, oléagineux, du croquant [insérer ici un accent digne d’une émission culinaire], de la purée, tout ce qu’il faut ! Les gens font une drôle de tête quand je leur raconte ma dernière découverte (cette fois-ci sur la raffinerie culinaire) et parfois répondent des trucs style « ah, ces blogueurs » et ça me fait marrer parce que je me suis jamais vraiment dit que j’avais des habitudes de blogueuse… J’aime juste tellement manger que je veux toujours tester des trucs ! Bref, j’arrête de blablater et je te laisse manger. Bisous.

Continue reading “Purée patate douce, pois-chiches, crumble de noisettes, pignons de pins et cranberries” »

Curry pommes pois-chiches

DSCF9986

Je pense que les 3/4 des cuisiniers te diront ça, mais ce que je préfère c’est cuisiner pour mes amis. Dès qu’on se retrouve, qu’un(e) ami(e) rentre sur Lille ou passe à la maison, j’aime bien lui faire un petit plat, plutôt que de balancer des pâtes ou acheter des pizzas. Du coup, quand une de mes acolytes de prépa (je commence à être à court de surnoms) est revenue de son épopée Chili + Canada, j’ai voulu faire un petit plat, mais pas trop lourd pour se rattraper des excès (perso, c’est moins exotique mais j’ai fait Paris + Bordeaux et c’était violent).

Du coup je suis partie sur l’association classique curry-pommes (comme dans mon curry poulet pommes raisins secs) et j’ai ajouté des pois-chiches, un peu fades quand tu les fais tout seuls en curry. Et c’était super bon, tout doux, pas trop lourd, crémeux…

Sinon je ne publie pas trop en ce moment parce qu’en plus de vadrouiller, je refais les anciennes photos moches ! Je vous prépare un article avant-aprés à tomber (tâche entreprise depuis un bon moment, donc je n’ai pas tout conservé malheureusement). Aller kiss.

Continue reading “Curry pommes pois-chiches” »

Les classiques espagnols 3 : Arroz, tomates, pois-chiches et raisins secs

DSCF8157

L’année dernière, je vivais en Espagne, à Salamanque, et j’ai donc pu goûter de manière quotidienne à la gastronomie espagole. Je t’avoue, c’était pas fameux. Les traditions culinaires dépendent beaucoup des régions, mais en Castilla / Extremadura c’est pas la joie : beaucoup de viande, des patates, des oeufs, le tout baignant dans l’huile…

Bon j’avoue, je suis un peu mauvaise langue, les tapas, c’était le bonheur, et depuis je ne bois mon café que con leche, à l’espagnole. Et puis mes colocs m’avaient appris à faire la tortilla, j’avais fait des pois-chiches à la catalane et du gazpacho

Ici donc, je vous parle d’un plat qui ressemble à la paëlla (qui vient de Valence) : les arroces (qui viennent d’Alicante) (ça veut dire riz pour les germanisants). La base des deux c’est le riz, qui est jaune dans la paella dû au safran, et rouge pour les arroces du à la salmorreta (sauce à base de piment, ail et tomate). C’est un peu long à faire, mais on peut faire des grosses doses direct, c’est parfumé, épicé, végé, sain et super bon.

Continue reading “Les classiques espagnols 3 : Arroz, tomates, pois-chiches et raisins secs” »

Les derniers tests de salades : ravioles, brocolis, fromages, pois chiches et oranges

Et oui, il y a déjà beaucoup de salades sur ce blog, mais en vrai, le soir, en général c’est soupe ou salade à la maison (sauf pour notre soirée croques) et les filles n’ont pas de micro-ondes à la fac donc il faut être inventif. Et plus le temps passe, plus c’est difficile d’être inventif niveau salades. Du coup, je poste tous les tests un peu sympa qui changent de tomates concombres salade…

Salade de brocolis, chèvre, échalotes et ail

Tu fais cuire les brocolis à l’eau ou à la vapeur pour qu’ils soient un peu croquants, un peu d’échalotes et ail coupé en tout petits morceaux (mais crus), du chèvre en morceau, sel, poivre et un peu de vinaigre basalmique !
Salade ravioles tomates basilic
 

Les ravioles c’est vraiment le pied : soit tu les achéte exprés à poêler, soit tu en prend des normales parce qu’on est pauvres et que les carrouf’ du coin ils ont pas toujours ce qu’on veut. bref, tu les fait revenir à la poele, et tu mets ça avec de la salade, un peu de basilic, des tomates (cerises de préférence) de toutes les couleurs, sel, poivre et vinaigre balsamique.

Salade de pois chiches aux poivrons, orange et coriandre

D’aprés la super recette de Clémentine Cuisine : deux oranges coupées en morceaux, deux poivrons coupés en morceaux, une boite de pois chiches déjà cuits égouttés, une poignée de coriandre hachée, le jus d’un demi-citron, un peu de cumin, de cannelle, du sel, du poivre et du vinaigre balsamique. Celle-ci est vraiment trop trop bonne, fraiche, acidulée, juste ce qu’il faut.

Bon ap’ !

Les dernières salades de l’été

Bon ça y est, il recommence à faire froid mais comme j’avais pas internet (encore en galère) j’ai même pas pu publier tout ça !

Salade tomates pêches mozza’

On est qu’en juillet et j’ai déjà refait trois fois cette salade pour divers rassemblements zestivaux. Les gens sont un peu surpris au début mais rapidement, te couvrent de compliments ; tu peux donc la faire sans crainte. Deux barquettes de tomates cerises de toutes les couleurs, coupées en morceaux, deux péches coupées en morceaux, de la mozzarella et quelques feuilles de basilic ! Un peu de vinaigre basalmique, sel et poivre suffisent en général à l’assaisonnement…

Salade melon gorgonzola basilic

Super facile : du melon en cubes, pareil avec le gorgonzola, quelques feuilles de basilic. Un peu de sel et de poivre, et voilà ! (et oui, je fais un article pour ça)

Salade de pois-chiches, roquette, tomates et citron confit

Tu te souviens comment j’avais fait du citron confit ? Bah je savais pas comment l’utiliser, mais en fait en le mettant dans une vinaigrette (moutarde, vinaigre, huile et poivre) un peu de jus et des petits bouts de citron confit. Avec ça, des pois chiches (cuits, évidemment), quelques tomates, de la roquette, un peu d’oignon haché et voilà ! Et la vinaigrette peut se réutiliser dans plein de salades, elle est top…

Les barbeuc’ d’été : Guacamole & Houmous

Guacamole

Pour nos retrouvailles, mon père m’a fait son fameux guacamole ; il est moins piquant et crémeux que la version originale, mais c’est ça qui est top.

  • 2-3 avocats bien murs
  • 1 tomate
  • un bouquet de coriandre
  • 1 petit oignon + 1 gousse d’ail
  • Jus de citron (vert, c’est un plus)
  • Sel, poivre, épices selon tes goûts : cumin, piment, tabasco, ras-al-hanout…

Enlever la peau des avocats, les éplucher, les couper en morceaux. Faire pareil pour les tomates, éplucher et émincer l’oignon. Éplucher et écraser l’ail. Hacher la coriandre. Mélanger tout en écrasant avec une fourchette. Ne surtout pas mixer ! Ce serait perdre toute la texture…

Ajouter au goût jus de citron, épices, sel et poivre !

 

Houmous

  • 300 g de pois-chiches cuits
  • 2 gousses d’ail épluchées
  • 2-3 c à c de tahini
  • Jus de citron
  • Sel, poivre, épices selon tes goûts (cumin, paprika, piment, éventuellement coriandre fraiche, sésame grillé…)

Mixer les pois-chiches avec l’ail, le tahini, 3 c à s de jus de citron, 3 c à s d’eau. Adapte ensuite les quantités de liquide à la texture que tu préfères, moi j’aime bien pas trop liquide…

Ajoute ensuite les épices au goût, et voilà ! C’était pas très compliqué tavu.

Paraît-il que le houmous doit se servir avec un filet d’huile d’olive et quelques pois-chiches non mixés sur le dessus…

DSCF4380 DSCF4381

Enregistrer

Les classiques Espagnols 2 : Pois-chiches à la Catalane

Dans mon épopée « Plats Espagnols avec du gras », il fallait que je fasse des pois-chiches. D’abord parce qu’il en reste dans mon placard, ensuite parce que les Espagnols mangent beaucoup de pois-chiches ! Avec du gras, de la sauce tomate, et de la viande.

En exclusivité pour toi, donc : Pois-chiches à l’Espagnole.

  • 250 g de pois chiches (secs ou précuits en conserve)
  • 1 chorizo découpé en rondelles
  • 4 c à s de sauce tomate
  •  2 gousses d’ail
  • 100 g de poitrine de porc fumée découpée en morceaux ou de lardons fumés
  • Sel, poivre

Si vos pois-chiches sont secs, les faire tremper la veille dans le double de volume d’eau froide. Puis les cuire en les mettant dans une casserole d’eau froide salée avec les deux gousses d’ail épluchées. Faire cuire 20 à 30 min. Sinon, juste les égoutter.

Dans une grande poele, mettre la poitrine fumée/lardons avec le chorizo. Faire griller quelques minutes, ajouter le concentré de tomates et un peu d’eau de cuisson des pois-chiches. Egouter les pois-chiches et les ajouter, saler, poivrer. Laisser cuire 10 min en mélangeant réguliérement.

C’est gras, c’est Espagnol, mais c’est plutôt coule.

Bisous bisous !

J’AI ENFIN REUSSI les Falafels

J’ai essayé plein de fois de faire des falafels, et c’était jamais bon, donc comme pour les palets bretons, les macarons et le brownie, je me suis acharnée et ça a payé ! (Y’a encore des trucs en progression par contre, style la foret noire. Je vous tiens au courant quand j’aurais finalisé les essais).

Et j’ai fini par réussir et faire des falafels vraiment bonnes, que je vous donne avec une recette desauce au yaourt plutôt coule, surtout quand on a rien sous la main.

Le truc le plus important, c’est d’utiliser des pois chiches SECS, et de les réhydrater et bien sécher avant de s’y mettre. Donc mets y toi à l’avance. C’est une des raisons de mes échecs. L’autre est que j’avais compris qu’on pouvait faire une version « saine » en les cuisant au four : c’est une super mauvaise idée, c’est tout sec et trés dense. Comme quoi, plus y’a de gras mieux c’est. Et d’ailleurs si ca l’est pas assez, tu peux mettre un peu de fromage au centre, style tome de savoie, en enveloppant bien.

 Oh et la pâte se congèle trés bien crue, si t’as vu un peu gros niveau quantités comme moi, tu forme les boules, dans un tupperware, au congélo, emballez c’est pesé.

  • 500g de pois chiches SECS
  • 1 petit oignon
  • 3 gousses d’ail
  • 1/2 bouquet de persil
  • 1/2 bouquet de coriandre
  • 2 c à c de cumin en poudre
  • 1 c à c de paprika
  • 1 c à c de bicarbonate
  • Huile de friture

La veille, mettre donc les pois chiches (t’as compris maintenant, ils sont secs) dans deux fois leur volume d’eau froide.

Une fois réhydratés (le lendemain donc), les faire bien sécher entre deux feuilles de papier absorbants. Il doivent être trés secs, ça prend donc quelques heures (faut pas être préssé).

Mixer les pois chiches : ATTENTION, il ne faut pas que cela fasse une pâte, donc il faut donner des impulsions par à coups, ou au hachoir à viande si vous avez ! Les pois chiches doivent s’aglomérer entre eux.

Mixer ensemble l’oignon, l’ail, les herbes aromatiques et les épices, en rajoutant une c à c de sel. Là vous pouvez faire de la bouillie. Ajouter l’ensemble aux pois chiches mixés, et bien mélanger.

Voilà t’as fait la pâte ! Forme des boules à la main, de la taille d’une grosse noix en serrant bien pour ne pas que cela s’émiette à la cuisson.

Faire chauffer l’huile de friture dans une poele. Une fois l’huile chaude, faire frire les falafels jusqu’à ce qu’elles soient dorées (J’ai un gros doute. Masculin ou féminin les falafels ?) en les retournant bien pour qu’elles soient cuites de tous les cotés. Sortir de l’huile avec une écumoire et laisser refroidir sur du papier absorbant.

ENFIN FINI.

Et en bonus, la recette de la sauce vite fait qui fait du bien : 

  • 1 yaourt grec
  • 1 petite gousse d’ail écrasée
  • 1 c à c de cumin
  • 1 c à c d’origan (une grande passion espagnole, la môman de ma coloc elle en ramène qui sent trop bon…)
  • Jus d’un demi citron
  • Quelques feuilles de persil hachées

Bah euh tu mélanges tout quoi. Et c’est des trucs que t’as moy d’avoir dans ton frigo, donc c’est top.

Bon appetit les enfants.